Canton d'Auchel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton d'Auchel
Canton d'Auchel
Situation du canton d'Auchel dans le département du Pas-de-Calais.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement(s) Béthune
Bureau centralisateur Auchel
Conseillers
départementaux
Ludovic Idziak
Michèle Jacquet
2021-2028
Code canton 62 05
Histoire de la division
Création 24 décembre 1984[1]
Modification 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 35 781 hab. (2018)
Densité 609 hab./km2
Géographie
Superficie 58,72 km2
Subdivisions
Communes 9

Le canton d'Auchel est une circonscription électorale française située dans le département du Pas-de-Calais et la région Hauts-de-France. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 10 à 9.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le canton d'Auchel dans l'arrondissement de Béthune

Ce canton est organisé autour d'Auchel dans l'arrondissement de Béthune. Son altitude varie de 26 m (Ecquedecques) à 157 m (Auchel) pour une altitude moyenne de 76 m. Il regroupe l'ensemble des villages autour de la commune d'Auchel, c'est-à-dire l'extrême ouest du bassin minier.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton d'Auchel est créé en 1983 par division du canton de Norrent-Fontes en deux[1], pour des raisons pratiques. Les habitants d'Auchel et des villages alentour étant obligés de parcourir plusieurs kilomètres pour gagner le chef-lieu. Jean-Luc Bécart, alors Sénateur-Maire PCF de la commune d'Auchel, en devint le premier conseiller général.

Avec le redécoupage administratif de 2014, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements. L'arrondissement d'Arras est composé de la commune de Diéval, et l'arrondissement de Béthune des 8 autres : Auchel, Calonne-Ricouart, Camblain-Châtelain, Cauchy-à-la-Tour, Divion, Lozinghem, Marles-les-Mines et Ourton. Le bureau centralisateur est situé à Auchel.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1985 2001 Jean-Luc Bécart PCF Conseiller technique
Sénateur (1984-2001)
Maire d'Auchel (1977-1995)
2001 2008 Richard Jarrett DVD Médecin généraliste
Maire d'Auchel (2001-2020)
2008 2015 René Hocq PCF Retraité
Maire de Burbure depuis 1989

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Ludovic Guyot   PCF Employé
Maire de Calonne-Ricouart (2014-2017)
Conseiller municipal de Calonne-Ricouart (depuis 2017)
Président du groupe PCF au conseil départemental
2015 2020
(décès)[3]
Danièle Seux   PCF Maire de Divion (2005-2014)
Conseillère municipale de Divion (2014-2020)
Douzième Vice-présidente du conseil départemental : bâtiments départementaux, égalité homme-femme
2020 en cours Michèle Jacquet   DVG Commerçante
Conseillère municipale d'Auchel
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Ludovic Idziak   PCF Animateur militant de l'éducation populaire
Maire de Calonne-Ricouart (depuis 2017)
2021 en cours Michèle Jacquet   DVG Conseillère sortante

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Séverine Helie et Bruno Roux (FN, 36,06 %) et Ludovic Guyot et Danièle Seux (FG, 22,48 %). Le taux de participation est de 47,32 % (12 915 votants sur 27 292 inscrits)[5] contre 51,81 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7].

Au second tour, Ludovic Guyot et Danièle Seux (FG) sont élus avec 51,83 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 45,24 % (5 861 voix pour 12 347 votants et 27 292 inscrits)[8].

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[9]. Dans le canton d'Auchel, ce taux de participation est de 30,34 % (8 006 votants sur 26 387 inscrits)[10] contre 35,19 % au niveau départemental[11]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Ludovic Idziak et Michèle Jacquet (DVG, 47,49 %) et Thérèse Delassus et Jérôme Leroy (RN, 40,55 %)[10].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[12], 34,96 % dans le département[11] et 30,4 % dans le canton d'Auchel[10]. Ludovic Idziak et Michèle Jacquet (DVG) sont élus avec 57,46 % des suffrages exprimés (4 407 voix pour 8 024 votants et 26 399 inscrits)[10],[13],[14].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton d'Auchel groupait 10 communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Auchel
(chef-lieu)
62048 62260 6,00 10 991 (2012) 1 832


Ames 62028 62190 3,51 653 (2012) 186
Amettes 62029 62260 6,82 504 (2012) 74
Burbure 62188 62151 5,53 3 036 (2012) 549
Cauchy-à-la-Tour 62217 62260 3,13 2 935 (2012) 938
Ecquedecques 62286 62190 2,63 491 (2012) 187
Ferfay 62328 62260 3,89 931 (2012) 239
Lespesses 62500 62190 3,09 407 (2012) 132
Lières 62508 62190 3,24 378 (2012) 117
Lozinghem 62532 62540 2,15 1 264 (2012) 588

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton d'Auchel comprend désormais 9 communes entières[2].

Liste des 9 communes du canton d'Auchel au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Auchel
(bureau centralisateur)
62048 CA de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane 6,00 10 399 (2018) 1 733 modifier les donnéesmodifier les données
Calonne-Ricouart 62194 CA de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane 4,61 5 520 (2018) 1 197 modifier les donnéesmodifier les données
Camblain-Châtelain 62197 CA de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane 10,04 1 774 (2018) 177 modifier les donnéesmodifier les données
Cauchy-à-la-Tour 62217 CA de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane 3,13 2 768 (2018) 884 modifier les donnéesmodifier les données
Diéval 62269 CA de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane 12,00 742 (2018) 62 modifier les donnéesmodifier les données
Divion 62270 CA de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane 10,96 6 977 (2018) 637 modifier les donnéesmodifier les données
Lozinghem 62532 CA de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane 2,15 1 273 (2018) 592 modifier les donnéesmodifier les données
Marles-les-Mines 62555 CA de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane 4,55 5 561 (2018) 1 222 modifier les donnéesmodifier les données
Ourton 62642 CA de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane 5,28 767 (2018) 145 modifier les donnéesmodifier les données
Canton d'Auchel 6205 58,72 35 781 (2018) 609 modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1990 1999 2006 2011 2012
21 89221 07921 54121 55021 590
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2018, le canton comptait 35 781 habitants[Note 2], en diminution de 1,95 % par rapport à 2013 (Pas-de-Calais : +0,1 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018
36 49235 781
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[17].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[4].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décret no 84-1236 du 24 décembre 1984 portant modification et création de cantons dans le département du Pas-de-Calais.
  2. a et b Décret no 2014-233 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Pas-de-Calais.
  3. https://www.politiquemania.com/forum/modification-f14/deces-daniele-seux-pcf-pas-calais-t8743.html
  4. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  5. « Résultats du premier tour pour le canton d'Auchel », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  6. « Résultats du premier tour pour le département du Pas-de-Calais », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  7. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  8. « Résultats du second tour pour le canton d'Auchel », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  9. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le 24 juin 2021)
  10. a b c et d « Résultats pour le canton d'Auchel », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le 26 juin 2021)
  11. a et b « Résultats pour le département du Pas-de-Calais », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 26 juin 2021)
  12. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le 2 juillet 2021)
  13. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton d'Auchel. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le 2 juillet 2021)
  14. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton d'Auchel. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le 2 juillet 2021)
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]