Liste des cantons de l'Hérault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Découpage cantonal du département de l'Hérault, avec en surimpression les arrondissements (en nuances de bleu) - Carte arrêtée au .

Le département de l'Hérault compte 25 cantons à la suite du redécoupage cantonal de 2014. Auparavant ce nombre était de 49 depuis 1991.

Histoire[modifier | modifier le code]

Période de 1790 et 1802[modifier | modifier le code]

Dans le district de Saint-Pons (1790, 9 cantons) puis arrondissement de Saint-Pons (1802, 5 cantons)
  1. Olargues ;
  2. Olonzac ;
  3. Saint-Chinian ;
  4. Saint-Pons ;
  5. La Salvetat d'Anglès ;
  6. Anglès ;
  7. Cessenon ;
  8. Cruzy ;
  9. La Livinière.

En 1802 disparaissent les trois derniers. Le canton d'Anglès va au Tarn.

Dans le district de Montpellier (1790, 15 cantons), puis arrondissement de Montpellier (1802, 14 cantons)
  1. Castries ;
  2. Claret ;
  3. Frontignan ;
  4. Ganges ;
  5. Lunel ;
  6. Les Matelles ;
  7. Mauguio ;
  8. Saint-Martin-de-Londres ;
  9. Cette ;
  10. Montpellier ;
  11. Marsillargues ;
  12. Pignan ;
  13. Poussan ;
  14. Restinclières ;
  15. Saint-Georges.

En l'an II, le canton de Castries est rattaché à celui de Marsillargues. En 1802 les cantons de 11 à 15 sont supprimés et sont remplacés par :

11. Montpellier-2 ;
12. Montpellier-3 ;
13. Aniane ;
14. Mèze.
Dans le district de Lodève (1790, 12 cantons), puis arrondissement de Lodève (1802, 5 cantons)
  1. Le Caylar ;
  2. Clermont-Lodève ;
  3. Gignac ;
  4. Lodève ;
  5. Lunas ;
  6. Aniane ;
  7. Aspiran ;
  8. Montpeyroux ;
  9. Octon ;
  10. Saint-André-de-Sangonis ;
  11. Saint-Jean-de-la Blaquière ;
  12. Saint-Pargoire ;
  13. Soubès.

En 1802, le canton d'Aniane va à Montpellier. Les cantons 7 à 13 sont supprimés.

Dans le district de Béziers (1790, 15 cantons), puis arrondissement de Béziers (1802, 12 cantons)
  1. Agde ;
  2. Bédarieux ;
  3. Capestang ;
  4. Florensac ;
  5. Montagnac ;
  6. Murviel ;
  7. Pézenas ;
  8. Roujan ;
  9. Servian ;
  10. Béziers ;
  11. Cazouls ;
  12. Fontès ;
  13. Magalas ;
  14. Le Poujol ;
  15. Mèze.

En 1802, le canton de Mèze va à Montpellier. Les cantons 11 à 14 sont supprimés. Le canton de Béziers-2 est créé. Celui de Saint-Gervais est donné par le département du Tarn[1].

Découpage cantonal antérieur à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des 49 cantons de l'Hérault, par arrondissement :

Arrondissement de Béziers (19 cantons) canton d'Agde - canton de Bédarieux - canton de Béziers-1 - canton de Béziers-2 - canton de Béziers-3 - canton de Béziers-4 - canton de Capestang - canton de Florensac - canton de Montagnac - canton de Murviel-lès-Béziers - canton d'Olargues - canton d'Olonzac - canton de Pézenas - canton de Roujan - canton de Saint-Chinian - canton de Saint-Gervais-sur-Mare - canton de Saint-Pons-de-Thomières - canton de La Salvetat-sur-Agout - canton de Servian
Arrondissement de Lodève (8 cantons) canton d'Aniane - canton du Caylar - canton de Clermont-l'Hérault - canton de Ganges - canton de Gignac - canton de Lodève - canton de Lunas - canton de Saint-Martin-de-Londres
Arrondissement de Montpellier (22 cantons) canton de Castelnau-le-Lez - canton de Castries - canton de Claret - canton de Frontignan - canton de Lattes - canton de Lunel - canton des Matelles - canton de Mauguio - canton de Mèze - canton de Montpellier-1 - canton de Montpellier-2 - canton de Montpellier-3 - canton de Montpellier-4 - canton de Montpellier-5 - canton de Montpellier-6 - canton de Montpellier-7 - canton de Montpellier-8 - canton de Montpellier-9 - canton de Montpellier-10 - canton de Pignan - canton de Sète-1 - canton de Sète-2

