Hamel (Nord)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hamel.
Hamel
La mairie
La mairie
Blason de Hamel
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Douai
Canton Aniche
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Douaisis
Maire
Mandat
Jean-Luc Hallé
2014-2020
Code postal 59151
Code commune 59280
Démographie
Population
municipale
779 hab. (2014 en augmentation de 3,45 % par rapport à 2009)
Densité 217 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 16′ 51″ nord, 3° 04′ 29″ est
Altitude Min. 36 m
Max. 67 m
Superficie 3,59 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Hamel

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Hamel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hamel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hamel

Hamel est une commune française, située dans le département du Nord en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Hamel
Estrées
Tortequesne

Lécluse

Hamel Arleux
Écourt-Saint-Quentin

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Hamel est l'ancien singulier de hameaux[réf. nécessaire], resté dans les dialectes picard et normand. Les premiers documents connus citent Hamiel et Hamel, vers 1050.

En 1493, le village est appelé Hamel-lez-Arleux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire et Antiquité[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960, des prospections de surface, entre le dolmen et la sablière située à 500 m, ont livré une abondante moisson de mobilier lithique néolithique (entre -9000 et -3300 ans), aujourd'hui entreposé au Musée de Douai, ainsi que quelques éléments du paléolithique supérieur (entre -35000 et -10000 ans).

En 1996, divers tessons gallo-romains ont été remarqués dans les déblais d’exploitation du secteur sud-ouest de la sablière.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Au début du XIe siècle, Hamel était un hameau d’Estrées au bord de la Sensée, et quelques habitants originaires d'Estrées s'y seraient installés.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Hamel (59) Nord-France.svg

Les armes de Hamel se blasonnent ainsi : « De sinople au chef d'hermines. »

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Sablière d'Hamel[modifier | modifier le code]

La commune abrite une sablière (carrière de sable) où vivent d'importantes populations d'hyménoptères sauvages fouisseurs[2] favorisées par la présence de grandes surfaces de sable et l'absence d'insecticides.

Certains fronts de taille mis au jour par l'exploitant de la sablière ont permis l'installation et la prospérité d'environ 50 espèces hyménoptères[3]. Celles-ci sont dites sabulicoles car elles nidifient dans les talus sableux créés par l’exploitation.

Afin de tenir compte de ces observations récentes, de l’originalité patrimoniale que représentent ses colonies hyménoptères aculéates (principalement abeilles psammophiles, dont certains taxons sont protégés en Belgique) et des fortes potentialités qu’offre le site, l'exploitant, STB Matériaux, a modifié le projet de remise en état du site afin de préserver ces espèces ainsi que leur milieu de vie[4].

La commune d'Hamel, propriétaire des terrains, est partie prenante dans le projet, la commune souhaitant que la carrière devienne, après la fin d'exploitation prévue dans quelques années, une Zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) prolongeant les ZNIEFF de type 1 et de type 2 de la vallée de la Sensée situées à proximité. La Communauté d'agglomération du Douaisis a identifié le site à l'échelle communautaire comme l’un des cœurs de nature de la Trame verte et bleue communautaire.

La démarche de préservation intègre notamment des réseaux de spécialistes comme l'Observatoire des Abeilles et la Société Entomologique du Nord de la France pour l'identification des espèces du site, ainsi que l'Établissement Public Foncier (conseil en ingénierie écologique) et le Département du Nord (gestionnaire pressenti pour l'après remise en état de la sablière).

Pour cette démarche, l'exploitant de la sablière a reçu, le 31 mai 2013, le 1er Prix Développement Durable 2013 de l'Union Nationale des Producteurs de Granulats[5]. Le site d'Hamel et la préservation des hyménoptères du site font partie intégrante des Engagements Stratégie Nationale Biodiversité déposé par l'exploitant auprès du Ministère de l'Écologie le 15 juin 2013.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 en cours
(au 10 avril 2014)
Jean-Luc Hallé   CPNT Réélu pour son 7e mandat (2014-2020)[6]
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8].

En 2014, la commune comptait 779 habitants[Note 1], en augmentation de 3,45 % par rapport à 2009 (Nord : +1,23 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
424 434 495 552 541 550 575 543 484
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
462 480 477 468 422 437 427 421 420
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
411 389 400 338 346 333 329 333 353
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
361 410 430 577 669 738 742 743 743
2013 2014 - - - - - - -
785 779 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Hamel en 2007 en pourcentage[11].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
3,8 
75 à 89 ans
6,6 
16,4 
60 à 74 ans
15,9 
25,7 
45 à 59 ans
26,5 
21,3 
30 à 44 ans
20,2 
16,1 
15 à 29 ans
13,3 
16,7 
0 à 14 ans
17,5 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[12].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le monument aux morts.
  • L'église Saint-Sarre.
  • La chapelle Notre-Dame de Bonsecours.
  • La croix armorié des seigneurs de Hamel, classée Monument Historique.
  • Le monument aux morts.
  • Le dolmen de Hamel, dit “la pierre Chavatte”, classé Monument Historique.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche ZNIEFF de Montgobert, Inventaire National du Patrimoine Naturel
  2. Photos de terriers d'insectes et de la sablière
  3. G. Lemoine, Les sablières : une chance pour les hyménoptères terricoles, cas de la sablière d’Hamel (Département du Nord) in: Bulletin de la Société Entomologique du Nord de la France, 320 : 2-11, 2006
  4. G Lemoine, Lorsque des espaces industriels favorisent la biodiversité… Description d’une démarche volontaire pour préserver des colonies d’abeilles sauvages, le cas de la carrière de sablon d’Hamel (59) exploitée par l’entreprise STB Matériaux, in : La Santé de l’Abeille, n° 250, 7-8/2012, 14p
  5. Bertrand Buissière, L’abeille ne donne pas le bourdon à STB Matériaux, à Hamel, mais un grand prix, La voix du Nord, 1er juin 2013.
  6. « Réélue sans difficulté, la liste du maire sortant doit se mettre au travail », L'Observateur du Douaisis, no 587,‎ , p. 26
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  11. « Évolution et structure de la population à Hamel en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 juillet 2010)
  12. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 juillet 2010)