Liste des cantons du Pas-de-Calais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cantons du Pas-de-Calais)
Aller à : navigation, rechercher

Cantons du département après 2015[modifier | modifier le code]

Les 895 communes du Pas-de-Calais sont réparties en 39 cantons et regroupés en 7 arrondissements :

Historique des cantons du Pas-de-Calais (1790-2014)[modifier | modifier le code]

Création et réforme des premiers cantons (1790-1868)[modifier | modifier le code]

"La loi du reprise par la constitution de 1791, divise le royaume (la République en septembre 1792), en communes, cantons, districts et départements. En juin 1793, la Convention supprime le canton. Il est rétabli par la constitution du , instituant le Directoire".

Jusqu'en 1795, les cantons ne sont qu'une circonscription électorale, et un ressort judiciaire élémentaire, celui de la justice de paix. La constitution du 5 fructidor an III (), qui supprime par ailleurs les districts, crée une municipalité dans chaque canton, formée de représentants de toutes les communes du canton. Du 1er vendémiaire an VII () au 28 pluviôse an VIII (), en vertu de la loi du 13 fructidor an VI (), les mariages furent célébrés au chef-lieu de canton, et non plus dans la commune.

Lors de leur création en 1790, les cantons étaient bien plus nombreux qu'aujourd'hui (entre 40 et 60 selon les départements). Leur nombre fut réduit notablement (entre 30 et 50) par la loi du 8 pluviôse an IX () intitulée « loi portant réduction du nombre de justices de paix ». Les premiers préfets nommés par le gouvernement furent sommés d’établir dans leur département la répartition des communes dans chaque canton nouvellement établi. Ces listes départementales, une fois approuvées par le gouvernement, furent publiées au Bulletin des Lois dans les années 1801-1802 et constituent la base de la division administrative de la France en cantons qui est encore en place à ce jour.

Le Pas-de-Calais comportait 85 cantons en 1790. Il n'en subsiste que 43 après la loi du 8 pluviôse, entraînant la disparition d'environ la moitié des cantons du département.

Carte du découpage cantonal de 1801

Trois nouveaux cantons répondant aux évolutions démographiques (1868-1904)[modifier | modifier le code]

De 1801 à 1904, peu de modifications sont apportées à la carte cantonale du Pas-de-Calais. Seuls trois changements sont intervenus, devenus nécessaires du fait de la sous-représentation démographique de trois cantons[1]:

En 1904, le Pas-de-Calais comprend 46 cantons.

Carte du découpage cantonal de 1904

1962 : du changement dans le bassin minier[modifier | modifier le code]

À la suite du détachement de l'arrondissement de Lens de l'arrondissement de Béthune en 1962, cinq cantons sont créés à la même occasion pour pallier la sous-représentativité de ce territoire.

Alors que l'arrondissement de Lens ne comportait que quatre cantons, le décret no 62-5 du 10 janvier 1962 portant modification de circonscriptions cantonales et créant de nouveaux cantons vient doter le département de cinq nouveaux cantons[2].

Ce décret modifie significativement les cantons de Carvin, Houdain, Lens et Liévin. Sont alors créés :


Carte du découpage cantonal de 1962

1973 : l'utilité de la création de six nouveaux cantons urbains[modifier | modifier le code]

Les cantons urbains étant sous-représentés au sein de l'assemblée départementale, le décret no 73-818 du 16 août 1973 portant création de cantons dans le département du Pas-de-Calais vient modifier la carte cantonale en vigueur et apporte des modifications à certains cantons[3]. Six nouveaux cantons sont créés par division de cantons ayant une démographie devenue trop importante :

De plus, étant donné que la commune de Nœux-les-Mines a été détachée du canton de Liévin-Nord, un rééquilibrage démographique s'est imposé. Il s'est traduit par le rattachement de la commune d'Éleu-dit-Leauwette au canton de Liévin-Nord, celle-ci dépendant auparavant de l'ancien canton de Vimy désormais modifié.