Redécoupage cantonal de 2014[modifier | modifier le code]

Dans la poursuite de la réforme territoriale engagée en 2010, l'Assemblée nationale adopte définitivement le 17 avril 2013 la réforme du mode de scrutin pour les élections départementales destinée à garantir la parité hommes/femmes. Les lois (loi organique 2013-402 et loi 2013-403) sont promulguées le [2]. Un nouveau découpage territorial est défini par décret du pour le département de l'Hérault[3]. Celui-ci entre en vigueur lors du premier renouvellement général des assemblées départementales suivant la publication du décret, soit en . Les conseillers départementaux sont élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton éliront au Conseil départemental, nouvelle appellation des Conseils généraux, deux membres de sexe différent, qui se présenteront en binôme de candidats. Les conseillers départementaux seront élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 10 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée.

Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair et avec des conditions de seuils minimaux[4]. Dans l'Hérault le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25[3].

Les critères du remodelage cantonal sont les suivants : le territoire de chaque canton doit être défini sur des bases essentiellement démographiques, le territoire de chaque canton doit être continu et les communes de moins de 3 500 habitants sont entièrement comprises dans le même canton. Il n’est fait référence, ni aux limites des arrondissements, ni à celles des circonscriptions législatives.

Conformément à de multiples décisions du Conseil constitutionnel depuis 1985 et notamment sa décision no 2010-618 DC du , il est admis que le principe d’égalité des électeurs au regard des critères démographiques est respecté lorsque le ratio conseiller/habitant de la circonscription est compris dans une fourchette de 20 % de part et d'autre du ratio moyen conseiller/habitant du département[5]. Pour le département de l'Hérault, la population de référence est la population légale en vigueur au , à savoir la population millésimée 2010, soit 1 044 558 habitants[6]. Avec 25 cantons la population moyenne par conseiller départemental est de 41 782 habitants. Ainsi la population de chaque nouveau canton doit-elle être comprise entre 33 426 habitants et 50 139 habitants pour respecter le principe de l'égalité citoyenne au vu des critères démographiques.

Composition actuelle[modifier | modifier le code]

Composition détaillée[modifier | modifier le code]

