Festival d'été de Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Festival d'été de Québec
Image illustrative de l'article Festival d'été de Québec
Logo du Festival d'été de Québec

Genre Festival de musique
Lieu Québec
Coordonnées 46° 48′ 19″ nord, 71° 12′ 47″ ouest
Période 11 jours débutant le premier jeudi de juillet
Scènes Voir la liste des scènes
Date de création 1968
Fondateurs
Direction Daniel Gélinas
Site web www.infofestival.com

Le Festival d'été de Québec (FEQ) est l’événement musical extérieur le plus important au Canada. Pendant 11 jours, en juillet, plus de 1 000 artistes et environ 300 spectacles musicaux et en arts de la rue sont offerts sur une dizaine de scènes extérieures et intérieures de la ville de Québec.

Histoire[modifier | modifier le code]

La place D'Youville en 2015.

Le Festival a été fondé en 1968[1] par un groupe d'artistes, Diane Lavoie, Constance Paré, Bernard Pelchat, Louis Ricard, Hélène Savoie, Hélène Trépanier, Michel Viel, et de gens d'affaires de la ville de Québec qui souhaitaient animer les places publiques de la ville et promouvoir les arts populaires.

Durant les années 1970, le Festival s'est concentré sur la présentation de spectacles d'artistes de la francophonie et en arts de la rue. À partir du début des années 1980, le Festival choisit de faire découvrir aux Québécois des artistes d’ailleurs provenant d'Afrique, d'Europe et des États-Unis. Une douzaine d’années plus tard, lors de son 25e anniversaire, le Festival offre une programmation qui compte 414 spectacles avec des artistes venus de 22 pays.

Dans les années 2000, à la suite d'un sondage populaire, le Festival décide de donner une plus grande place aux artistes internationaux dans sa programmation. C’est alors que le Festival commence à présenter des artistes tels ZZ Top, Scorpions, Rammstein et Metallica comme têtes d’affiche.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Scènes[modifier | modifier le code]

La scène Bell sur les plaines d'Abraham

Le Festival présente ses principaux spectacles sur quatre scènes extérieures :

En salle, l'Impérial Bell, le District Saint-Joseph et L'Anti Bar & Spectacles offrent des spectacles de musique électronique, hip-hop et rock. De plus, le Festival propose le volet des Arts de la rue, au Cœur du FEQ, à la Place de l'Assemblée-Nationale, et sur l'Avenue Cartier, où des amuseurs publics et des acrobates offrent leurs prestations gratuitement.

Finalement, la Place de la famille le Lait, située à Espace 400e près du bassin Louise, se concentre sur l'animation et les spectacles pour les enfants.

Scènes et accès en 2016
Sites Localisation Coordonnées géographiques Laissez-passer Billet quotidien Billet à la porte
Extérieurs
Scène Bell Plaines d'Abraham 46° 48′ 19″ N, 71° 12′ 46″ O B-check.svg SemiTransBlack x.svg SemiTransBlack x.svg
Scène Loto-Québec Parc de la Francophonie 46° 48′ 27″ N, 71° 12′ 55″ O B-check.svg SemiTransBlack x.svg SemiTransBlack x.svg
Scène Hydro-Québec Place D'Youville 46° 48′ 45″ N, 71° 12′ 48″ O Cc-nc.svg Cc-nc.svg Cc-nc.svg
Scène Fibe Place de l'Assemblée-Nationale 46° 48′ 35″ N, 71° 12′ 44″ O Cc-nc.svg Cc-nc.svg Cc-nc.svg
Place de la famille le Lait Espace 400e 46° 49′ 02″ N, 71° 12′ 20″ O Cc-nc.svg Cc-nc.svg Cc-nc.svg
Intérieurs
Impérial Bell 252, rue St-Joseph Est 46° 48′ 48″ N, 71° 13′ 40″ O B-check.svg SemiTransBlack x.svg B-check.svg
District Saint-Joseph 240, rue St-Joseph Est 46° 48′ 48″ N, 71° 13′ 40″ O B-check.svg SemiTransBlack x.svg B-check.svg
L'Anti Bar & Spectacles  18+  251, rue Dorchester 46° 48′ 56″ N, 71° 13′ 43″ O B-check.svg SemiTransBlack x.svg B-check.svg

Tarifs[modifier | modifier le code]

Le laissez-passer du Festival, composé d’un bracelet avec puce RFID et d’un macaron lumineux, donne accès à tous les spectacles présentés dans le cadre de l’événement. Environ 60 000 laissez-passer sont disponibles en prévente et cette quantité s’écoule souvent en quelques heures[2],[3]. En 2016, le prix en prévente varie entre 80 $ et 90 $ et le prix régulier, à partir du 7 juin, est de 100 $.

