Inchy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Inchy-en-Artois.
Inchy
Inchy est traverséepar l'ancienne route nationale 43.
Inchy est traversée
par l'ancienne route nationale 43.
Blason de Inchy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Canton Le Cateau-Cambrésis
Intercommunalité Communauté de communes du Caudrésis - Catésis
Maire
Mandat
Jean-Louis Caudrelier
2014-2020
Code postal 59540
Code commune 59321
Démographie
Gentilé Inchésiens, Inchésiennes
Population
municipale
735 hab. (2015 en augmentation de 0,82 % par rapport à 2010)
Densité 188 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 07′ 25″ nord, 3° 27′ 49″ est
Altitude Min. 104 m
Max. 139 m
Superficie 3,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Inchy

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Inchy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Inchy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Inchy

Inchy est une commune française située dans le département du Nord (59), en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

L'ancienne gare d'Inchy.

Inchy est traversée par la route nationale 43.

Inchy était desservie par la ligne de chemin de fer secondaire à voie métrique du Chemin de fer du Cambrésis reliant Caudry à Denain jusque 1955. La gare d'Inchy et la halte d'Inchy - Sucrerie se trouvaient à Inchy.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Inchy
Viesly Briastre
Beaumont-en-Cambrésis Inchy Neuvilly
Troisvilles

Toponymie[modifier | modifier le code]

On trouve le village mentionné au long des XIe au XIVe siècles sous les noms Inchiacum, Inchiaco, Ixcy, Inciacum ou Inciacus, Incis, Inchy (en 1349) ou Inchies. Différentes hypothèses ont été avancées pour expliquer l'origine du nom, qui pourrait selon Boniface[1] signifier un canal ou fossé de drainage, un lieu enclos, un pâturage, une plaine basse, ou encore selon Mannier[2] venir du nom d'un homme, Ancius ou Ancus.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1915, la commune se trouve derrière la ligne de front, côté allemand. Les forces allemandes y installent un atelier de récupération de déchets animaux[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Inchy (59) Nord-France.svg

Les armes d'Inchy se blasonnent ainsi : « De gueules à trois lions d'argent couronnés d'or. »

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1930 Edgard Poulain    
mai 1940 Jules Priot    
décembre 1956 Achille Sautière    
février 1957 Alfred Langrand    
1957 avril 1963 Jean-Marie Laude    
mars 1971 Jean Lesage    
mars 1983 Marie Soisson    
mars 2001 Lucien Quennesson[4]    
avril 2007 Michel Delsart[4]   Démissionnaire en avril 2007[5]
[5] en cours Jean-Louis Caudrelier    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7].

En 2015, la commune comptait 735 habitants[Note 1], en augmentation de 0,82 % par rapport à 2010 (Nord : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
791 788 787 1 152 1 419 1 575 1 580 1 519 1 589
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 655 1 744 1 715 1 712 1 627 1 498 1 555 1 466 1 509
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 524 1 510 1 515 1 245 1 243 1 251 1 246 1 129 1 155
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1 231 1 158 1 065 941 841 785 735 729 735
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Inchy en 2007 en pourcentage[10].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,8 
7,6 
75 à 89 ans
11,0 
14,6 
60 à 74 ans
19,7 
21,4 
45 à 59 ans
21,1 
20,0 
30 à 44 ans
16,2 
18,6 
15 à 29 ans
16,7 
17,8 
0 à 14 ans
14,5 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[11].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le temple

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Boniface 1866, p. 171
  2. Mannier 1861, p. 287
  3. Jünger 1970, p. 89.
  4. a et b « Inchy : « Avançons ensemble », lance L. Quennesson », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  5. a et b Ch.-O. B., « Le bilan des maires – À Inchy, le contre-la-montre de Jean-Louis Caudrelier », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. « Évolution et structure de la population à Inchy en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 juillet 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 27 juillet 2010)
  12. Inchy : l'ancien temple
  13. Inchy : l'ancien temple
  14. « Temple protestant d'Inchy », notice no PA59000117, base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. « Parc du château de Clermont », notice no IA59001676, base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. « Borne ancienne d'Inchy », notice no PA00107557, base Mérimée, ministère français de la Culture

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Boniface, Etude sur la signification des noms topographiques de l'arrondissement de Cambrai, Valenciennes, Impr. Louis Henry, (lire en ligne). 
  • Ernst Jünger (trad. Henri Plard), Orages d'acier, Christian Bourgois, . 
  • Eugène Mannier, Études étymologiques, historiques et comparatives sur les noms des villes, bourgs et villages du département du Nord, Paris, Auguste Aubry, Libraire-Éditeur, (lire en ligne). .

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]