Carte du découpage cantonal de 1973

1982 : quatre nouveaux cantons urbains[modifier | modifier le code]

Neuf ans après la dernière modification de la carte cantonale, le décret no 82-35 du 15 janvier 1982 portant création et modification de cantons dans le département du Pas-de-Calais (Arras, Liévin, Samer, Carvin) vient diviser lesdits cantons afin de porter à 61 le nombre de cantons dans l'ensemble du département[5]. Les modifications apportées sont les suivantes :

Carte du découpage cantonal de 1982

1984 : des changements dans tout le département[modifier | modifier le code]

Alors que la dernière modification de la carte cantonale n'a été faite que deux ans auparavant, de nouvelles modifications sont apportées en 1984. En effet, le décret no 84-1236 du 24 décembre 1984 portant modification et création de cantons dans le département du Pas-de-Calais vient agréger au département sept nouveaux cantons[6]. Les modifications intervenues sont les suivantes :

Carte du découpage cantonal de 1984

1991 : De 68 à 77 cantons[modifier | modifier le code]

En 1991 intervient une nouvelle modification des cantons du Pas-de-Calais. Le décret no 91-217 du 27 février 1991 portant modification et création de cantons dans le département du Pas-de-Calais crée neuf nouveaux cantons, portant ainsi à 77 le nombre total des cantons du Pas-de-Calais[7]. Les modifications sont les suivantes :

Carte du découpage cantonal de 1991

Cartes récapitulatives[modifier | modifier le code]

Redécoupage des cantons du Pas-de-Calais
Cantons du Pas-de-Calais en 1801
Cantons du Pas-de-Calais en 1868
Cantons du Pas-de-Calais en 1887
Cantons du Pas-de-Calais en 1904
Cantons du Pas-de-Calais en 1962
Cantons du Pas-de-Calais en 1973
Cantons du Pas-de-Calais en 1982
Cantons du Pas-de-Calais en 1984
Cantons du Pas-de-Calais en 1991

Redécoupage cantonal de 2014[modifier | modifier le code]

Dans la poursuite de la réforme territoriale engagée en 2010, l'Assemblée nationale adopte définitivement le 17 avril 2013 la réforme du mode de scrutin pour les élections départementales destinée à garantir la parité hommes/femmes. Les lois (loi organique 2013-402 et loi 2013-403) sont promulguées le [8]. Un nouveau découpage territorial est défini par décret du 24 février 2014 pour le département du Pas-de-Calais[9]. Celui-ci entre en vigueur lors du premier renouvellement général des assemblées départementales suivant la publication du décret, prévu en mars 2015[10], remplaçant les élections cantonales de 2014 et 2017. Les conseillers départementaux sont élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton éliront au Conseil départemental, nouvelle appellation des Conseils généraux, deux membres de sexe différent, qui se présenteront en binôme de candidats. Les conseillers départementaux seront élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 10 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée.

Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair et avec des conditions de seuils minimaux[11]. Dans le Pas-de-Calais le nombre de cantons passe ainsi de 77 à 39[9].

Les critères du remodelage cantonal sont les suivants : le territoire de chaque canton doit être défini sur des bases essentiellement démographiques, le territoire de chaque canton doit être continu et les communes de moins de 3 500 habitants sont entièrement comprises dans le même canton. Il n’est fait référence, ni aux limites des arrondissements, ni à celles des circonscriptions législatives.

Conformément à de multiples décisions du Conseil constitutionnel depuis 1985 et notamment sa décision no 2010-618 DC du 9 décembre 2010, il est admis que le principe d’égalité des électeurs au regard des critères démographiques est respecté lorsque le ratio conseiller/habitant de la circonscription est compris dans une fourchette de 20 % de part et d'autre du ratio moyen conseiller/habitant du département[12]. Pour le département du Pas-de-Calais, la population de référence est la population légale en vigueur au 1er janvier 2013, à savoir la population millésimée 2010, soit 1 461 387 habitants[13]. Avec 39 cantons la population moyenne par conseiller départemental est de 37 471 habitants. Ainsi la population de chaque nouveau canton doit-elle être comprise entre 29 977 habitants et 44 966 habitants pour respecter le principe de l'égalité citoyenne au vu des critères démographiques.

Composition détaillée[modifier | modifier le code]