Des billets quotidiens[4] ont été offert entre 2011 et 2014 pour assister à certains spectacles présentés sur la Scène Bell (Plaines d’Abraham): cette pratique n'a pas été réitéré depuis.

Évolution de la tarification depuis 2001 ($CAN)[5]
Modes de paiement 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Laissez-passer 8,00 10,00 12,00 15,00 20,00 25,00 30,00 30,00 45,00 54,00 65,00 65,00 76,00 78,00 88,00 100,00 105,00
Prévente - 8,00 10,00 12,00 15,00 15,00 20,00 20,00 35,00 44,00 55,00 55,00 66,00 68,00 78,00 80,00 85,00
Billet quotidien - - - - - - - - - - 30,00 30,00 30,00 50,00 - - -

Il est aussi possible d’acheter des billets pour les spectacles présentés en salle. Les accès à la Place D’Youville, au Cœur du FEQ de la Place de l'Assemblée-Nationale, ainsi qu'à Place de la famille le Lait, situé près du Bassin Louise, sont gratuits pour tous, mais le laissez-passer est tout de même recommandé puisqu'il s'agit d'un des principaux moyens de financement de l’événement. Pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés d'un adulte, le passage est toujours gratuit en tous lieux.

Quantité de Laissez-passer vendus ($CAN)[5]
Modes de paiement 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Laissez-passer - - - - - - 100 000 151 000 120 000 152 000 167 500 150 000 140 000 140 000 - 120 000 135 000
Prévente - - - - - - - - - - - - - - - - -
Billet quotidien - - - - - - - - - -  ?  ?  ?  ? - - -

Programmations antérieures[modifier | modifier le code]


Édition de 2006[modifier | modifier le code]

En 2006, du 6 au 16 juillet, on compte plus de 900 000 participants et spectateurs aux différents spectacles et les retombées économiques pour la ville de Québec sont évaluées à 40 millions de dollars canadiens. Certains événements majeurs sont présentés, dont un spectacle de Scorpions et Twisted Sister qui attire près de 100 000 spectateurs, le spectacle multimédia symphonique de « Retour au centre de la terre » de Rick Wakeman et Jon Anderson du groupe Yes, basé sur l'œuvre de Jules Verne, le spectacle de la tournée d'adieu de Jean-Pierre Ferland, le spectacle à grand déploiement d'initiation à l'opéra « La reine et la perle » de la soprano Natalie Choquette et la traversée sur un fil de la funambule Catherine Léger à la place D'Youville. Plusieurs autres artistes y ont présenté des spectacles, comme Live, Robert Charlebois, The All-American Rejects, Benny Benassi, Anberlin, Frederica von Stade et Samuel Ramey, Garou, Pierre Lapointe, The Roots, Gilles Vigneault, Les charbonniers de l'enfer, Louise Attaque, Hot Hot Heat, Reel big fish, Yann Tiersen, Éric Lapointe, Claude Dubois, l'Orchestre symphonique de Québec avec Jean-François Lapointe et Marie-Josée Lord, Amadou et Mariam, The Cat Empire, Calexico, Fred Pellerin, Blue October, Dany Bédar, California Guitar Trio (en), Fiest, Hawthorne Heights, Karkwa, Malajube, Story of the Year, Yellowcard et d'autres. Au total, plus de 300 artistes y présentent des spectacles à chaque année. Le Festival a été couvert par une quarantaine de journalistes provenant de huit pays (Canada, États-Unis, France, Corée, Japon, Grande-Bretagne, Mexique, Belgique).

Édition de 2010[modifier | modifier le code]

Au début de l'année 2010, une lettre signée par plus d'une vingtaine de personnalités québécoises (dont Raoul Duguay, Yann Perreau, Louis O'Neill, Matthias Rioux, Claude Morin et Gérald Larose) témoignait d'inquiétudes auprès de la Ministre québécoise de la culture, madame Christine Saint-Pierre, concernant la présence démesurée d'artistes anglophones lors de l'édition 2010 du Festival[55]. Après plusieurs jours de controverse autour de la présence de grandes vedettes anglophones au Festival d'été de Québec, Daniel Gélinas, le directeur général de l'événement, confirmait la programmation prévue[56]. Les spectacles de plusieurs têtes d'affiche francophones sont présentés lors de la seconde annonce de la programmation et après la controverse, dont les onze artistes de la soirée d'ouverture francophone comprenant Lara Fabian, Loco Locass, les Vulgaires Machins, des formations de hip-hop françaises, Yann Perreau et Fred Fortin.

Les Prix Miroir[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Prix Miroir.

