Doyenné (christianisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Doyenné.

Un doyenné (en latin : Decanatus) est dans le christianisme une circonscription administrative qui regroupe plusieurs paroisses. Les doyennés sont eux-mêmes regroupés en archidiaconés, subdivisions d'un diocèse.

Le doyenné a à sa tête un curé-doyen.

Plus encore que l’archidiacre, le doyen sert d’intermédiaire entre l’autorité épiscopale et le clergé de son doyenné.

Les doyens sont élus par leurs collègues du doyenné et confirmés par l’évêque. Les doyens jouent un rôle important lors de l'installation de nouveaux curés. Quand les curés présentés par les collateurs ont été examinés par l’archidiacre et agréés par l’évêque, c’est le doyen qui les conduit dans leur paroisse, convoque les fidèles au son de la cloche et procède à leur installation. Il doit ensuite veiller sur eux, visiter les églises, les chapelles, les cimetières.

Pour les aider dans leurs fonctions, les doyens ruraux ont un ou plusieurs échevins, choisis également par les prêtres du doyenné parmi leurs collègues.

C’est encore à lui d’administrer les derniers sacrements aux prêtres de son doyenné et de les conduire à leur dernière demeure.

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Vincent Bastin, Les Doyens ruraux dans le diocèse de Liège au Moyen Âge. Contribution à l'histoire politique et religieuse du monde rural, Université de Liège, 2000