[14] Nom du Canton Bureau centralisateur Population 2014[15] Nombre de communes Communes composant le canton
1 Aire-sur-la-Lys Aire-sur-la-Lys 30 060 17 Aire-sur-la-Lys, Blessy, Estrée-Blanche, Guarbecque, Isbergues, Lambres, Liettres, Ligny-lès-Aire, Linghem, Mazinghem, Quernes, Rely, Rombly, Roquetoire, Saint-Hilaire-Cottes, Witternesse, Wittes.
2 Arras-1 Arras 35 784 12 + fraction Arras 1) Les communes suivantes : Acq, Anzin-Saint-Aubin, Beaumetz-lès-Loges, Dainville, Écurie, Étrun, Marœuil, Mont-Saint-Éloi, Neuville-Saint-Vaast, Roclincourt, Sainte-Catherine, Wailly.
2) La partie de la commune d'Arras située à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune d'Achicourt, rue Grigny, rue Adam-de-la-Halle, boulevard Crespel, rue Sainte-Claire, rue d'Amiens, boulevard du Président-Allende, boulevard Georges-Besnier, rond-point Baudimont, rue de la Croix-de-Grès, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Sainte-Catherine.
3 Arras-2 Arras 35 455 11 + fraction Arras 1) Les communes suivantes : Athies, Bailleul-Sir-Berthoult, Fampoux, Farbus, Feuchy, Gavrelle, Monchy-le-Preux, Saint-Laurent-Blangy, Saint-Nicolas, Thélus, Willerval.
2) La partie de la commune d'Arras située au nord d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Sainte-Catherine, rue de la Croix-de-Grès, rond-point Baudimont, boulevard Georges-Besnier, boulevard du Président-Allende, rue d'Amiens, rue Sainte-Claire, boulevard Crespel, cours de Verdun, rue Aristide-Briand, boulevard Carnot, avenue du Maréchal-Leclerc, pont Leclerc, rue Émile-Breton, rue Alexandre-Georges, rue Clusius, rue de Cambrai, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Tilloy-lès-Mofflaines.
4 Arras-3 Arras 31 995 15 + fraction Arras 1) Les communes suivantes : Achicourt, Agny, Beaurains, Boiry-Becquerelle, Boisleux-au-Mont, Boisleux-Saint-Marc, Boyelles, Guémappe, Héninel, Hénin-sur-Cojeul, Mercatel, Neuville-Vitasse, Saint-Martin-sur-Cojeul, Tilloy-lès-Mofflaines, Wancourt.
2) La partie de la commune d'Arras non incluse dans les cantons d'Arras-1 et d'Arras-2.
5 Auchel Auchel 36 301 9 Auchel, Calonne-Ricouart, Camblain-Châtelain, Cauchy-à-la-Tour, Diéval, Divion, Lozinghem, Marles-les-Mines, Ourton.
6 Auxi-le-Château Auxi-le-Château 34 699 84 Aix-en-Issart, Aubin-Saint-Vaast, Auchy-lès-Hesdin, Auxi-le-Château, Azincourt, Béalencourt, Beaurainville, Beauvoir-Wavans, Blangy-sur-Ternoise, Blingel, Boffles, Boisjean, Boubers-lès-Hesmond, Brévillers, Brimeux, Buire-au-Bois, Buire-le-Sec, Campagne-lès-Hesdin, Capelle-lès-Hesdin, Caumont, Cavron-Saint-Martin, Chériennes, Contes, Douriez, Éclimeux, Fillièvres, Fontaine-l'Étalon, Fresnoy, Galametz, Gennes-Ivergny, Gouy-Saint-André, Grigny, Guigny, Guisy, Haravesnes, Hesdin, Hesmond, Huby-Saint-Leu, Incourt, Labroye, Lespinoy, La Loge, Loison-sur-Créquoise, Maintenay, Maisoncelle, Marant, Marconne, Marconnelle, Marenla, Maresquel-Ecquemicourt, Marles-sur-Canche, Mouriez, Neulette, Nœux-lès-Auxi, Noyelles-lès-Humières, Offin, Le Parcq, Bouin-Plumoison, Le Ponchel, Le Quesnoy-en-Artois, Quœux-Haut-Maînil, Raye-sur-Authie, Regnauville, Rollancourt, Rougefay, Roussent, Saint-Denœux, Saint-Georges, Saint-Rémy-au-Bois, Sainte-Austreberthe, Saulchoy, Sempy, Tollent, Tortefontaine, Tramecourt, Vacqueriette-Erquières, Vaulx, Vieil-Hesdin, Villers-l'Hôpital, Wail, Wambercourt, Wamin, Willeman, Willencourt.
7 Avesnes-le-Comte Avesnes-le-Comte 38 836 108 Adinfer, Agnez-lès-Duisans, Agnières, Ambrines, Amplier, Aubigny-en-Artois, Avesnes-le-Comte, Bailleul-aux-Cornailles, Bailleulmont, Bailleulval, Barly, Basseux, Bavincourt, Beaudricourt, Beaufort-Blavincourt, Berlencourt-le-Cauroy, Berles-au-Bois, Berles-Monchel, Berneville, Béthonsart, Bienvillers-au-Bois, Blairville, Boiry-Saint-Martin, Boiry-Sainte-Rictrude, Cambligneul, Camblain-l'Abbé, Canettemont, Capelle-Fermont, La Cauchie, Chelers, Couin, Coullemont, Couturelle, Denier, Duisans, Estrée-Wamin, Famechon, Ficheux, Foncquevillers, Fosseux, Frévillers, Frévin-Capelle, Gaudiempré, Givenchy-le-Noble, Gommecourt, Gouves, Gouy-en-Artois, Grand-Rullecourt, Grincourt-lès-Pas, Habarcq, Halloy, Hannescamps, Haute-Avesnes, Hauteville, Hébuterne, Hendecourt-lès-Ransart, Hénu, La