Liste des cantons de l'Aveyron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La liste des cantons de l'Aveyron valide à compter des élections de 2015 est définie par le décret du 21 février 2014. Elle est détaillée dans le tableau suivant, classée par arrondissement. Le département français de l'Aveyron comprend désormais 23 cantons contre 46 avant 2015[1]. Ce nouveau découpage entre en vigueur à compter du prochain renouvellement général des assemblées départementales suivant la publication du décret, soit en mars 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis la création du département en 1790, le découpage cantonal de l'Aveyron a subi plusieurs changements notables.

Depuis le dernier redécoupage cantonal de 1973 qui a vu la division du canton de Millau en deux (Millau-Est et Millau-Ouest), de celui de Rodez en deux (Rodez-Est et Rodez-Ouest) et la modification des limites de divers cantons[2], le département de l'Aveyron comptait 46 cantons.

Redécoupage cantonal de 2014[modifier | modifier le code]

Dans la poursuite de la réforme territoriale engagée en 2010, l'Assemblée nationale adopte définitivement le 17 avril 2013 la réforme du mode de scrutin pour les élections départementales destinée à garantir la parité hommes/femmes. Les lois (loi organique 2013-402 et loi 2013-403) sont promulguées le [3]. Un nouveau découpage territorial est défini par décret du 21 février 2014 pour le département de l'Aveyron[1]. Celui-ci entre en vigueur lors du premier renouvellement général des assemblées départementales suivant la publication du décret, soit en mars 2015. Les conseillers départementaux sont élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton éliront au Conseil départemental, nouvelle appellation des Conseils généraux, deux membres de sexe différent, qui se présenteront en binôme de candidats. Les conseillers départementaux seront élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 10 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée.

Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair et avec des conditions de seuils minimaux[4]. Dans l'Aveyron le nombre de cantons passe ainsi de 46 à 23[1].

Les critères du remodelage cantonal sont les suivants : le territoire de chaque canton doit être défini sur des bases essentiellement démographiques, le territoire de chaque canton doit être continu et les communes de moins de 3 500 habitants sont entièrement comprises dans le même canton. Il n’est fait référence, ni aux limites des arrondissements, ni à celles des circonscriptions législatives.

Conformément à de multiples décisions du Conseil constitutionnel depuis 1985 et notamment sa décision n° 2010-618 DC du 9 décembre 2010, il est admis que le principe d’égalité des électeurs au regard des critères démographiques est respecté lorsque le ratio conseiller/habitant de la circonscription est compris dans une fourchette de 20 % de part et d'autre du ratio moyen conseiller/habitant du département[5]. Pour le département de l'Aveyron, la population de référence est la population légale en vigueur au 1er janvier 2013, à savoir la population millésimée 2010, soit 276 805 habitants[6]. Avec 23 cantons la population moyenne par conseiller départemental est de 12 035 habitants. Ainsi la population de chaque nouveau canton doit-elle être comprise entre 9 628 habitants et 14 442 habitants pour respecter le principe de l'égalité citoyenne au vu des critères démographiques.

Composition détaillée[modifier | modifier le code]

