Ligne de Fives à Abbeville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligne de
Fives à Abbeville
La ligne traversant un de ses points d'arrêt,la gare de Lille-CHR.
La ligne traversant un de ses points d'arrêt,
la gare de Lille-CHR.
Pays Drapeau de la France France
Villes desservies Lille, Béthune, Saint-Pol-sur-Ternoise, Abbeville
Concessionnaires mines de Béthune (1863 – 1865)
Lille à Béthune et à Bully-Grenay (1865 – 1883)
Nord (1869 – 1937)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 2014)
SNCF (depuis 2015)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 289 000
Longueur 134,555 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification

25 kV – 50 Hz
de Lille à Fouquereuil

Pente maximale 12
Nombre de voies 2 (de Lille à Fouquereuil), puis 1
Trafic
Propriétaire SNCF
Exploitant(s) SNCF
Trafic TER, Fret SNCF
Schéma de la ligne

La ligne de Fives à Abbeville est une ligne ferroviaire française à écartement standard de la région Hauts-de-France. Elle relie la gare de Lille-Flandres à celle de Saint-Pol-sur-Ternoise. Elle continuait autrefois jusqu'à la gare d'Abbeville.

Elle constitue la ligne no 289 000[1] du réseau ferré national.

Histoire[modifier | modifier le code]

De Lille à Béthune[modifier | modifier le code]

La ligne « de La Bassée à Lille » est déclarée d'utilité publique par décret impérial le 19 août 1863[2]. Ce même décret approuve la convention signée à la même date entre le ministre des Travaux publics et la Compagnie des mines de Béthune pour la concession de la ligne.

Un « embranchement du chemin de fer de La Bassée à Lille sur Béthune » est déclaré d'utilité publique par décret le 8 mars 1865[3]. Ce décret concède l'embranchement à la Compagnie des mines de Béthune.

Le 11 mai 1865 est constituée la Compagnie du chemin de fer de Lille à Béthune et à Bully-Grenay, qui se substitue à la Compagnie des mines de Béthune comme concessionnaire de la ligne. Ses statuts sont homologués par décret impérial le 22 mai suivant[4].

Les villes de Lille et de Béthune sont reliées à partir de 1865. L'arrivée à Béthune se fait alors en gare de Béthune-Rivage[5].

Les 31 décembre 1875 et 2 février 1876, la Compagnie des chemins de fer de Lille à Valenciennes, garante de la Compagnie du chemin de fer de Lille à Béthune et à Bully-Grenay, signe un traité avec la Compagnie des chemins de fer du Nord pour l'exploitation jusqu'à l'échéance de la concession de l'ensemble des lignes dont elle assure l'exploitation. Ce traité est approuvé par un décret le 20 mai 1876[6].

La ligne est intégrée au réseau de Compagnie des chemins de fer du Nord selon les termes d'une convention signée entre le ministre des Travaux publics et la compagnie le 5 juin 1883. Cette convention est approuvée par une loi le 20 novembre suivant[7].

De Béthune à Abbeville[modifier | modifier le code]

Un décret impérial du 25 juin 1864 déclare d'utilité publique et prescrit la mise en adjudication d'une ligne d'Arras à Étaples avec embranchement sur Béthune[8]. Ce même décret prévoyait la desserte soit directement, soit par embranchement de Frévent et Saint-Pol.

La section entre Béthune et Abbeville est concédée à la Compagnie des chemins de fer du Nord au titre de l'intérêt général par une convention signée entre le ministre des Travaux publics et la compagnie le 22 mai 1869. Cette convention est approuvée par un décret impérial à la même date[9].

Déclassements[modifier | modifier le code]

  • Section de Saint-Pol-sur-Ternoise à Frévent (PK 76,060 à 89,275) : ?
  • Section de Frévent à Auxi-le-Château (PK 89,275 à 102,300) : [10].
  • Section à Saint-Pol-sur-Ternoise (PK 74,810 à 76,060) : [11].
  • Section de Auxi-le-Château à Abbeville (PK 102,300 à 134,130) : [12].

Fermeture[modifier | modifier le code]

Description de la ligne[modifier | modifier le code]

Tracé - Parcours[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Vitesses limites[modifier | modifier le code]

Vitesses limites de la ligne en 2012 pour tous les types de trains en sens impair (certaines catégories de trains, comme les trains de marchandises, possèdent des limites plus faibles)[14] :

De À Limite
Lille-Flandres BV Portique « Pont supérieur de Fives » 30
Portique « Pont supérieur de Fives » Don Sainghin BV 100
Don Sainghin BV Béthune 110
Béthune Bif. de Fouquereuil (PK 44,9) 140
Bif. de Fouquereuil (PK 44,9) Saint-Pol-sur-Ternoise 80

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Cette ligne est à double voie de Fives (Lille-Flandres) à Fouquereuil. Il existait autrefois une 2e voie de Fouquereuil à Lapugnoy et de Brias à Saint-Pol-sur-Ternoise.