Herlière, Hermaville, Houvin-Houvigneul, Humbercamps, Ivergny, Izel-lès-Hameau, Lattre-Saint-Quentin, Liencourt, Lignereuil, Magnicourt-en-Comte, Magnicourt-sur-Canche, Maizières, Manin, Mingoval, Monchiet, Monchy-au-Bois, Mondicourt, Montenescourt, Noyellette, Noyelle-Vion, Orville, Pas-en-Artois, Penin, Pommera, Pommier, Puisieux, Ransart, Rebreuve-sur-Canche, Rebreuviette, Rivière, Sailly-au-Bois, Saint-Amand, Sars-le-Bois, Sarton, Saulty, Savy-Berlette, Simencourt, Sombrin, Souastre, Le Souich, Sus-Saint-Léger, Thièvres, Tilloy-lès-Hermaville, Tincques, Villers-Brûlin, Villers-Châtel, Villers-Sir-Simon, Wanquetin, Warlincourt-lès-Pas, Warlus, Warluzel
8 Avion Avion 40 167 4 Acheville, Avion, Méricourt, Sallaumines.
9 Bapaume Bapaume 36 514 75 Ablainzevelle, Achiet-le-Grand, Achiet-le-Petit, Avesnes-lès-Bapaume, Ayette, Bancourt, Bapaume, Baralle, Barastre, Beaulencourt, Beaumetz-lès-Cambrai, Béhagnies, Bertincourt, Beugnâtre, Beugny, Biefvillers-lès-Bapaume, Bihucourt, Bourlon, Bucquoy, Buissy, Bullecourt, Bus, Chérisy, Courcelles-le-Comte, Croisilles, Douchy-lès-Ayette, Écourt-Saint-Quentin, Écoust-Saint-Mein, Épinoy, Ervillers, Favreuil, Fontaine-lès-Croisilles, Frémicourt, Gomiécourt, Graincourt-lès-Havrincourt, Grévillers, Hamelincourt, Haplincourt, Havrincourt, Hermies, Inchy-en-Artois, Lagnicourt-Marcel, Lebucquière, Léchelle, Ligny-Thilloy, Marquion, Martinpuich, Metz-en-Couture, Morchies, Morval, Mory, Moyenneville, Neuville-Bourjonval, Noreuil, Oisy-le-Verger, Palluel, Pronville, Quéant, Riencourt-lès-Bapaume, Rocquigny, Rumaucourt, Ruyaulcourt, Sains-lès-Marquion, Saint-Léger, Sapignies, Le Sars, Sauchy-Cauchy, Sauchy-Lestrée, Le Transloy, Trescault, Vaulx-Vraucourt, Vélu, Villers-au-Flos, Warlencourt-Eaucourt, Ytres.
10 Berck Berck 35 852 31 Airon-Notre-Dame, Airon-Saint-Vaast, Attin, Beaumerie-Saint-Martin, Berck, Bernieulles, Beutin, La Calotterie, Campigneulles-les-Grandes, Campigneulles-les-Petites, Colline-Beaumont, Conchil-le-Temple, Écuires, Estrée, Estréelles, Groffliers, Hubersent, Inxent, Lépine, La Madelaine-sous-Montreuil, Montcavrel, Montreuil, Nempont-Saint-Firmin, Neuville-sous-Montreuil, Rang-du-Fliers, Recques-sur-Course, Sorrus, Tigny-Noyelle, Verton, Waben, Wailly-Beaucamp.
11 Béthune Béthune 42 189 7 Annezin, Béthune, Chocques, Labeuvrière, Lapugnoy, Oblinghem, Vendin-lès-Béthune.
12 Beuvry Beuvry 40 314 13 Beuvry, La Couture, Essars, Fleurbaix, Hinges, Laventie, Locon, Neuve-Chapelle, Richebourg, Sailly-sur-la-Lys, Verquigneul, Verquin, Vieille-Chapelle.
13 Boulogne-sur-Mer-1 Boulogne-sur-Mer 37 709 6 + fraction Boulogne-sur-Mer 1) Les communes suivantes : La Capelle-lès-Boulogne, Conteville-lès-Boulogne, Pernes-lès-Boulogne, Pittefaux, Wimereux, Wimille.
2) La partie de la commune de Boulogne-sur-Mer située au nord d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis le littoral, jetée Nord-Est, quai des Paquebots, quai Léon-Gambetta, boulevard François-Mitterrand, boulevard Daunou, rue de Perrochel, rue des Pipots, rue des Prêtres, Grande-Rue, boulevard Auguste-Mariette, Porte-Neuve, rue de la Porte-Neuve, avenue Charles-de-Gaulle, rue de la Paix, rue Louis-Duflos, rue Aristide-Briand, avenue Charles-de-Gaulle, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Saint-Martin-Boulogne.
14 Boulogne-sur-Mer-2 Boulogne-sur-Mer 41 053 4 + fraction Boulogne-sur-Mer 1) Les communes suivantes : Baincthun, Echinghen, Le Portel, Saint-Martin-Boulogne.
2) La partie de la commune de Boulogne-sur-Mer non incluse dans le canton de Boulogne-sur-Mer-1.
15 Brebières Brebières 31 789 33 Arleux-en-Gohelle, Bellonne, Biache-Saint-Vaast, Boiry-Notre-Dame, Brebières, Cagnicourt, Corbehem, Dury, Étaing, Éterpigny, Fresnes-lès-Montauban, Fresnoy-en-Gohelle, Gouy-sous-Bellonne, Hamblain-les-Prés, Haucourt, Hendecourt-lès-Cagnicourt, Izel-lès-Équerchin, Neuvireuil, Noyelles-sous-Bellonne, Oppy, Pelves, Plouvain, Quiéry-la-Motte, Récourt, Rémy, Riencourt-lès-Cagnicourt, Rœux, Sailly-en-Ostrevent, Saudemont, Tortequesne, Villers-lès-Cagnicourt, Vis-en-Artois, Vitry-en-Artois.