[7] Nom du Canton Bureau centralisateur Population Nombre de communes Communes composant le canton Localisation dans le département
1 Agde Agde 50 843 (2018) 5 Agde, Bessan, Marseillan, Portiragnes, Vias.
Canton d'Agde.png
2 Béziers-1 Béziers 40 844 (2018) 5 + fraction de Béziers 1° Les communes suivantes : Lespignan, Nissan-lez-Enserune, Sérignan, Valras-Plage, Vendres. 2° La partie de la commune de Béziers située au sud d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Colombiers, route départementale 609, route de Narbonne, route d'Espagne, pont Neuf, avenue du Colonel-d'Ornano, boulevard de Verdun, carrefour de l'Hours, avenue du Président-Wilson, rond-point Winston-Churchill, boulevard du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, rue Eugène-Gilbert, rue Henri-Pégoud, rue Emmanuel-Séra, rue Louis-Carayon, rue Jean-Mermoz, rue Louis-Blériot, rue Robert-Fronval, place Injalbert, boulevard de Genève, rue André-Chénier, rue Jean-Valette, rue Giuseppe-Verdi, rue Castelbon-de-Beauxhostes, avenue Emile-Claparède, avenue Pierre-Verdier, rue de l'Abbé-de-l'Epée, rue Frédéric-Bérard, rue Claude-Bernard, avenue Jean-Constans, carrefour du Maréchal-Leclerc, avenue du Puech-de-Valras, ligne de chemin de fer de Béziers à Bédarieux, avenue de la Voie-Domitienne, rond-point Vincent-Badie, ligne droite du rond-point Vincent-Badie à l'extrémité de la rue de la Ginieisse, rue de la Ginieisse, voie communale 12, ligne droite dans le prolongement de la voie communale 12, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Villeneuve-lès-Béziers.
Canton de Béziers-1.png
3 Béziers-2 Béziers 42 825 (2018) 2 + fraction de Béziers 1° Les communes suivantes : Corneilhan, Lignan-sur-Orb.
2° La partie de la commune de Béziers située au nord et à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Colombiers, route départementale 609, route de Narbonne, route d'Espagne, pont Neuf, avenue du Colonel-d'Ornano, boulevard de Verdun, carrefour de l'Hours, avenue du Président-Wilson, rond-point Winston-Churchill, boulevard du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, rue Eugène-Gilbert, rue Henri-Pégoud, rue Emmanuel-Séra, rue Louis-Carayon, rue Jean-Mermoz, rue Louis-Blériot, rue Robert-Fronval, boulevard de Genève, rue André-Chénier, rue Jean-Valette, rue Giuseppe-Verdi, rue Castelbon-de-Beauxhostes, avenue Emile-Claparède, boulevard Ernest-Perreal, boulevard Yves-Nat, place du 8-Mai-1945, avenue Jean-Moulin, rue de l'Hort-de-Monseigneur, rue Georges-Seurat, rue Auguste-Renoir, rue Albert-Gleizes, ligne droite dans le prolongement de la rue Albert-Gleizes, avenue Henri-Pech, avenue du Préfet-Claude-Erignac, rue Edouard-Branly, rue Marcelin-Berthelot, rue de la Renardière, rue de l'Occident, rue de la Croix-de-la-Reille, avenue du Préfet-Claude-Erignac, ruisseau de Bagnols, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Corneilhan.
Canton de Béziers-2.png
4 Béziers-3 Béziers 45 371 (2018) 8 + fraction de Béziers 1° Les communes suivantes : Bassan, Boujan-sur-Libron, Cers, Espondeilhan, Lieuran-lès-Béziers, Sauvian, Servian, Villeneuve-lès-Béziers.
2° La partie de la commune de Béziers non comprise dans les cantons de Béziers-1 et Béziers-2.
Canton de Béziers-3.png
5 Cazouls-lès-Béziers Cazouls-lès-Béziers 42 285 (2018) 28 Autignac, Cabrerolles, Causses-et-Veyran, Caussiniojouls, Cazouls-lès-Béziers, Colombiers, Faugères, Fos, Fouzilhon, Gabian, Laurens, Magalas, Margon, Maraussan, Maureilhan, Montady, Montesquieu, Murviel-lès-Béziers, Neffiès, Pailhès, Pouzolles, Puimisson, Roquessels, Roujan, Saint-Geniès-de-Fontedit, Saint-Nazaire-de-Ladarez, Thézan-lès-Béziers, Vailhan.
