Haveluy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Haveluy
Mairie et bureau de poste.
Mairie et bureau de poste.
Blason de Haveluy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Valenciennes
Canton Aulnoy-lez-Valenciennes
Intercommunalité Communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut
Maire
Mandat
Jean-Paul Ryckelynck
2014-2020
Code postal 59255
Code commune 59292
Démographie
Gentilé Haveluynois
Population
municipale
3 092 hab. (2014)
Densité 658 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 21′ 07″ nord, 3° 24′ 13″ est
Altitude Min. 21 m
Max. 70 m
Superficie 4,7 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Haveluy

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Haveluy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Haveluy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Haveluy

Haveluy est une commune française située dans le département du Nord (59), en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans le triangle Valenciennes (11 km) - Saint-Amand-les-Eaux (sources thermales, 12 km) - Denain (3 km), Haveluy est voisine de Wallers-Arenberg à environ 2 km de la célèbre Tranchée d'Arenberg (Drève des Boules), connue de tous les amateurs de Paris-Roubaix. Elle est située à 50 km de Lille.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Haveluy
Wallers Bellaing
Haveluy Oisy
Denain

Toponymie[modifier | modifier le code]

Avelue , 1132 ; Havlui, 1157 ; Havului, 1158 (cartulaire de Marchiennes) ; Avelui , 1230 (cartulaire du Mont St-Martin)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • de 1793 à 1794 les Autrichiens séjournèrent en grand nombre et détruisirent presque entièrement Haveluy.
  • Deux puits de mine sont creusés en 1866 et 1869 par la compagnie des mines d'Anzin, l'exploitation a duré jusqu'en 1936 et on a extrait 7.209.600 tonnes de charbon. La fosse est fermé définitivement en 1954. Il ne reste plus de ce passé que les deux terrils. Le chevalet a été démoli en 1973. Après l'arrêt de la fosse la population continue à croître grâce à la proximité des fosses de Denain et de son industrie sidérurgique et métallurgique. (Usinor, Cail). C'est à partir des années 80 que la population connaît un brutal déclin dans toute la région, y compris dans la commune d'Haveluy, en raison des fermetures des mines et des aciéries environnantes.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Haveluy (59) Nord-France.svg

Les armes de Haveluy se blasonnent ainsi : "D'argent à trois jumelles de gueules."

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 1999 Joseph Succi PCF  
1999 avril 2014 Bernard Ethuin PCF  
2014 en cours Jean-Paul Ryckelynck PS  
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Valenciennes, du tribunal de grande instance de Valenciennes, de la cour d'appel de Douai, du tribunal pour enfants de Valenciennes, du conseil de prud'hommes de Valenciennes, du tribunal de commerce de Valenciennes, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 3 092 habitants, en diminution de -0,96 % par rapport à 2009 (Nord : 1,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
456 540 607 689 653 687 712 732 802
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
830 889 1 308 1 881 2 075 2 051 1 982 2 063 2 212
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
2 276 2 294 2 088 2 645 2 682 2 647 2 689 3 799 4 053
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014 -
3 998 3 616 3 266 3 046 3 084 3 178 3 055 3 092 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Haveluy en 2007 en pourcentage[6].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,1 
5,1 
75 à 89 ans
10,0 
9,9 
60 à 74 ans
12,8 
20,4 
45 à 59 ans
18,7 
20,5 
30 à 44 ans
20,3 
21,8 
15 à 29 ans
18,5 
22,4 
0 à 14 ans
19,5 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[7].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Martin a été reconstruite de 1770 à 1772 à la suite de sa destruction par les Autrichiens en 1714. Le clocher date de 1619. Remarquable Autel en pierre et en chêne sculpté, œuvre de M Dubus maître-menuisier à Haveluy. L'assomption de Marie. Toile peinte en 1855.;
  • L'ancien Calvaire date de 1837. Il fut restauré en 1950. Inscrit à l'inventaire des sites pittoresques du Nord en 1988. Faute d'entretien les magnifiques colonnes doriques se sont dégradées. Malheureusement, le vent en a eu raison en 1990. Un nouveau calvaire moderne a été construit à l'emplacement des ruines.
  • La mairie a été construite en 1926. Deux autres lieux ont servi de mairie. L'un d'eux existe toujours et a été récemment transformé en lieu de culte pour la communauté musulmane (islamique ) Haveluynoise.
  • Deux fermes datent d'avant 1500: La ferme de Méaux (ferme Olivier aujourd'hui pension pour chevaux), et la Grande Cense (aujourd'hui Habitation M. Deforge—tailleur de pierre).
  • L'étang de la Fontaine.

Personnes liés à la commune[modifier | modifier le code]

  • Henri Blot (1908-1945) créateur et chef de la Résistance FTPF de Denain et des communes environnantes, arrêté le 19 août 1942, mort en 1945 pendant son retour de déportation, à Strasbourg.

Jean le Robert, né dans la commune, Abbé de Saint Aubert démissionne en 1469. Philippe Bloquet de Cambray lui succède (almanach historique de Cambray)

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Page 403 - Statistique archéologique du Département du Nord - seconde partie - 1867- Librairie Quarré et Leleu à Lille, A. Durand 7 rue Cujas à Paris - archive du Harvard College Library - numérisé par Google Books
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  6. « Évolution et structure de la population à Haveluy en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 juillet 2010)
  7. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 juillet 2010)