16 Bruay-la-Buissière Bruay-la-Buissière 36 394 12 Bajus, Beugin, Bruay-la-Buissière, Caucourt, La Comté, Estrée-Cauchy, Fresnicourt-le-Dolmen, Gauchin-Légal, Hermin, Houdain, Maisnil-lès-Ruitz, Rebreuve-Ranchicourt.
17 Bully-les-Mines Bully-les-Mines 44 353 12 Ablain-Saint-Nazaire, Aix-Noulette, Angres, Bouvigny-Boyeffles, Bully-les-Mines, Carency, Gouy-Servins, Mazingarbe, Sains-en-Gohelle, Servins, Souchez, Villers-au-Bois.
18 Calais-1 Calais 38 825 10 + fraction Calais 1) Les communes suivantes : Bonningues-lès-Calais, Coquelles, Escalles, Fréthun, Hames-Boucres, Nielles-lès-Calais, Peuplingues, Pihen-lès-Guînes, Saint-Tricat, Sangatte.
2) La partie de la commune de Calais située à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis le littoral, ligne droite parallèle au quai Vertillard passant par l'extrémité du quai en Eau-Profonde, quai de la Marée, canal de Calais à Saint-Omer, boulevard La Fayette, boulevard Pasteur, place d'Alsace, rue des Fontinettes, ligne de chemin de fer à partir de la gare des Fontinettes le long de la rue d'Épinal, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Coquelles.
19 Calais-2 Calais 38 393 25 + fraction Calais 1) Les communes suivantes : Alembon, Andres, Ardres, Les Attaques, Autingues, Bainghen, Balinghem, Bouquehault, Boursin, Brêmes, Caffiers, Campagne-lès-Guines, Coulogne, Fiennes, Guînes, Hardinghen, Herbinghen, Hermelinghen, Hocquinghen, Landrethun-lès-Ardres, Licques, Louches, Nielles-lès-Ardres, Rodelinghem, Sanghen.
2) La partie de la commune de Calais située au sud d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Coquelles, ligne de chemin de fer le long de la rue d'Épinal, rampe du Four-à-Chaux, rue Crespin, rue du Four-à-Chaux, autoroute A 16, canal de Calais à Saint-Omer, ligne de chemin de fer, bretelle de l'autoroute A 16, rond-point de la Nouvelle-France, watergang du Sud, avenue Antoine-de-Saint-Exupéry, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Marck.
20 Calais-3 Calais 44 620 fraction Calais Partie de la commune de Calais non incluse dans les cantons de Calais-1 et de Calais-2.
21 Carvin Carvin 36 031 3 Carvin, Courrières, Libercourt.
22 Desvres Desvres 44 595 52 Alincthun, Ambleteuse, Audembert, Audinghen, Audresselles, Bazinghen, Bellebrune, Belle-et-Houllefort, Beuvrequen, Bournonville, Brunembert, Carly, Colembert, Courset, Crémarest, Desvres, Doudeauville, Ferques, Halinghen, Henneveux, Hervelinghen, Lacres, Landrethun-le-Nord, Leubringhen, Leulinghen-Bernes, Longfossé, Longueville, Lottinghen, Maninghen-Henne, Marquise, Menneville, Nabringhen, Offrethun, Quesques, Questrecques, Rety, Rinxent, Saint-Inglevert, Saint-Martin-Choquel, Samer, Selles, Senlecques, Tardinghen, Tingry, Verlincthun, Vieil-Moutier, Wacquinghen, Le Wast, Wierre-au-Bois, Wierre-Effroy, Wirwignes, Wissant.
23 Douvrin Douvrin 40 357 14 Annequin, Auchy-les-Mines, Billy-Berclau, Cambrin, Cuinchy, Douvrin, Festubert, Givenchy-lès-la-Bassée, Haisnes, Lorgies, Noyelles-lès-Vermelles, Sailly-Labourse, Vermelles, Violaines.
24 Étaples Étaples 31 115 15 Bréxent-Énocq, Camiers, Cormont, Cucq, Étaples, Frencq, Lefaux, Longvilliers, Maresville, Merlimont, Saint-Aubin, Saint-Josse, Le Touquet-Paris-Plage, Tubersent, Widehem.
25 Fruges Fruges 31 343 55 Ambricourt, Audincthun, Avondance, Avroult, Beaumetz-lès-Aire, Bomy, Canlers, Clarques, Coupelle-Neuve, Coupelle-Vieille, Coyecques, Crépy, Créquy, Delettes, Dennebrœucq, Ecques, Embry, Enguinegatte, Enquin-les-Mines, Erny-Saint-Julien, Fauquembergues, Febvin-Palfart, Fléchin, Fressin, Fruges, Herbelles, Heuringhem, Hézecques, Inghem, Laires, Lebiez, Lugy, Mametz, Matringhem, Mencas, Merck-Saint-Liévin, Planques, Quiestède, Racquinghem, Radinghem, Rebecques, Reclinghem, Renty, Rimboval, Royon, Ruisseauville, Sains-lès-Fressin, Saint-Martin-d'Hardinghem, Senlis, Thérouanne, Thiembronne, Torcy, Verchin, Vincly, Wardrecques.
26 Harnes Harnes 43 351 6 Billy-Montigny, Bois-Bernard, Fouquières-lès-Lens, Harnes, Noyelles-sous-Lens, Rouvroy.
27 Hénin-Beaumont-1 Hénin-Beaumont 35 036 3 + fraction Hénin-Beaumont 1) Les communes suivantes : Dourges, Montigny-en-Gohelle, Oignies.