Canton de Cazouls-lès-Béziers.png
6 Clermont-l'Hérault Clermont-l'Hérault 44 788 (2018) 40 Les Aires, Aspiran, Avène, Bédarieux, Le Bousquet-d'Orb, Brenas, Brignac, Camplong, Canet, Carlencas-et-Levas, Ceilhes-et-Rocozels, Ceyras, Clermont-l'Hérault, Combes, Dio-et-Valquières, Graissessac, Hérépian, Joncels, Lacoste, Lamalou-les-Bains, Liausson, Lunas, Mérifons, Mourèze, Nébian, Octon, Paulhan, Pézènes-les-Mines, Le Poujol-sur-Orb, Le Pradal, Saint-Étienne-Estréchoux, Saint-Félix-de-Lodez, Saint-Geniès-de-Varensal, Saint-Gervais-sur-Mare, Salasc, Taussac-la-Billière, La Tour-sur-Orb, Valmascle, Villemagne-l'Argentière, Villeneuvette.
Canton de Clermont-l'Hérault.png
7 Le Crès Le Crès 45 002 (2018) 11 Baillargues, Beaulieu, Castries, Le Crès, Montaud, Restinclières, Saint-Brès, Saint-Drézéry, Saint-Geniès-des-Mourgues, Sussargues, Vendargues.
Canton du Crès.png
8 Frontignan Frontignan 45 278 (2018) 6 Balaruc-les-Bains, Balaruc-le-Vieux, Frontignan, Gigean, Mireval, Vic-la-Gardiole.
Canton de Frontignan.png
9 Gignac Gignac 39 499 (2018) 28 Aniane, Arboras, Argelliers, Aumelas, Bélarga, La Boissière, Campagnan, Gignac, Jonquières, Lagamas, Montarnaud, Montpeyroux, Plaissan, Popian, Le Pouget, Pouzols, Puéchabon, Puilacher, Saint-André-de-Sangonis, Saint-Bauzille-de-la-Sylve, Saint-Guilhem-le-Désert, Saint-Guiraud, Saint-Jean-de-Fos, Saint-Pargoire, Saint-Paul-et-Valmalle, Saint-Saturnin-de-Lucian, Tressan, Vendémian.
Canton de Gignac.png
10 Lattes Lattes 50 807 (2018) 5 Juvignac, Lattes, Lavérune, Pérols, Saint-Jean-de-Védas.
Canton de Lattes.png
11 Lodève Lodève 36 529 (2018) 54 Agonès, Le Bosc, Brissac, Causse-de-la-Selle, Le Caylar, Cazilhac, Celles, Claret, Le Cros, Ferrières-les-Verreries, Fontanès, Fozières, Ganges, Gorniès, Laroque, Lauret, Lauroux, Lavalette, Lodève, Mas-de-Londres, Montoulieu, Moulès-et-Baucels, Notre-Dame-de-Londres, Olmet-et-Villecun, Pégairolles-de-Buèges, Pégairolles-de-l'Escalette, Les Plans, Poujols, Le Puech, Les Rives, Romiguières, Roqueredonde, Rouet, Saint-André-de-Buèges, Saint-Bauzille-de-Putois, Saint-Étienne-de-Gourgas, Saint-Félix-de-l'Héras, Saint-Jean-de-Buèges, Saint-Jean-de-la-Blaquière, Saint-Martin-de-Londres, Saint-Maurice-Navacelles, Saint-Michel, Saint-Pierre-de-la-Fage, Saint-Privat, Sauteyrargues, Sorbs, Soubès, Soumont, Usclas-du-Bosc, La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries, Vacquières, Valflaunès, Viols-en-Laval, Viols-le-Fort.
Canton de Lodève.png
12 Lunel Lunel 50 496 (2018) 14 Boisseron, Campagne, Entre-Vignes, Galargues, Garrigues, Lunel, Lunel-Viel, Marsillargues, Saint-Just, Saint-Nazaire-de-Pézan, Saint-Sériès, Saturargues, Saussines, Villetelle.
Canton de Lodève.png
13 Mauguio Mauguio 44 542 (2018) 8 Candillargues, La Grande-Motte, Lansargues, Mauguio, Mudaison, Palavas-les-Flots, Saint-Aunès, Valergues.
Canton de Mauguio.png
14 Mèze Mèze 41 243 (2018) 18 Adissan, Aumes, Bouzigues, Cabrières, Cazouls-d'Hérault, Fontès, Lézignan-la-Cèbe, Lieuran-Cabrières, Loupian, Mèze, Montagnac, Montbazin, Nizas, Péret, Poussan, Saint-Pons-de-Mauchiens, Usclas-d'Hérault, Villeveyrac.
Canton de Mèze.png
15 Montpellier-1 Montpellier 53 442 (2018) 1 + fraction Montpellier 1° La commune suivante : Grabels.
