Divers gauche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la politique en France
Cet article est une ébauche concernant la politique en France.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

L'étiquette divers gauche (abrégée en DVG) représente, en France, une tendance politique sous le nom de laquelle s'intègrent les candidats apparentés à la gauche mais qui ne sont membres d'aucun parti, ou bien qui sont membres de partis relativement mineurs[1], ou encore, ayant quitté ou été exclus de leur formation politique initiale.

Cas particuliers[modifier | modifier le code]

L'exclusion peut être provisoire et de principe ; en effet, si les dissidents s'étant présentés contre le candidat officiel de leur parti sont exclus mais gagnent le scrutin, ils sont, depuis le début de la Ve République, généralement réintégrés au bout de quelques mois, ce qui était rarement le cas avant 1939[2].

De 2001 à 2008 les inscrits « sans étiquette » n'entrent plus dans la nomenclature du ministère de l'Intérieur, de nombreux candidats et listes se présentant comme « sans étiquette » ont été classés comme DVD « divers droite », DVG « divers gauche » ou, plus exceptionnellement, DVC « divers centre » selon leur tendance politique supposée ; c'est pourquoi à partir de 2008 ce principe laisse place au code LDIV pour liste « divers »[3]

Personnalités DVG[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]