2) La partie de la commune d'Hénin-Beaumont située au nord d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Dourges, rue de Dourges, rue Léon-Pruvot, rue Élie-Gruyelle, rue Jean-Jacques-Rousseau, rue Jules-Guesde, rue des Girondins, rue Voltaire, boulevard du Maréchal-Juin, rue Robert-Aylé, boulevard Gabriel-Péri, boulevard du Président-Salvador-Allende, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Montigny-en-Gohelle.
28 Hénin-Beaumont-2 Hénin-Beaumont 44 334 5 + fraction Hénin-Beaumont 1) Les communes suivantes : Courcelles-lès-Lens, Drocourt, Évin-Malmaison, Leforest, Noyelles-Godault.
2) La partie de la commune d'Hénin-Beaumont non incluse dans le canton d'Hénin-Beaumont-1.
29 Lens Lens 40 875 3 Annay, Lens, Loison-sous-Lens.
30 Liévin Liévin 40 684 4 Éleu-dit-Leauwette, Givenchy-en-Gohelle, Liévin, Vimy.
31 Lillers Lillers 39 435 22 Allouagne, Ames, Amettes, Auchy-au-Bois, Bourecq, Burbure, Busnes, Calonne-sur-la-Lys, Ecquedecques, Ferfay, Gonnehem, Ham-en-Artois, Lespesses, Lestrem, Lières, Lillers, Mont-Bernanchon, Norrent-Fontes, Robecq, Saint-Floris, Saint-Venant, Westrehem.
32 Longuenesse Longuenesse 33 675 7 Arques, Blendecques, Campagne-lès-Wardrecques, Hallines, Helfaut, Longuenesse, Wizernes.
33 Lumbres Lumbres 32 476 60 Acquin-Westbécourt, Affringues, Aix-en-Ergny, Alette, Alquines, Audrehem, Avesnes, Bayenghem-lès-Seninghem, Bécourt, Beussent, Bezinghem, Bimont, Bléquin, Boisdinghem, Bonningues-lès-Ardres, Bourthes, Bouvelinghem, Campagne-lès-Boulonnais, Clenleu, Clerques, Cléty, Coulomby, Dohem, Elnes, Enquin-sur-Baillons, Ergny, Escœuilles, Esquerdes, Haut-Loquin, Herly, Hucqueliers, Humbert, Journy, Ledinghem, Leulinghem, Lumbres, Maninghem, Nielles-lès-Bléquin, Ouve-Wirquin, Parenty, Pihem, Preures, Quelmes, Quercamps, Quilen, Rebergues, Remilly-Wirquin, Rumilly, Saint-Michel-sous-Bois, Seninghem, Setques, Surques, Vaudringhem, Verchocq, Wavrans-sur-l'Aa, Wicquinghem, Wismes, Wisques, Zoteux, Zudausques.
34 Marck Marck 37 635 16 Audruicq, Guemps, Marck, Muncq-Nieurlet, Nortkerque, Nouvelle-Église, Offekerque, Oye-Plage, Polincove, Recques-sur-Hem, Ruminghem, Saint-Folquin, Saint-Omer-Capelle, Sainte-Marie-Kerque, Vieille-Église, Zutkerque.
35 Nœux-les-Mines Nœux-les-Mines 41 992 13 Barlin, Drouvin-le-Marais, Fouquereuil, Fouquières-lès-Béthune, Gosnay, Haillicourt, Hersin-Coupigny, Hesdigneul-lès-Béthune, Houchin, Labourse, Nœux-les-Mines, Ruitz, Vaudricourt.
36 Outreau Outreau 37 827 11 Condette, Dannes, Équihen-Plage, Hesdigneul-lès-Boulogne, Hesdin-l'Abbé, Isques, Nesles, Neufchâtel-Hardelot, Outreau, Saint-Étienne-au-Mont, Saint-Léonard.
37 Saint-Omer Saint-Omer 34 575 17 Bayenghem-lès-Éperlecques, Clairmarais, Éperlecques, Houlle, Mentque-Nortbécourt, Moringhem, Moulle, Nordausques, Nort-Leulinghem, Saint-Martin-au-Laërt, Saint-Omer, Salperwick, Serques, Tatinghem, Tilques, Tournehem-sur-la-Hem, Zouafques.
38 Saint-Pol-sur-Ternoise Saint-Pol-sur-Ternoise 33 355 88 Anvin, Aubrometz, Aumerval, Averdoingt, Bailleul-lès-Pernes, Beauvois, Bergueneuse, Bermicourt, Blangerval-Blangermont, Bonnières, Boubers-sur-Canche, Bouret-sur-Canche, Bours, Boyaval, Brias, Buneville, Canteleux, Conchy-sur-Canche, Conteville-en-Ternois, Croisette, Croix-en-Ternois, Écoivres, Eps, Équirre, Érin, Fiefs, Flers, Fleury, Floringhem, Fontaine-lès-Boulans, Fontaine-lès-Hermans, Fortel-en-Artois, Foufflin-Ricametz, Framecourt, Frévent, Gauchin-Verloingt, Gouy-en-Ternois, Guinecourt, Hautecloque, Héricourt, Herlincourt, Herlin-le-Sec, Hernicourt, Hestrus, Heuchin, Huclier, Humerœuille, Humières, Ligny-sur-Canche, Ligny-Saint-Flochel, Linzeux, Lisbourg, Maisnil, Marest, Marquay, Moncheaux-lès-Frévent, Monchel-sur-Canche, Monchy-Breton, Monchy-Cayeux, Monts-en-Ternois, Nédon, Nédonchel, Neuville-au-Cornet, Nuncq-Hautecôte, Œuf-en-Ternois, Ostreville, Pernes, Pierremont, Prédefin, Pressy, Ramecourt, Roëllecourt, Sachin, Sains-lès-Pernes, Saint-Michel-sur-Ternoise, Saint-Pol-sur-Ternoise, Séricourt, Sibiville, Siracourt, Tangry, Teneur, Ternas, La Thieuloye, Tilly-Capelle, Troisvaux, Vacquerie-le-Boucq, Valhuon, Wavrans-sur-Ternoise.
39 Wingles Wingles 42 596 9 Bénifontaine, Estevelles, Grenay, Hulluch, Loos-en-Gohelle, Meurchin, Pont-à-Vendin, Vendin-le-Vieil, Wingles.
1 472 589