Électrification

Divers tronçons de la ligne ont été électrifiés en 25 kV - 50 Hz aux dates suivantes :

  • Bif de La-justice - Bif d'Haubourdin : décembre 1955
  • Bif de La-Justice - Lille-Voyageurs : 9 mai 1958
  • Bif d'Haubourdin - Don-Sainghin : 23 juillet 1959
  • Béthune - Lapugnoy : 29 janvier 1960
  • Don-Sainghin - Béthune : 18 janvier 1988

Désélectrification :

  • Bif de Fouquereuil - Lapugnoy : 31 décembre 1971

Rétablissement de la deuxième voie déposée en 1949 :

  • Section de Don-Sainghin à Béthune : 10 décembre 2008[15]

Exploitation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fascicule Gares et lignes du nord édité par le COPEF (Cercle Ouest Parisien d'Études Ferroviaires) en 1985.
  2. « N° 11662 - Décret impérial qui, 1° déclare d'utilité publique l'établissement d'un chemin de fer de La Bassée à Lille ; 2° approuve la convention passée avec la Compagnie houillère de Béthune pour l'exécution de ce chemin de fer : 19 août 1863 », Bulletin des lois de l'Empire Français, Paris, Imprimerie Impériale, série XI, vol. 22, no 1150,‎ , p. 353 - 371 (lire en ligne).
  3. « N° 13039 - Décret impérial qui déclare d'utilité publique l'établissement d'un embranchement du chemin de fer de La Bassée à Lille sur Béthune : 8 mars 1865 », Bulletin des lois de l'Empire Français, Paris, Imprimerie Impériale, série XI, vol. 25, no 1276,‎ , p. 211 - 212.
  4. « N° 18263 - Décret impérial portant autorisation de la société anonyme formée à Paris sous la dénomination de Compagnie du chemin de fer de Lille à Béthune et à Bully-Grenay : 22 mai 1865 », Bulletin des lois de l'Empire Français, Paris, Imprimerie Impériale, série XI, vol. 22 « Partie supplémentaire », no 1124,‎ , p. 1097 - 1115.
  5. Ch. L., « Une friche de l'époque où Béthune avait deux gares parmi les terrains que l'État veut céder à prix d'ami », sur lavoixdunord.fr, La Voix du Nord,
  6. « N° 5228 - Décret qui autorise la compagnie des chemins de fer du Nord à exploiter les lignes concédées aux compagnies du Nord-Est, de Lille à Valenciennes et de Lille à Béthune : 20 mai 1876 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 12, no 303,‎ , p. 624 - 625 (lire en ligne).
  7. « N° 14214 - Loi qui approuve la convention passée, le 5 juin 1883, entre le ministre des Travaux publics, et la Compagnie des chemins de fer du Nord : 20 novembre 1883 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 28, no 834,‎ , p. 333 - 339 (lire en ligne).
  8. « N° 12762 - Décret impérial qui, 1° déclare d'utilité publique l'établissement du chemin de fer d'Arras à Étaples ; 2° prescrit la mise en adjudication de la concession de ce chemin de fer : 25 juin 1864 », Bulletin des lois de l'Empire Français, Paris, Imprimerie Impériale, série XI, vol. 24, no 1251,‎ , p. 482 - 499.
  9. « N° 16991 - Décret impérial qui approuve la convention passée, le 22 mai 1869, entre le ministre de l'Agriculture, du Commerce et des Travaux Publics et la Compagnie des chemins de fer du Nord : 22 mai 1869 », Bulletin des lois de l'Empire Français, Paris, Imprimerie Impériale, série XI, vol. 33, no 1721,‎ , p. 900 - 906.
  10. Journal Officiel de la république française du 22/08/1973 page 9122
  11. Journal Officiel de la république française du 18/02/1992 page 2537
  12. Journal Officiel de la république française du 25/10/1994 page 15148
  13. Site rff.fr « Décision du conseil d'administration en date du 9 septembre 2010 portant fermeture de la section : ligne du réseau ferré national comprise entre Saint-Pol-sur-Ternoise à Ramecourt de la ligne de Fives à Abbeville » lire (consulté le 26 janvier 2012).
  14. Renseignements techniques SNCF/RFF - RT 2215 Lille-Flandres - Don Sainghin, RT 2935 Don Sainghin - Béthune, RT 2931 Béthune - Saint-Pol-sur-Ternoise, version du 11 décembre 2011
  15. Site nordpasdecalais.fr Inauguration de la double voie ferrée rétablie entre Béthune et Don-Sainghin lire (consulté le 26 janvier 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]