Hellemmes-Lille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hellemmes-Lille
La Mairie d' Hellemmes-Lille.
La Mairie d' Hellemmes-Lille.
Blason de Hellemmes-Lille
Héraldique
Logo
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Lille
Canton Lille-3
Intercommunalité Métropole européenne de Lille
Commune Lille
Statut Commune associée
Maire délégué Frédéric Marchand
Code postal 59260
Code commune 59298
Démographie
Gentilé Hellemmois
Population 18 492 hab. (2016)
Densité 5 537 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 37′ 00″ nord, 3° 07′ 00″ est
Superficie 3,34 km2
Historique
Date de fusion 1977
Commune(s) d’intégration Lille
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lille

Voir sur la carte administrative de Lille
City locator 15.svg
Hellemmes-Lille

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 15.svg
Hellemmes-Lille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Hellemmes-Lille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Hellemmes-Lille
Liens
Site web Site Internet

Hellemmes-Lille, généralement appelée Hellemmes (Hellem en flamand[1]), est une ancienne commune du département du Nord de la France qui a le statut de commune associée[2] depuis sa fusion avec Lille en avril 1977. Sa population s'élevait, en 2008, à 18 492 habitants[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire d'Hellemmes.

Elle s'appelait autrefois Hellemmes-lez-Lille[réf. nécessaire].

Heraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Hellemmes-Lille Blason "De vair."
Détails

Administration[modifier | modifier le code]

Hellemmes est une commune associée à Lille depuis 1977. À ce titre, elle dispose d'un conseil consultatif présidé par un maire délégué. Des membres de ce conseil siègent également au conseil municipal de Lille. Le maire délégué est Frédéric Marchand, depuis le 27 septembre 2012, à la suite de la démission de Gilles Pargneaux, élu au premier tour en mars 2008 [4] .

Élections municipales[modifier | modifier le code]

2014[modifier | modifier le code]

Résultats du premier tour des élections communales du [5] :

  • Parti Socialiste 23,47 %
  • Front national 21,96 %
  • UMP-UDI 16,57 %
  • Les Gens d'Hellemmes 14,71 %
  • Front de gauche 12,06 %
  • Les Verts 11,24 %

Résultats du second tour des élections communales du  :

  • Union de la gauche 38,23 %
  • Front national 27,53 %
  • Les Gens d'Hellemmes 17,33 %
  • UMP-UDI 16,91 %

2008[modifier | modifier le code]

Résultats du premier tour des élections communales du  :

  • Parti Socialiste et Communiste 51,2 % (21 sièges)
  • Les Gens d'Hellemmes 24 % (4 sièges)
  • UMP 14 % (2 sièges)
  • Les Verts 10,8 % (1 siège)

2001[modifier | modifier le code]

Résultats du premier tour des élections communales de mars 2001[6] :

  • Les gens d’Hellemmes, 18,68 %
  • Front national, 15,41 %
  • Parti socialiste - liste Bernard Derosier, 38,48 %
  • Les Verts, 12,91 %
  • UDF - liste Danièle Mésans, 8,08 %
  • Liste RPF, 8,95 %.

Conseil consultatif élu le (33 sièges)[7] :

  • La Gauche Plurielle pour Hellemmes (43,77 %, 24 sièges, dont 12 PS, 6 PCF, 6 Verts) : 1. Bernard Derosier, 2. Gilles Pargneaux, 3. Evelyne Redlich, 4. Frédéric Marchand, 5. Martine Carlier, 6. Claire Dhelin, 7. Ludovic Coupin, 8. Thierry Fontaine, 9. Roger Maly, 10. Mireille Jarry, 11. Marcelle Marcellis, 12. Marie Pieroni-Tournier, 13. Jean-Luc Lietart, 14. Sylvanna Cauchy, 15. Patrick Redoute, 16. Yves Boucher, 17. Michèle Loire, 18. Virginie François, 19. Yves Thiery, 20. Stéphanie Freulon-Maucourant, 21. Chantal Guilbert, 22. Bernard Vanbelle, 23. Régine Leseutte, 24. Daniel Boulagnon.
  • Les Gens d’Hellemmes[8] (liste apparentée aux Motivé-e-s[9] ; 36,77 %, 6 sièges) : 1. Nabil El Haggar, 2. Robert Rapilly, 3. Anne Lefevre, 4. Patrice Vandemæle, 5. Christiane Vernay, 6. Etienne Dubron (après retrait de Jacqueline Deville en septembre 2005).
  • Hellemmes sécurité (FN ; 19,45 %, 3 sièges) : 1. Anne Coolzæt, 2. Pierre Lestienne, 3. Françoise Coolzæt.

Les propriétés communales, services et écoles[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Centre de Recherche généalogique Flandre-Artois
  2. En ce sens, Hellemmes-Lille a toujours un maire élu, qui se retrouve comme maire délégué ayant des attributions propres ; la commune a également un budget propre
  3. « [PDF] Populations légales en vigueur à compter du 1er janvier 2016 », sur Insee (consulté le 6 octobre 2016)
  4. La Voix du Nord du 28 septembre 2012 :"Sans surprise, Hellemmes s'est choisi un nouveau maire : Frédéric Marchand "
  5. http://mairesdunord.fr/2014/03/23/5892/
  6. La Voix du Nord, 15 mars 2001
  7. La Voix du Nord, 20 mars 2001
  8. Les Gens d’Hellemmes
  9. Pierre-Yves Lambert, Les Motivé-e-s d'Hellemmes, paru sur Suffrage Universel (site) et Maghreb Observateur (magazine basé à Montréal), mars 2001

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]