2° La partie de la commune de Montpellier située à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Grabels, avenue Ernest-Hemingway, rond-point de l'Appel-du-18-Juin-1940, avenue Ernest-Hemingway, rond-point du Château-d'O, avenue des Moulins, rue Jean-Bart, rond-point de La Pérouse, avenue du Professeur-Louis-Ravas, rue Paul-Rimbaud, rue Marius-Carrieu, avenue Paul-Bringuier, avenue de Lodève, allée de Paris, rue Jules-Guesde, ligne droite dans le prolongement de la rue Georges-Briquet, avenue de la Liberté, route nationale 109, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Juvignac.
Canton de Montpellier1.png
16 Montpellier-2 Montpellier 54 102 (2018) Fraction de Montpellier Partie de la commune de Montpellier située au nord et à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Castelnau-le-Lez, limite Sud du zoo du Lunaret, avenue du Val-de-Montferrand, place de la Voie-Domitienne, route de Mende, rue Henri-Dunant, avenue Frédéric-Sabatier-d'Espeyran, avenue Charles-Flahaut, rue Auguste-Broussonnet, rue de la Portalière-des-Masques, avenue d'Assas, rue de Las-Sorbes, avenue de la Gaillarde, rue de Louvain, rue Gabriel-Buchet, avenue de l'Ecole-d'Agriculture, rue Boussinesq, boulevard Benjamin-Milhaud, avenue de Lodève, ligne droite dans le prolongement de l'impasse des Oiseaux-Bleus, avenue de la Liberté, ligne droite dans le prolongement de la rue Georges-Briquet, rue Jules-Guesde, allée de Paris, avenue de Lodève, avenue Paul-Bringuier, rue Marius-Carrieu, rue Paul-Rimbaud, avenue du Professeur-Louis-Ravas, rond-point La Pérouse, avenue des Moulins, rond-point du Château-d'O, avenue Ernest-Hemingway, rond-point de l'Appel-du-18-Juin-1940, avenue Ernest-Hemingway, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Grabels.
Canton de Montpellier2.png
17 Montpellier-3 Montpellier 52 152 (2018) Fraction de Montpellier Partie de la commune de Montpellier située à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Castelnau-le-Lez, avenue François-Delmas, avenue de Nîmes, avenue Saint-Lazare, rue Max-Mousseron, rue du Jeu-de-Mail-des-Abbés, avenue de Castelnau, rue du 81e-Régiment-d'Infanterie, rue Francis-Garnier, rue Lakanal, rue Bosquet, rue du Faubourg-Boutonnet, place Albert-Ier, boulevard Pasteur, boulevard Louis-Blanc, rue des Ecoles-Laïques, rue de l'Aiguillerie, rue de la Draperie-Rouge, rue de l'Herberie, rue de la Vieille, rue Saint-Ravy, rue Joubert, rue Voltaire, rue Saint-Côme, rue Jules-Latreilhe, rue de la Fontaine, rue Lapeyronie, grand-rue Jean-Moulin, boulevard du Jeu-de-Paume, boulevard de l'Observatoire, boulevard Victor-Hugo, rue Joffre, rue du Clos-René, rue Aristide-Ollivier, avenue Henri-Frenay, rue du Pont-de-Lattes, boulevard de Strasbourg, avenue Albert-Dubout, avenue du Petit-Train, chemin de Moulares, ligne droite jusqu'au cours du Lez à l'intersection avec l'avenue du Pirée, cours du Lez, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Lattes.
Canton de Montpellier3.png
18 Montpellier-4 Montpellier 62 471 (2018) Fraction de Montpellier Partie de la commune de Montpellier située au sud d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Jean-de-Védas, route de Lavérune, avenue de la Croix-du-Capitaine, rue de Claret, avenue de Toulouse, boulevard Berthelot, boulevard Vieussens, boulevard Rabelais, boulevard d'Orient, boulevard de Strasbourg, avenue Albert-Dubout, avenue du Petit-Train, chemin de Moularès, ligne droite jusqu'au cours du Lez à l'intersection avec l'avenue du Pirée, cours du Lez, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Lattes.
Canton de Montpellier4.png
