Communauté de communes du canton de Fruges et environs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes du canton de Fruges et environs
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Forme Communauté de communes
Siège Fruges
Communes 25
Président Jean-Jacques Hilmoine
Date de création 12 décembre 1994
Date de disparition
Code SIREN 246200919
Démographie
Population 7 050 hab. (1999)
Liens
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes du canton de Fruges et environs est une ancienne communauté de communes française, située dans le département du Pas-de-Calais et la région Nord-Pas-de-Calais, arrondissement de Montreuil.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fusionne avec la communauté de communes du canton d'Hucqueliers et environs pour former la communauté de communes du Haut Pays du Montreuillois au .

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté de communes était composée des communes suivantes:

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Ambricourt 62026 Ambricourtois 3,39 124 (2014) 37
Avondance 62066 Avondançois 2,19 41 (2014) 19
Canlers 62209 Canlersois 3,62 168 (2014) 46
Coupelle-Neuve 62246 Coupellois 4,54 171 (2014) 38
Coupelle-Vieille 62247 14,69 621 (2014) 42
Crépy 62256 6,91 151 (2014) 22
Créquy 62257 Créquinois 20,40 481 (2014) 24
Embry 62293 Embryens 11,69 253 (2014) 22
Fressin 62359 17,17 553 (2014) 32
Fruges 62364 Frugeois 18,90 2 413 (2014) 128
Hézecques 62453 Hézecquois 4,93 118 (2014) 24
Lebiez 62492 Lebiézois 9,57 252 (2014) 26
Lugy 62533 Lugyois 2,83 142 (2014) 50
Matringhem 62562 Matringhemois 4,47 194 (2014) 43
Mencas 62565 Menkenkois 2,02 75 (2014) 37
Planques 62659 Planquois 6,18 92 (2014) 15
Radinghem 62685 Radinghemois 4,93 287 (2014) 58
Rimboval 62710 Rimbovalois 7,07 146 (2014) 21
Royon 62725 Royonnais 7,49 130 (2014) 17
Ruisseauville 62726 Ruisseauvillois 3,89 189 (2014) 49
Sains-lès-Fressin 62738 Sainsinois 6,71 168 (2014) 25
Senlis 62790 4,90 165 (2014) 34
Torcy 62823 Torcéens 5,27 161 (2014) 31
Verchin 62843 Verchinois 10,68 240 (2014) 22
Vincly 62862 Venciliens 4,60 151 (2014) 33

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la communauté de communes est 15 rue du marais 62310 Fruges[1]

Élus[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération est administrée par son Conseil communautaire, composé de conseillers municipaux représentant les 25 communes membres.

Le Conseil communautaire d'avril 2014 a réélu son président, Jean-Jacques Hilmoine, ancien maire de Fruges[2], ainsi que ses 9 vice-présidents pour le mandat 2014-2020 (contre 10 jusqu'à présent). Il s'agit :

  1. Patrick Cornu, maire de Torcy ;
  2. Jean-Marie Lubret ; maire de Fruges;
  3. André Nourry, maire d'Ambricourt ;
  4. Frédéric Bailly maire de Senlis ;
  5. Claude Vergeot, nouveau maire de Fressin ;
  6. Mickaël Baheux, maire de Radinghem
  7. Nicolas Pichonnier, nouveau maire de Rimboval ;
  8. Bernard Duquesne, maire d'Hézecques ;
  9. Serge Pouthé, maire de Ruisseauville[3].

Présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 en cours
(au 20 novembre 2014)
Jean-Jacques Hilmoine   Maire de Fruges (2001 → 2014)
Réélu pour le mandat 2014-2020[4],[3]

Compétences[modifier | modifier le code]

Régime fiscal[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est financée par la Fiscalité Professionnelle Unique (F.P.U.)[1].

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

La communauté de communes a approuvé en mai 2014 son plan local d'urbanisme (PLU) intercommunal, dossier engagé depuis une dizaine d'années, et qui organise désormais l’aménagement et le développement du territoire pour une à deux décennies[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Liste des 33 EPCI à fiscalité propre » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 27 avril 2014)
  2. J.-H. P., « Fruges : Jean-Jacques Hilmoine prend sa revanche : Malgré sa défaite à la mairie de Fruges en mars, Jean-Jacques Hilmoine a été réélu à la tête de la communauté de communes mercredi soir. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  3. a et b J. B., « Battu aux municipales, Jean-Jacques Hilmoine reconduit de justesse à la tête de la com de com : Avec une courte avance de deux voix, Jean-Jacques Hilmoine a reconquis la présidence de la communauté de communes du canton de Fruges. L'arrivée de trois vice-présidents d'opposition risque de rendre les choses plus difficiles pour l'ancien maire de Fruges durant les six prochaines années », L'Abeille de la Ternoise, no 8463,‎ , p. 37
  4. J. H. Mabille de P., « Jean-Jacques Hilmoine réélu à la tête des 25 communes du Frugeois : Mercredi soir, Jean-Jacques Hilmoine (gauche) a conservé, d’une courte tête (22 voix contre 20), la présidence de la communauté de communes du Frugeois face à son rival, le conseiller général du canton, Jean-Marie Lubret (droite) qui lui avait ravi la mairie de Fruges, il y a trois semaines. Une revanche sur le fil. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. Jacques-Hubert Mabille de Poncheville, « Le plan local d’urbanisme intercommunal a été voté: un pas décisif pour l’avenir du Frugeois : Jean-Jacques Hilmoine a présidé mercredi soir, dans la salle des fêtes, le premier conseil communautaire du Frugeois après les élections de mars. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).

Article connexe[modifier | modifier le code]