Embrienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
l'Embrienne
L'Embrienne à Embry, sur une zone évasée proche de la route (ancien abreuvoir ?).
L'Embrienne à Embry,
sur une zone évasée proche de la route
(ancien abreuvoir ?).
Bassin de la Canche
Bassin de la Canche
Caractéristiques
Longueur 6,2 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur la Canche
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 2
Organisme gestionnaire Syndicat mixte pour la mise en oeuvre du Sage de la Canche[2]
Régime pluvial océanique
Cours
Source source
· Localisation Rimboval
· Altitude 82 m
· Coordonnées 50° 30′ 11″ N, 1° 59′ 10″ E
Confluence la Créquoise
· Localisation Hesmond
· Altitude 35 m
· Coordonnées 50° 27′ 35″ N, 1° 57′ 05″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Ronville, Petit Hesmond
· Rive droite sans
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Montreuil
Cantons Fruges, Campagne-lès-Hesdin
Régions traversées Hauts-de-France

Sources : SANDRE:« E5400900 » Géoportail

L'Embrienne est un ruisseau (ruisseau l'Embrienne) puis une petite rivière du département Pas-de-Calais, dans la région Hauts-de-France et un affluent droit de la Créquoise, donc un sous-affluent du fleuve côtier la Canche.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom semble pouvoir être associé à celui du village d'Embry[1]

Géographie[modifier | modifier le code]

De 6,2 km[1], l'Embrienne se jette dans la Créquoise (rivière de 14,8 kilomètres[3] née à Créquy à 101 mètres d'altitude[4],[5] et se jetant dans la Canche au nord de Beaurainville (à une altitude de 14 mètres[4],[5]).

Communes et cantons traversées[modifier | modifier le code]

Dans le département du Pas-de-Calais, l'Embrienne irrigue et draine une partie du canton d'Hesmond, dans l'arrondissement de Montreuil[1] et traverse les quatre communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, de Rimboval (source), Embry, Boubers-les-Hesmond, Hesmond (confluence).

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Son bassin versant est très artificialisé (à 86.61% agricole et 5.36 % urbanisé, avec seulement 7.87% de boisements et 0.07% de surface en eau et zones humides)[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est le Syndicat mixte pour la mise en oeuvre du Sage de la Canche, créé en le 13 avril 2000[2]

Affluents[modifier | modifier le code]

Ce cours d'eau a deux affluents :

  • le Ronville (rg[note 1]), 4,8 km (PK: 994700) sur les deux communes de Embry (confluence) et Rimboval (source)[6]
  • le Petit Hesmond (rg), 2,8 km (PK: 998837) sur les deux communes de Hesmond (confluence) et Embry (source)[7]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Vue de l'Embrienne, dans sa forme typique de petite rivière des 7 vallées à fond de silex, aménagée, rectifiée et aux berges localement artificialiséees
Vue subaquatique rapprochée d'un Bryophyte aquatique (Fontinale commune) et d'un nostoc (Nostoc verrucosum ?) fixés sur un rognon de silex

Au fur et à mesure de son parcours, ce ruisseau se transforme en petite rivière de 0,5 à 3-4 m de largeur et à faible débit moyen[4]. Le fond, là où il n'est pas envasé est souvent constitué de fragments de rognons de silex de couleur ocre (matériau localement autrefois utilisé dans la construction, et substrat fréquent dans le territoire des sept Vallées).

Écologie[modifier | modifier le code]

Cette rivière fait partie d'un ensemble de cours d'eau et d'annexes hydrauliques aménagés pour le rétablissement de la continuité piscicole, depuis 2003, sous l'égide du Symcéa (Syndicat Mixte Canche et Affluents)[8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - Embrienne (E5400900) » (consulté le 13 aout 2017)
  2. a et b « Sage de la Canche », sur www.sagedelacanche.fr (consulté le 13 août 2013)
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Embryenne (E5400850) » (consulté le 13 aout 2017)
  4. a, b et c Agence de l'eau Artois-Picardie, « Fiche de la Créquoise » (consulté le 9 octobre 2010)
  5. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 9 octobre 2010)
  6. Fiche Sandre (E5400930)
  7. Fiche Sandre (E5400950)
  8. Rétablissement de la continuité écologique

SandreVoir et modifier les données sur Wikidata