Sixième circonscription du Pas-de-Calais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sixième circonscription du Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Région Nord-Pas-de-Calais
Député Brigitte Bourguignon
Parti politique PS
Création 1986
Redécoupage 2010
Étendue territoriale Cantons d'Ardres, Desvres, Fauquembergues, Guînes, Lumbres, Marquise

La sixième circonscription du Pas-de-Calais est une circonscription législative française appartenant au département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

À l'origine, elle regroupait un ensemble de villes situées entre Calais et Boulogne-sur-Mer, incluant également une portion Ouest de la ville de Calais et les communes de l'ouest de son agglomération (le reste appartenant à la 7e circonscription) ainsi qu'une portion Nord de la ville de Boulogne-sur-Mer et les communes du nord de son agglomération (le reste appartenant à la 5e circonscription).

Depuis 2010, la sixième circonscription perd l'ensemble des agglomérations de Calais et Boulogne-sur-Mer et gagne du territoire vers l'Est. Elle couvre aujourd'hui un vaste territoire rural entre Calais, Boulogne-sur-Mer, Saint-Omer et Béthune.

Elle est connue pour ses députés, Dominique Dupilet de 1986 à 2002 (devenu ensuite président du conseil départemental du Pas-de-Calais) puis l'ancien ministre Jack Lang de 2002 à 2012.

Description géographique et démographique[modifier | modifier le code]

De 1986 à 2010[modifier | modifier le code]

La sixième circonscription du Pas-de-Calais est délimitée par le découpage électoral de la loi no 86-1197 du [1], elle regroupe les divisions administratives suivantes[2] : cantons de Boulogne-sur-Mer-Nord-Est, de Boulogne-sur-Mer-Nord-Ouest, de Calais-Nord-Ouest, de Guînes et de Marquise.

D'après le recensement général de la population en 1999, réalisé par l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE)[3], la population de cette circonscription est estimée à 103 475 habitants[4].

Le découpage de la circonscription a été conçu de telle sorte qu'elle englobe à la fois, d'un côté les stations balnéaires de la côte (Wimereux, Ambleteuse, Audresselles, Tardinghen, Wissant) ainsi que des villages agricoles, dont l'électorat vote à droite, et de l'autre, les communes industrielles entre Marquise et Guînes ainsi que les cités populaires du nord de Boulogne-sur-Mer (le Chemin Vert notamment) et de l'ouest de Calais, dont l’électorat vote à gauche (mais qui serait en train de se déplacer vers le Front national).

Depuis 2010[modifier | modifier le code]

La circonscription comporte désormais les cantons de Guînes, de Marquise, de Desvres, de Lumbres et de Fauquembergues.

Historique des députations[modifier | modifier le code]

Députés de la circonscription élus à l'Assemblée nationale pour les législatures de la Ve République v · d · m )
Législature Début de mandat Fin de mandat Député Parti politique Observations
IXe Dominique Dupilet PS
Xe Dominique Dupilet PS Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Jacques Chirac.
XIe Dominique Dupilet PS
XIIe Jack Lang PS
XIIIe Jack Lang PS
XIVe Brigitte Bourguignon PS

Historique des élections[modifier | modifier le code]

Voici la liste des résultats des élections législatives dans la circonscription depuis le découpage électoral de 1986[1] :

Élections de 1988[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1988 ont eu lieu les dimanches 5 et 12 juin 1988.

2e tour des élections de 1988
Candidat Parti % Voix
A compléter A compléter A compléter A compléter
A compléter A compléter A compléter A compléter

Le taux d'abstention fut de ? % au premier tour, et de ? % au deuxième tour.

Élections de 1993[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1993 ont eu lieu les dimanches 21 et 28 mars 1993.

2e tour des élections de 1993
Candidat Parti % Voix
A compléter A compléter A compléter A compléter
A compléter A compléter A compléter A compléter

Le taux d'abstention fut de ? % au premier tour, et de ? % au deuxième tour.

Élections de 1997[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1997 ont eu lieu les dimanches 25 mai et 1er juin 1997.

2e tour des élections de 1997 [5],[6]
Candidat Parti % Voix
A compléter A compléter A compléter A compléter
A compléter A compléter A compléter A compléter

Le taux d'abstention fut de ? % au premier tour, et de ? % au deuxième tour[5],[6].

Élections de 2002[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2002 ont eu lieu les dimanches 9 et 16 juin 2002.

Jusqu'en 2002, le député était Dominique Dupilet, ancien maire de Wimereux et actuel président du conseil départemental du Pas-de-Calais. C'est ce même élu, fortement implanté localement - depuis les années 1960, à la suite de la disparition du député Le Sénéchal, dont il était le suppléant - qui a battu Frédéric Wacheux, nouvellement arrivé sur la scène locale en 2004, aux élections cantonales de cette même année. Dominique Dupilet a réalisé plus de 63 % sur l'ensemble du canton et plus de 70 % dans les bureaux boulonnais.

En 2002, en raison d'enquêtes judiciaires supervisées par un juge ensuite promu ailleurs et concernant des lotissements réalisés pendant que Dominique Dupilet était maire de Wimereux, le parti socialiste préfère présenter Jack Lang à sa place aux élections législatives en attendant que la situation soit clarifiée. Jack Lang est élu député et repart favori face au candidat UMP pour les élections législatives de 2007. Il aura alors pour suppléant le maire de Guînes.

2e tour des élections de 2002 [7]
Candidat Parti % Voix
A compléter A compléter A compléter A compléter
A compléter A compléter A compléter A compléter

Le taux d'abstention fut de ? % au premier tour, et de ? % au deuxième tour,[7].