[7] Nom du Canton Bureau centralisateur Population 2010 Écart /moyenne Nombre de communes entières Communes composant le canton
1 Aubrac et Carladez Laguiole 10 623 0,88 21 Argences-en-Aubrac, Brommat, Campouriez, Cantoin, Cassuéjouls, Condom-d'Aubrac, Curières, Florentin-la-Capelle, Huparlac, Lacroix-Barrez, Laguiole, Montézic, Montpeyroux, Mur-de-Barrez, Murols, Saint-Amans-des-Cots, Saint-Chély-d'Aubrac, Saint-Symphorien-de-Thénières, Soulages-Bonneval, Taussac, Thérondels.
2 Aveyron et Tarn Rieupeyroux 10 971 0,91 17 Le Bas-Ségala, Bor-et-Bar, La Capelle-Bleys, Castelmary, Crespin, La Fouillade, Lescure-Jaoul, Lunac, Monteils, Morlhon-le-Haut, Najac, Prévinquières, Rieupeyroux, Saint-André-de-Najac, La Salvetat-Peyralès, Sanvensa, Tayrac.
3 Causse-Comtal Sébazac-Concourès 11 208 0,93 7 Agen-d'Aveyron, Bozouls, Gabriac, La Loubière, Montrozier, Rodelle, Sébazac-Concourès.
4 Causses-Rougiers La Cavalerie 11 748 0,98 43 Arnac-sur-Dourdou, Balaguier-sur-Rance, La Bastide-Solages, Belmont-sur-Rance, Brasc, Brusque, Camarès, La Cavalerie, Le Clapier, Combret, Cornus, Coupiac, La Couvertoirade, Fayet, Fondamente, Gissac, L'Hospitalet-du-Larzac, Lapanouse-de-Cernon, Laval-Roquecezière, Marnhagues-et-Latour, Martrin, Mélagues, Montagnol, Montclar, Montfranc, Montlaur, Mounes-Prohencoux, Murasson, Peux-et-Couffouleux, Plaisance, Pousthomy, Rebourguil, Saint-Beaulize, Saint-Jean-et-Saint-Paul, Saint-Juéry, Saint-Sernin-sur-Rance, Saint-Sever-du-Moustier, Sainte-Eulalie-de-Cernon, Sauclières, La Serre, Sylvanès, Tauriac-de-Camarès, Viala-du-Pas-de-Jaux.
5 Ceor-Ségala Baraqueville 13 781 1,15 18 Baraqueville, Boussac, Cabanès, Camboulazet, Camjac, Castanet, Centrès, Colombiès, Gramond, Manhac, Meljac, Moyrazès, Naucelle, Pradinas, Quins, Saint-Just-sur-Viaur, Sauveterre-de-Rouergue, Tauriac-de-Naucelle.
6 Enne et Alzou Aubin 13 531 1,12 11 Anglars-Saint-Félix, Aubin, Auzits, Belcastel, Bournazel, Cransac, Escandolières, Firmi, Goutrens, Mayran, Rignac.
7 Lot et Dourdou Decazeville 14 034 1,17 11 Almont-les-Junies, Boisse-Penchot, Conques-en-Rouergue, Decazeville, Flagnac, Livinhac-le-Haut, Saint-Félix-de-Lunel, Saint-Parthem, Saint-Santin, Sénergues, Viviez.
8 Lot et Montbazinois Capdenac-Gare 11 448 0,95 16 Les Albres, Asprières, Balaguier-d'Olt, Bouillac, Capdenac-Gare, Causse-et-Diège, Foissac, Galgan, Lugan, Montbazens, Naussac, Peyrusse-le-Roc, Roussennac, Salles-Courbatiès, Sonnac, Valzergues.
9 Lot et Palanges Saint-Geniez-d'Olt-et-d'Aubrac 10 184 0,85 13 Bertholène, Castelnau-de-Mandailles, Gaillac-d'Aveyron, Laissac-Sévérac-l'Église, Lassouts, Palmas-d'Aveyron, Pierrefiche, Pomayrols, Prades-d'Aubrac, Saint-Côme-d'Olt, Saint-Geniez-d'Olt-et-d'Aubrac, Sainte-Eulalie-d'Olt, Vimenet.
10 Lot et Truyère Espalion 10 371 0,86 14 Bessuéjouls, Campuac, Le Cayrol, Coubisou, Entraygues-sur-Truyère, Espalion, Espeyrac, Estaing, Le Fel, Golinhac, Le Nayrac, Saint-Hippolyte, Sébrazac, Villecomtal.
11 Millau-1 Millau 3 273 + fraction Millau 3 + fraction Millau 1° Les communes : Comprégnac, Creissels, Saint-Georges-de-Luzençon,
2° La partie de la commune de Millau située à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune d'Aguessac, cours du Tarn, cours du ruisseau de Ladoux, rue Etienne-Delmas, boulevard Emile-Lauret, avenue Jean-Jaurès, ligne de chemin de fer Béziers-Neussargues, tunnel sous la ligne de chemin de fer entre la rue Beau-Soleil et la rue Jules-Massenet, avenue de Calès, boulevard Jean-Gabriac, avenue du Pont-Lerouge, cours du Tarn, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Creissels.
12 Millau-2 Millau 3 331 + fraction Millau 5 + fraction Millau 1° Les communes suivantes : Aguessac, Compeyre, Nant, Paulhe, Saint-Jean-du-Bruel.
2° La partie de la commune de Millau non incluse dans le canton de Millau-1.
13 Monts du Réquistanais Réquista 10 677 0,89 14 Arvieu, Auriac-Lagast, Calmont, Cassagnes-Bégonhès, Comps-la-Grand-Ville, Connac, Durenque, Lédergues, Réquista, Rullac-Saint-Cirq, Saint-Jean-Delnous, Sainte-Juliette-sur-Viaur, Salmiech, La Selve.
14 Nord-Lévezou Luc-la-Primaube 12 796 1,06 4 Flavin, Luc-la-Primaube, Olemps, Sainte-Radegonde.
15 Raspes et Lévezou Pont-de-Salars 10 966 0,91 22 Alrance, Arques, Ayssènes, Broquiès, Brousse-le-Château, Canet-de-Salars, Les Costes-Gozon, Curan, Lestrade-et-Thouels, Pont-de-Salars, Prades-Salars, Saint-Laurent-de-Lévézou, Saint-Léons, Saint-Rome-de-Tarn, Saint-Victor-et-Melvieu, Salles-Curan, Ségur, Trémouilles, Le Truel, Vézins-de-Lévézou, Le Vibal, Villefranche-de-Panat.
16 Rodez-1 Rodez Fraction Rodez Fraction Rodez Partie de la commune de Rodez située à l'ouest et au sud d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Druelle, routes départementales 994 et 840, avenue de la Gineste, giratoire de Saint-Félix, avenue de la Gineste entre le giratoire Saint-Félix et le carrefour Saint-Eloi, avenue du Maréchal-Joffre, avenue de Paris, avenue Durand-de-Gros, avenue Tarayre, rue Béteille, avenue Victor-Hugo, avenue Amans-Rodat, avenue de Toulouse, rond-point de la Mouline, route de la Mouline, jusqu'à la limite territoriale de la commune d'Olemps.
17 Rodez-2 Rodez 2 109 + fraction Rodez 1 + fraction Rodez 1° Les communes suivantes : Le Monastère.
2° La partie de la commune de Rodez non incluse dans les cantons de Rodez-1 et de Rodez-Onet.
18 Rodez-Onet Rodez 11 084 + fraction Rodez 1 + fraction Rodez Onet-le-Château.
2° La partie de la commune de Rodez située au nord d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Druelle, routes départementales 994 et 840, avenue de la Gineste, giratoire de Saint-Félix, avenue de la Gineste entre le giratoire Saint-Félix et le carrefour Saint-Éloi, avenue du Maréchal-Joffre, route départementale 988, jusqu'à la limite territoriale de la commune d'Onet-le-Château.
19 Saint-Affrique Saint-Affrique 12 802 1,06 11 La Bastide-Pradines, Calmels-et-le-Viala, Roquefort-sur-Soulzon, Saint-Affrique, Saint-Félix-de-Sorgues, Saint-Izaire, Saint-Jean-d'Alcapiès, Saint-Rome-de-Cernon, Tournemire, Vabres-l'Abbaye, Versols-et-Lapeyre.
20 Tarn et Causses Sévérac-d'Aveyron 10 326 0,86 18 Campagnac, La Capelle-Bonance, Castelnau-Pégayrols, La Cresse, Montjaux, Mostuéjouls, Peyreleau, Rivière-sur-Tarn, La Roque-Sainte-Marguerite, Saint-André-de-Vézines, Saint-Beauzély, Saint-Laurent-d'Olt, Saint-Martin-de-Lenne, Saint-Saturnin-de-Lenne, Sévérac-d'Aveyron, Verrières, Veyreau, Viala-du-Tarn.
21 Vallon Salles-la-Source 11 864 0,99 10 Clairvaux-d'Aveyron, Druelle Balsac, Marcillac-Vallon, Mouret, Muret-le-Château, Nauviale, Pruines, Saint-Christophe-Vallon, Salles-la-Source, Valady.
22 Villefranche-de-Rouergue Villefranche-de-Rouergue 13 519 1,12 3 La Rouquette, Vailhourles, Villefranche-de-Rouergue.
23 Villeneuvois et Villefranchois Villeneuve 10 355 0,86 20 Ambeyrac, Brandonnet, La Capelle-Balaguier, Compolibat, Drulhe, Lanuéjouls, Maleville, Martiel, Montsalès, Ols-et-Rinhodes, Privezac, Saint-Igest, Saint-Rémy, Sainte-Croix, Salvagnac-Cajarc, Saujac, Savignac, Toulonjac, Vaureilles, Villeneuve.
276 805 286

Répartition par arrondissement[modifier | modifier le code]

Contrairement à l'ancien découpage où chaque canton était inclus à l'intérieur d'un seul arrondissement, le nouveau découpage territorial s'affranchit des limites des arrondissements. Certains cantons peuvent être composés de communes appartenant à des arrondissements différents. Dans le département de l'Aveyron, c'est le cas de deux cantons (Causse-Comtal, Lot et Dourdou).

Le tableau suivant présente la répartition par arrondissement :

Canton Millau Rodez Villefranche-de-Rouergue Total
1 Aubrac et Carladez 21 21
2 Aveyron et Tarn 17 17
3 Causse-Comtal 1 6 7
4 Causses-Rougiers 43 43
5 Ceor-Ségala 18 18
6 Enne et Alzou 11 11
7 Lot et Dourdou 3 8 11
8 Lot et Montbazinois 16 16
9 Lot et Palanges 13 13
10 Lot et Truyère 14 14
11 Millau-1 3 + fraction Millau 3 + fraction Millau
12 Millau-2 5 + fraction Millau 5 + fraction Millau
13 Monts du Réquistanais 10 4 14
14 Nord-Lévezou 1 3 4
15 Raspes et Lévezou 22 22
16 Rodez-1 Fraction Rodez Fraction Rodez
17 Rodez-2 1 + fraction Rodez 1 + fraction Rodez
18 Rodez-Onet 1 + fraction Rodez 1 + fraction Rodez
19 Saint-Affrique 11 11
20 Tarn et Causses 12 6 18
21 Vallon 10 10
22 Villefranche-de-Rouergue 3 3
23 Villeneuvois et Villefranchois 20 20
109 79 97 285

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis-Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en CXX départemens, vol. I, Paris, Louis-Marie Prudhomme, , 673 p. (OCLC 715881089, lire en ligne)
  • Jean-Louis Masson, Provinces, départements, régions : l'organisation administrative de la France, Fernand Lanore, , 703 p. (ISBN 285157003X, lire en ligne)