Répartition par arrondissement[modifier | modifier le code]

Contrairement à l'ancien découpage où chaque canton était inclus à l'intérieur d'un seul arrondissement, le nouveau découpage territorial s'affranchit des limites des arrondissements. Certains cantons peuvent être composés de communes appartenant à des arrondissements différents. Dans le département du Pas-de-Calais, c'est le cas de quatre cantons (Aire-sur-la-Lys, Auxi-le-Château, Fruges, Lumbres).

Le tableau suivant présente la répartition par arrondissement :

Canton Arras Béthune Boulogne-sur-Mer Montreuil Saint-Omer Calais Lens Total
1 Aire-sur-la-Lys 14 3 17
2 Arras-1 12 + fraction Arras 12 + fraction Arras
3 Arras-2 11 + fraction Arras 11 + fraction Arras
4 Arras-3 15 + fraction Arras 15 + fraction Arras
5 Auchel 9 9
6 Auxi-le-Château 15 69 84
7 Avesnes-le-Comte 108 108
8 Avion 4 4
9 Bapaume 75 75
10 Berck 31 31
11 Béthune 7 7
12 Beuvry 13 13
13 Boulogne-sur-Mer-1 6 + fraction Boulogne-sur-Mer 6 + fraction Boulogne-sur-Mer
14 Boulogne-sur-Mer-2 4 + fraction Boulogne-sur-Mer 4 + fraction Boulogne-sur-Mer
15 Brebières 33 33
16 Bruay-la-Buissière 12 12
17 Bully-les-Mines 12 12
18 Calais-1 10 + fraction Calais 10 + fraction Calais
19 Calais-2 25 + fraction Calais 25 + fraction Calais
20 Calais-3 fraction Calais fraction Calais
21 Carvin 3 3
22 Desvres 52 52
23 Douvrin 14 14
24 Étaples 15 15
25 Fruges 25 30 55
26 Harnes 6 6
27 Hénin-Beaumont-1 3 + fraction Hénin-Beaumont 3 + fraction Hénin-Beaumont
28 Hénin-Beaumont-2 5 + fraction Hénin-Beaumont 5 + fraction Hénin-Beaumont
29 Lens 3 3
30 Liévin 4 4
31 Lillers 22 22
32 Longuenesse 7 7
33 Lumbres 24 36 60
34 Marck 16 16
35 Nœux-les-Mines 13 13
36 Outreau 11 11
37 Saint-Omer 17 17
38 Saint-Pol-sur-Ternoise 88 88
39 Wingles 9 9
358 104 74 164 93 52 50 895