Élections de 2007[modifier | modifier le code]

Député sortant: Jack Lang (PS)

[non neutre] Aux élections législatives de 2007, c'est Frédéric Wacheux, socialiste[8] et rocardien au tout début de sa carrière, mais également proche de l'UDF entre temps, qui sera finalement le candidat de l'Union pour un mouvement populaire (UMP).

Celui-ci est censé espérer remporter le siège traditionnellement propriété du parti socialiste, mais le résultat qu'il avait réalisé, notamment dans les bureaux boulonnais, face à Dominique Dupilet, lors des élections cantonales de 2004 ne l'avaient déjà pas placé en position de favori : il n'a pas atteint 15 % dans les bureaux boulonnais, plafonnant à 10 % au second tour dans certains bureaux populaires.

Frédéric Wacheux est également présenté par ses adversaires comme un candidat imposé par Paris, bien qu'il soit originaire de la région et qu'une grande partie sa famille soit domiciliée dans le Boulonnais. Mais, curieusement, il ne fait jamais état de sa propre implantation familiale, même quand il fait allusion au « parachutage » de Jack Lang.

Résultats des élections législatives des 10 et 17 juin 2007 de la 6ecirconscription du Pas-de-Calais
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Jack Lang* PS 16 956 39,53 23 839 54,72
Frédéric Wacheux UMP 14 229 33,17 19 729 45,28
Jean-Jacques Vernalde FN 2 228 05,19
Gisèle Cocquerelle PCF 1 923 04,48
Hervé Morcrette MoDem 1 739 04,05
Rémi Harlé CPNT 1 105 02,58
Christian Ternisien LCR 1 038 02,42
Vincent Bécu Les Verts 965 02,25
Christophe Beaudouin MPF 877 02,04
Françoise Millot LO 558 01,30
Olivier Dumont MEI 456 01,06
Marie-Claude Ziegler CNIP 357 00,83
Hervé de Mil MNR 246 00,57
Agnès Barbier FEA 217 00,51
Inscrits 73 692 100,00 73 693 100,00
Abstentions 29 750 40,37 28 617 38,83
Votants 43 942 59,63 45 076 61,17
Blancs et nuls 1 048 01,42 1 508 02,05
Exprimés 42 894 58,21 43 568 59,12

* Député sortant

Élections de 2012[modifier | modifier le code]

Député sortant : Jack Lang (PS)

Le découpage de la circonscription est remanié par le gouvernement de François Fillon afin de la rendre plus rurale.

Jack Lang déserte cette circonscription à risques, pour aller se faire battre dans les Vosges. Hervé Poher, président de la communauté de communes autour de Guînes et suppléant des députés socialistes successifs, est investi par les militants locaux. Il présente sa propre candidature contre la candidate investie par le premier secrétariat du parti, Brigitte Bourguignon. Il est battu dès le premier tour et Brigitte Bourguignon est élue contre le candidat de l'UMP, Frédéric Wacheux.

Résultats des élections législatives des 10 et 17 juin 2012 de la 6e circonscription du Pas-de-Calais
Candidat Parti Premier tour[9] Second tour
Voix % Voix %
Brigitte Bourguignon PS 15 035 27,66 27 309 54,31
Frédéric Wacheux UMP 13 345 24,55 22 978 45,69
Hervé Poher DVG 11 300 20,79
Olivier Delbé FN 10 125 18,63
Betty Charles FG (PCF) 1 550 2,85
Miguel Torrès MEI-EELV 925 1,70
Thierry Ansel MoDem 614 1,13
Vincent Magniez LO 394 0,72
Claudine Blauwart DLR 385 0,71
Philippe Hamain DVD 356 0,66
Catherine Playe NPA 317 0,58
Fanny Le Padellec OC62 4 0,01
Djamel Ouadah AEI 0 0,00
Inscrits 89 029 100,00 89 021 100,00
Abstentions 33 285 37,39 35 346 39,71
Votants 55 744 62,61 53 675 60,29
Blancs et nuls 1 394 2,50 3 388 6,31
Exprimés 54 350 97,50 50 287 93,69

Élections de 2017[modifier | modifier le code]

Les élections législatives de 2017 dans le Pas-de-Calais ont eu lieu les 11 et 18 juin 2017.

Députée sortante : Brigitte Bourguignon (PS)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Loi relative à la délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés, surnommée redécoupage Pasqua (du nom de Charles Pasqua, ministre de l'intérieur en 1986) : « Publication au JORF du 25 novembre 1986 », sur http://www.legifrance.gouv.fr/, site du service public de la diffusion du droit en France (consulté le 13 juin 2007). Cette loi crée en outre 86 nouvelles circonscriptions législatives en France, leur nombre total passant de 491 à 577.
  2. « Circonscriptions électorales du Pas-de-Calais et divisions administratives associées », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 10 juin 2007)
  3. Résultats du recensement de 1999 : « Tableaux et Analyses de la cinquième circonscrition du Pas-de-Calais (Pour la population totale, consulter la page POP1) », sur http://www.insee.fr, site de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (consulté le 10 juin 2007) [PDF].
  4. « La population des circonscriptions électorales (Recensement de 1999) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  5. a et b « Résultats des élections de la XIe législature dans le département du Pas-de-Calais », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  6. a et b « Législatives de 1997 : Circonscriptions du Pas-de-Calais (62) », sur http://elections.figaro.net/popup_2004/accueil.html, historique des scrutins organisés depuis 1989, site du journal Le Figaro (consulté le 13 juin 2007)
  7. a et b « Résultats des élections de la XIIe législature dans le département du Pas-de-Calais », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  8. La Voix du Nord,
  9. Résultats officiels du premier tour, sur le site du ministère de l'Intérieur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Département du Pas-de-Calais[modifier | modifier le code]

Circonscriptions en France[modifier | modifier le code]