Depuis 1989, le Festival d’été de Québec honore les talents d’ici et d’ailleurs par la remise des Prix Miroir. Chaque année, le Festival fait appel à un jury formé de professionnels œuvrant dans l’industrie de la musique afin de primer des artistes ou groupes de la programmation qui se sont démarqués. À l'exception du Prix Miroir Coup de cœur, le Festival sélectionne les artistes en lice, à raison de dix artistes par catégorie, pour s’assurer que chacune des catégories soit dûment représentée. Le récipiendaire du Prix Miroir du Spectacle le plus populaire est, quant à lui, choisi par les festivaliers, alors que le Prix Miroir de la Renommée est décerné par le Festival d’été de Québec.

  • Miroir de la Chanson d’expression française : Prime l’artiste ou le groupe ayant le mieux célébré la langue française par la qualité de ses textes et/ou de la composition musicale et/ou de son interprétation.
  • Miroir Musiques et Folklores du monde : Prime l’artiste ou le groupe dont les composantes du spectacle ont su le mieux mettre en valeur un style musical identifié aux musiques du monde.
  • Miroir Innovation : Prime un artiste ayant suscité l’étonnement par l’audace et le caractère novateur et/ou singulier de sa proposition artistique (Ex. : métissages improbables, présentation scénique éclatée…).
  • Miroir Auteur-compositeur-interprète d’ici : Prime un nouvel artiste ou groupe d’origine canadienne, ou résident au Canada, s’étant distingué à la fois par la qualité de ses textes, de ses compositions et de son interprétation. L’artiste ou le groupe primé doit avoir commis au plus deux albums professionnellement.
  • Miroir Coup de cœur : Prime l’artiste ou le groupe pour lequel le jury a su faire consensus autour de la grande qualité du spectacle présenté. Cette prestation doit s’être démarquée de toutes les autres selon un ou plusieurs critères, à l’entière discrétion des jurés.
  • Miroir du Spectacle le plus populaire : Prime le spectacle le plus populaire du Festival au moyen d’un vote du public, en ligne, sur le site Internet du Festival. Ce prix consiste en un trophée assorti d’un montant de 5 000 $ à remettre à l’un ou l’autre des cinq organismes de bienfaisance de la ville de Québec présélectionnés par le Festival.
  • Miroir de la Renommée (instauré en 2009) : Ce prix est décerné par le Festival d’été de Québec afin de souligner le caractère exceptionnel de la carrière d'un artiste ou artisan en lien avec sa programmation. La remise ou non de ce prix est laissée à l’entière discrétion de l’organisation du Festival.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Programmations de 1968 à 2017 sur le site du Festival d'été de Québec, consulté le 12 avril 2017
  2. ICI Radio-Canada | Les laissez-passer du Festival d'été de Québec s'envolent
  3. Le Soleil | Les premiers 60 000 laissez-passer du Festival d'été écoulés
  4. « Est-ce qu'il y a des billets quotidiens en vente? », sur Festival d'été de Québec (consulté le 12 avril 2017)
  5. a et b « Voici l'évolution du prix des macarons du Festival d'été de Québec de 1993 à 2016 - 99scenes », 99scenes,‎ (lire en ligne)
  6. Programmation 1968
  7. Programmation 1969
  8. Programmation 1970
  9. Programmation 1971
  10. Programmation 1972
  11. Programmation 1973
  12. Programmation 1974
  13. Programmation 1975
  14. Programmation 1976
  15. Programmation 1977
  16. Programmation 1978
  17. Programmation 1979
  18. Programmation 1980
  19. Programmation 1981
  20. Programmation 1982
  21. Programmation 1983
  22. Programmation 1984
  23. Programmation 1985
  24. Programmation 1986
  25. Programmation 1987
  26. Programmation 1988
  27. Programmation 1989
  28. Programmation 1990
  29. Programmation 1991
  30. Programmation 1992
  31. Programmation 1993
  32. Programmation 1994
  33. Programmation 1995
  34. Programmation 1996
  35. Programmation 1997
  36. Programmation 1998
  37. Programmation 1999
  38. Programmation 2000
  39. Programmation 2001
  40. Programmation 2002
  41. Programmation 2003
  42. Programmation 2004
  43. Programmation 2005
  44. Programmation 2006
  45. Programmation 2007
  46. Programmation 2008
  47. Programmation 2009
  48. Programmation 2010
  49. Programmation 2011
  50. Programmation 2012
  51. Programmation 2013
  52. Programmation 2014
  53. Programmation 2015
  54. Programmation 2016
  55. Journal de Montréal du 6 mai 2010
  56. Cyberpresse du 13 mai 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]