19 Montpellier-5 Montpellier 51 819 (2018) Fraction de Montpellier Partie de la commune de Montpellier située à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Jean-de-Védas, route de Lavérune, avenue de la Croix-du-Capitaine, rue de Claret, avenue de Toulouse, boulevard Berthelot, boulevard Vieussens, boulevard Rabelais, boulevard d'Orient, boulevard de Strasbourg, rue du Pont-de-Lattes, avenue Henri-Frenay, rue Aristide-Ollivier, rue du Clos-René, rue Joffre, boulevard Victor-Hugo, boulevard de l'Observatoire, boulevard du Jeu-de-Paume, grand-rue Jean-Moulin, rue Lapeyronie, rue de la Fontaine, rue Jules-Latreilhe, rue Saint-Côme, rue Voltaire, rue Joubert, rue Saint-Ravy, rue de la Vieille, rue de l'Herberie, rue de la Draperie-Rouge, rue de l'Aiguillerie, rue des Ecoles-Laïques, boulevard Louis-Blanc, boulevard Pasteur, place Albert-Ier, rue Auguste-Broussonnet, rue de la Portalière-des-Masques, avenue d'Assas, rue de Las-Sorbes, avenue de la Gaillarde, rue de Louvain, avenue de l'Ecole-d'Agriculture-Gabriel-Buchet, rue Boussinesq, boulevard Benjamin-Milhaud, avenue de Lodève, ligne droite dans le prolongement de l'impasse des Oiseaux-Bleus, avenue de la Liberté, route nationale 109, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Juvignac.
Canton de Montpellier5.png
20 Montpellier - Castelnau-le-Lez Montpellier 62 579 (2018) 4 + fraction de Montpellier 1° Les communes suivantes : Castelnau-le-Lez, Clapiers, Jacou, Montferrier-sur-Lez.
2° La partie de la commune de Montpellier non incluse dans les cantons de Montpellier-1, de Montpellier-2, de Montpellier-3, de Montpellier-4 et de Montpellier-5.
Canton de Montpellier-Castelnau-le-Lez.png
21 Pézenas Pézenas 36 933 (2018) 15 Abeilhan, Alignan-du-Vent, Castelnau-de-Guers, Caux, Coulobres, Florensac, Montblanc, Nézignan-l'Évêque, Pézenas, Pinet, Pomérols, Puissalicon, Saint-Thibéry, Tourbes, Valros.
Canton de Pézenas.png
22 Pignan Pignan 43 321 (2018) 8 Cournonsec, Cournonterral, Fabrègues, Murviel-lès-Montpellier, Pignan, Saint-Georges-d'Orques, Saussan, Villeneuve-lès-Maguelone.
Canton de Pignan.png
23 Saint-Gély-du-Fesc Saint-Gély-du-Fesc 43 777 (2018) 20 Assas, Buzignargues, Cazevieille, Combaillaux, Guzargues, Les Matelles, Murles, Prades-le-Lez, Saint-Bauzille-de-Montmel, Saint-Clément-de-Rivière, Saint-Gély-du-Fesc, Saint-Hilaire-de-Beauvoir, Saint-Jean-de-Cornies, Saint-Jean-de-Cuculles, Saint-Mathieu-de-Tréviers, Saint-Vincent-de-Barbeyrargues, Sainte-Croix-de-Quintillargues, Teyran, Le Triadou, Vailhauquès.
Canton de Saint-Gély-du-Fesc.png
24 Saint-Pons-de-Thomières Saint-Pons-de-Thomières 34 586 (2018) 59 Agel, Aigne, Aigues-Vives, Assignan, Azillanet, Babeau-Bouldoux, Beaufort, Berlou, Boisset, Cambon-et-Salvergues, Capestang, Cassagnoles, Castanet-le-Haut, La Caunette, Cazedarnes, Cébazan, Cessenon-sur-Orb, Cesseras, Colombières-sur-Orb, Courniou, Creissan, Cruzy, Félines-Minervois, Ferrals-les-Montagnes, Ferrières-Poussarou, Fraisse-sur-Agout, La Livinière, Minerve, Mons, Montels, Montouliers, Olargues, Olonzac, Oupia, Pardailhan, Pierrerue, Poilhes, Prades-sur-Vernazobre, Prémian, Puisserguier, Quarante, Rieussec, Riols, Roquebrun, Rosis, Saint-Chinian, Saint-Étienne-d'Albagnan, Saint-Jean-de-Minervois, Saint-Julien, Saint-Martin-de-l'Arçon, Saint-Pons-de-Thomières, Saint-Vincent-d'Olargues, La Salvetat-sur-Agout, Siran, Le Soulié, Vélieux, Verreries-de-Moussans, Vieussan, Villespassans.
Canton de Saint-Pons-de-Thomières.png
25 Sète Sète 43 686 (2018) 1 Sète.
Canton de Sète.png
1 159 220 (2018) 342

