Attraction paronymique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la linguistique
Cet article est une ébauche concernant la linguistique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

En étymologie, notamment en onomastique, l'attraction paronymique désigne l'effet de déformation qu'exerce un mot sur l'un de ses paronymes (c.-à-d. un quasi-homonyme). L'attraction paronymique est à l'origine de nombreux toponymes dénaturés.

Phénomène populaire[1], l'attraction paronymique s'exprime généralement à travers le remplacement d'un vocable dont le sens n'est plus compris par un vocable désignant un nom (commun ou propre) ou un concept plus courant[2].

Par exemple, le Ruisseau-à-Rebours, un petit hameau situé en Haute-Gaspésie, au Québec, se dénommait originellement le Ruisseau à Harbour, en rapport avec Michel Harbour, pêcheur gaspésien du XVIIe siècle[3]. La prononciation de « à Harbour » s'apparentant à celle de la locution adverbiale « à rebours », l'usage populaire a vraisemblablement déformé (par la syncope) le patronyme vers sa forme actuelle[4].

Autre exemple : une rue de la ville de Rome a pour nom Grotta perfetta (rue de la grotte parfaite). C'est une déformation populaire de Horti Praefecti, c'est-à-dire « parc du préfet », toponyme remontant à la Rome Antique et désignant un terrain appartenant à un préfet romain. Dans le même ordre d'idée, on peut citer le cas de la rue aux Ours (dans le IIIe arrondissement de Paris), ainsi que la Rue aux Ours à Rouen, anciennement rue aux Oues, c'est-à-dire « rue aux oies »[5], parce que de nombreux rôtisseurs d'oies y étaient installés autrefois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.larousse.fr/ref/nom-commun-autre/paronymique_77135.htm
  2. Lexique des termes utiles à l’étude des noms de lieux (DORION, Henri, POIRIER, Jean, Les Presses de l’Université Laval, 1975)
  3. http://www.info-gaspesie.com/villages/haute_gaspesie/ruisseau-a-rebours/ruisseau-a-rebours.php
  4. http://www.toponymie.gouv.qc.ca/ct/gentiles/lesgentilesliste.aspx?L=t
  5. La forme Oue représente l'évolution phonétique régulière en français à partir du bas latin auca « oie ».

Voir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :