Créquoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Créquoise (homonymie).

la Créquoise
Illustration
La Créquoise à la sortie de Royon.
Carte.
La Ternoise dans le bassin de la Canche
Caractéristiques
Longueur 14,8 km [1]
Bassin collecteur la Canche
Débit moyen m3/s (Beaurainville)
Nombre de Strahler 3
Régime pluvial océanique
Cours
Source le Mont de Marne (172 m)
· Localisation Créquy
· Altitude 101 m
· Coordonnées 50° 29′ 45″ N, 2° 02′ 46″ E
Confluence la Canche
· Localisation Beaurainville
· Altitude 14 m
· Coordonnées 50° 25′ 45″ N, 1° 54′ 04″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Roué, Ronville
· Rive droite Embrienne, Hesmond
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Montreuil
Cantons Fruges, Campagne-lès-Hesdin
Régions traversées Hauts-de-France

Sources : SANDRE:E5400850, Géoportail

La Créquoise est une rivière du département Pas-de-Calais de 15 km de long, dans la région Hauts-de-France et un affluent de la Canche en rive droite.

Étymologie[modifier | modifier le code]

La Créquoise à Torcy.

Son nom viendrait du créquier sorte de prunier sauvage abondant sur les rives de la Créquoise[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

D'une longueur de 14,8 kilomètres[1], elle prend sa source à Créquy à 1 km au sud du mont de Marne (173 m) à 101 mètres d'altitude[3],[4]; et elle conflue au nord de Beaurainville, près du lieu-dit la Bleuence, à une altitude de 14 mètres[3],[4].

Communes et cantons traversées[modifier | modifier le code]

Dans le seul département du Pas-de-Calais, la Créquoise traverse huit communes[1] et deux cantons :

Soit en termes de cantons, la Créquoise prend source dans le canton de Fruges, et conflue sur le canton de Campagne-lès-Hesdin, le tout dans le même arrondissement de Montreuil.

Affluents[modifier | modifier le code]

La Créquoise.

La Créquoise a six affluents référencés[1] :

Toponyme[modifier | modifier le code]

La Créquoise a donné son hydronyme à la commune de Loison-sur-Créquoise.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La largeur en eau moyenne varie de 0,5 à 6 m[3].La pente moyenne est de 5,87 %[3] et le débit moyen est de 1 m3/s à la station de Beaurainville[3]. Le rang de Strahler est de trois.

Écologie[modifier | modifier le code]

Sur son cours, la Créquoise a une station qualité et une station poissons[1].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le Château de Royon a été reconstruit et est occupé par les Hautecloque (maire de Royon).

le Château de Royon actuel et reconstruit occupé par les Hautecloque (Maire).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références
  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - Crequoise (E5400850) » (consulté le 11 juin 2013)
  2. Mincoin.com le site internet des amoureux la Côte d'Opale, « Secrète et sauvage, la Créquoise sourde à Créquy » (consulté le 9 octobre 2010)
  3. a b c d et e Agence de l'eau Artois-Picardie, « Fiche de la Créquoise » (consulté le 9 octobre 2010)
  4. a b c et d Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 9 octobre 2010)
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Embrienne (E5400900) » (consulté le 11 juin 2013)
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Rouet (E5400910) » (consulté le 11 juin 2013)