Répartition par arrondissement[modifier | modifier le code]

Contrairement à l'ancien découpage où chaque canton était inclus à l'intérieur d'un seul arrondissement, le nouveau découpage territorial s'affranchit des limites des arrondissements. Certains cantons peuvent être composés de communes appartenant à des arrondissements différents. Dans le département de l'Hérault, c'est le cas de quatre cantons (Agde, Clermont-l'Hérault, Mèze, Saint-Gély-du-Fesc).

Le tableau suivant présente la répartition par arrondissement :

Canton Béziers Lodève Montpellier Total
1 Agde 4 1 5
2 Béziers-1 5 + fraction de Béziers 5 + fraction de Béziers
3 Béziers-2 2 + fraction de Béziers 2 + fraction de Béziers
4 Béziers-3 8 + fraction de Béziers 8 + fraction de Béziers
5 Cazouls-lès-Béziers 28 28
6 Clermont-l'Hérault 24 16 40
7 Le Crès 11 11
8 Frontignan 6 6
9 Gignac 28 28
10 Lattes 5 5
11 Lodève 54 54
12 Lunel 14 14
13 Mauguio 8 8
14 Mèze 7 5 6 18
15 Montpellier-1 1 + fraction de Montpellier 1 + fraction de Montpellier
16 Montpellier-2 Fraction de Montpellier Fraction de Montpellier
17 Montpellier-3 Fraction de Montpellier Fraction de Montpellier
18 Montpellier-4 Fraction de Montpellier Fraction de Montpellier
19 Montpellier-5 Fraction de Montpellier Fraction de Montpellier
20 Montpellier - Castelnau-le-Lez 4 + fraction de Montpellier 4 + fraction de Montpellier
21 Pézenas 15 15
22 Pignan 8 8
23 Saint-Gély-du-Fesc 19 1 20
24 Saint-Pons-de-Thomières 59 59
25 Sète 1 1
153 122 67 342

Homonymies[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas de stricte homonymie pour les cantons de Montagnac, Gignac, Lunas et Claret, mais les communes chefs-lieux ont chacune un ou plusieurs homonymes exacts ou partiels.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Motte, Martin Elisabeth Martin Laprade et Jean-Marc Peysson, Paroisses et communes de France : Hérault, Paris, Éditions du CNRS, , 490 p. (ISBN 2-222-04293-3)
  2. Loi no 2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral.
  3. a et b Décret no 2014-258 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Hérault.
  4. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  5. « Décision no 2010-618 DC – 9 décembre 2010 - Loi de réforme des collectivités territoriales », sur http://www.conseil-constitutionnel.fr/ (consulté le 13 mai 2014)
  6. « Chiffres clés Évolution et structure de la population - Département de l'Hérault (34) », sur http://www.insee.fr/ (consulté le 13 mai 2014)
  7. N° = numéro d'ordre dans le décret

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Communes de l'Hérault