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Evolution des cantons du Pas-de-Calais
  2. Décret no 62-5 du 10 janvier 1962 portant modification de circonscriptions cantonales et créant de nouveaux cantons
  3. Décret no 73-818 du 16 août 1973 portant création de cantons dans le département du Pas-de-Calais
  4. D'Hénin-Liétard à Hénin-Beaumont
  5. Décret no 82-35 du 15 janvier 1982 portant création et modification de cantons dans le département du Pas-de-Calais (Arras, Liévin, Samer, Carvin)
  6. Décret no 84-1236 du 24 décembre 1984 portant modification et création de cantons dans le département du Pas-de-Calais
  7. Décret no 91-217 du 27 février 1991 portant modification et création de cantons dans le département du Pas-de-Calais
  8. Loi no 2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral.
  9. a et b Décret no 2014-233 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Pas-de-Calais.
  10. En application des articles 47 et 51 de la loi n° 2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral
  11. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  12. « Décision no 2010-618 DC – 9 décembre 2010 - Loi de réforme des collectivités territoriales », sur http://www.conseil-constitutionnel.fr/ (consulté le 30 mai 2014)
  13. « Chiffres clés Évolution et structure de la population - Département du Pas-de-Calais (62) », sur http://www.insee.fr/ (consulté le 30 mai 2014)
  14. N° = numéro d'ordre dans le décret
  15. Populations légales des cantons du Pas-de-Calais, publiées par l'INSEE.

Articles connexes[modifier | modifier le code]