Escaudain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Escaudain
Escaudain - Cité de la fosse Cuvette.
Escaudain - Cité de la fosse Cuvette.
Blason de Escaudain
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Valenciennes
Canton Denain
Intercommunalité Communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut
Maire
Mandat
Bruno Saligot
2014-2020
Code postal 59124
Code commune 59205
Démographie
Gentilé Escaudinois
Population
municipale
9 467 hab. (2015 en augmentation de 3,48 % par rapport à 2010)
Densité 950 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 20′ 07″ nord, 3° 20′ 37″ est
Altitude Min. 31 m
Max. 51 m
Superficie 9,97 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Escaudain

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Escaudain

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Escaudain

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Escaudain

Escaudain (prononcer « écodin ») est une commune française située dans le département du Nord (59), en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Escaudain est situé près de la ville de Denain.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Escaudain
Erre Hornaing Hélesmes Wallers
Abscon Escaudain Denain
Rœulx Rœulx Lourches

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Scaldinius, cartulaire de Saint-Amand;899. Scaldinium, id; 1107. Scaldonerium, Meyer, annales de Flandres. Scaldeng, charte du tournoi d'Anchin; 1096. Scalden, cartulaire de Vicogne; 1147. Scauden. Escaudeng, cartulaire de Vicogne; 1238[1]
  • Schouden en flamand[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Catastrophe du 28 juillet 1934 à la Fosse Saint-Mark. Un éboulement de galerie sur une trentaine de mètres cause la mort de deux mineurs polonais Wadislaw Kosick et François Zybeck. Trois autres mineurs sont grièvement blessés[4]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Escaudain (59) Nord-France.svg

Les armes de Escaudain se blasonnent ainsi :"D'azur semé de fleurs de lys d'or" .

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 1997 Francis Chevalier PCF Conseiller général du canton de Denain
(1982-1994)
1997 mars 2014 Jacky Laure PCF  
mars 2014 en cours Bruno Saligot PCF  
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Valenciennes, du tribunal de grande instance de Valenciennes, de la cour d'appel de Douai, du tribunal pour enfants de Valenciennes, du conseil de prud'hommes de Valenciennes, du tribunal de commerce de Valenciennes, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1806. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2015, la commune comptait 9 467 habitants[Note 1], en augmentation de 3,48 % par rapport à 2010 (Nord : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856 1861
845 975 1 130 1 226 1 621 1 836 2 028 2 112 2 635
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
2 720 3 210 3 385 3 633 3 643 3 877 3 965 4 200 4 405
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
4 966 5 443 10 101 11 238 10 728 10 486 11 726 11 705 11 770
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015 - -
10 673 9 835 9 328 9 328 9 070 9 164 9 467 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Escaudain en 2007 en pourcentage[9].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
10,4 
11,2 
60 à 74 ans
13,1 
18,6 
45 à 59 ans
18,3 
20,2 
30 à 44 ans
18,3 
21,6 
15 à 29 ans
19,7 
23,1 
0 à 14 ans
19,3 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[10].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Lieux de cultes[modifier | modifier le code]

  • la tour de l'église paroissiale date du XVe siècle en pierre blanche d'Avesnes-le-Sec. Derrière le chœur les restes d'un bas-relief porte la date de 1754.

Une mosquée a été bâtie par les anciens mineurs en 1990, dans les anciens locaux de la savonnerie L'Empereur.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Page 402 - Statistique archéologique du Département du Nord - seconde partie - 1867- Librairie Quarré et Leleu à Lille, A. Durand 7 rue Cujas à Paris - archive du Harvard College Library - numérisé par Google Books
  2. Centre de Recherche généalogique Flandre-Artois
  3. [PDF] Archives départementales du Nord
  4. « Des mineurs ensevelis dans le Nord », L'ouest éclair édition de Nantes,‎ , p. 3 (lire en ligne)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. « Évolution et structure de la population à Escaudain en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 juillet 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 juillet 2010)
  11. « Soufflante à Gaz de Haut Fourneau », Portail de la Culture (consulté en 30mai 2009)