Portail:Politique française

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emblème officieux de la République française
Emblème officieux de la République française


Portail de la


32 887 articles sont actuellement liés au portail,
dont 17 articles de qualité et 25 bons articles.


 Icône Introduction

Depuis l'adoption de la Constitution de la Cinquième République, la France est une république semi-présidentielle.

Le pouvoir exécutif est détenu essentiellement par le président de la République et il le partage avec le Premier ministre et le gouvernement qu'il a nommés. Le pouvoir législatif appartient au Parlement. Les collectivités territoriales exercent les compétences que la loi leur confie.

Les élections nationales (présidentielle, législatives) et européennes ont lieu tous les cinq ans ; les élections locales (régionales, départementales, municipales) ont lieu généralement tous les six ans.

 Icône Personnalités en fonction
 Icône Actualités politiques
WikiNews-Logo-fr.svg

Nouvelles

Voir aussi

 Icône Institutions
Logo de l'Assemblée nationale française.svg
 Icône Scrutins sous la Ve République
 Icône Article au hasard
Constitution sceau.jpg

L’article 49 de la Constitution de 1958 fait partie du Titre V : Des rapports entre le Parlement et le Gouvernement (articles 34 à 51). Il organise la responsabilité politique du Gouvernement devant le parlement. En cela, il donne à la constitution, dont la nature est discutée, un des traits principaux du régime parlementaire. Il s'agit cependant d'un parlementarisme fortement rationalisé, c’est-à-dire cherchant à assurer la stabilité du gouvernement. Il réutilise en les renforçant des éléments déjà présents sous la IVe République et introduit par son alinéa 3 une disposition originale, sans équivalent dans des constitutions antérieures ou à l'étranger, et fournissant une arme très puissante au Gouvernement. Ces dispositions visent à apporter au pays la stabilité gouvernementale qui lui faisait défaut en protégeant le gouvernement de majorités de circonstance qui défaisaient les gouvernements au gré des alliances, tout en étant incapables de proposer une alternative.

L'article constitue un des éléments forts pour permettre d'éviter les crises ministérielles, telles que la France les a connues sous la IVe République. Il organise : l'engagement de responsabilité sur un programme (dite aussi « question de confiance ») à l'initiative du gouvernement ; la motion de censure à l'initiative de l'Assemblée nationale ; l'engagement de responsabilité sur un texte, le point le plus original, qui permet au gouvernement de forcer l'adoption d'un texte, sauf si l'Assemblée est prête à le renverser ; et la possibilité enfin pour le gouvernement de demander l'approbation de sa politique par le Sénat, cette dernière ou son refus éventuel étant dépourvue d'effets juridiques.

Autres articles sélectionnés au sein du portail de la politique
 Icône Principaux partis politiques français

Extrême gauche

Logopcf14.png

Gauche

Centre

Modemnewlogo.jpg

Droite

LesRépublicains15logo.svg

Extrême Droite

 Icône Théorie politique
 Icône Médias
 Icône Contenu de qualité

Article de qualité 17 Articles de qualité

Bon article 25 Bons articles sur la politique française

 Icône En dehors de Wikipédia...



Sur les autres projets Wikimedia
Commons-logo.svg

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Politique française


Wiktionary-logo.svg

Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Politique

Wikisource-logo.svg

Wikisource
(Bibliothèque universelle)
Histoire politique

Wikiquote-logo.svg

Wikiquote
(Recueil de citations)
Politique française

Wikinews-logo.svg

Wikinews
(Actualités)
Politique