Here We Go Magic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Here We Go Magic
Description de cette image, également commentée ci-après
Here We Go Magic, au festival Bonnaroo en 2012.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock indépendant, folk psychédélique
Années actives Depuis 2008
Labels Secretly Canadian, Western Vinyl
Composition du groupe
Membres Luke Temple
Michael Bloch
Peter Hale
Anciens membres Kristina Lieberson
Peter Hale

Here We Go Magic est un groupe de rock indépendant américain, originaire de Brooklyn, l'un des cinq arrondissements de New York. Il est fotmé en 2008 par le chanteur Luke Temple. Kristina Lieberson quitte la formation pour fonder le groupe TEEN.

Biographie[modifier | modifier le code]

Here We Go Magic (2009)[modifier | modifier le code]

Après avoir publié deux albums folk sous son propre nom dans les années 2000[1]. Luke Temple publie l'album Here We Go Magic en février 2009 au label Western Vinyl, bien accueilli par Pitchfork[2],[3]. Temple enregistre l'album chez lui sur un enregistreur quatre têtes[4]. L'album comprend un morceau live intitulé Everything's Big, which features Here We Go Magic guitarist Michael Bloch along with musicians Tyler Wood (keyboards), Parker Kindred (drums) and Adam Chilenski (bass).

Pigeons (2010)[modifier | modifier le code]

Après plusieurs tournées qui font participer les membres Kristina Lieberson (claviers) et Jen Turner (basse), le groupe signe comme quintette au label Secretly Canadian en septembre 2009[5],[6],[7],[8]. Ils tournent ensemble avec Grizzly Bear et The Walkmen[9]. Leur deuxième album, Pigeons, est publié le 8 juin 2010[10]. Le groupe écrit et enregistre l'album pendant plusieurs mois dans une maison à New York. Pigeons est produit par le bassiste Jen Turner et mixé par Victor Magro.

Le premier single extrait de Pigeons, Collector, est nommé « meilleur nouveau morceau » par Pitchfork, le 18 mars 2010[11]. Le groupe joue au festival SXSW en 2009 et encore une fois en mars 2010[9] et terminent leurs tournées nord-américaines avec White Rabbits[12] et en Europe avec The New Pornographers[13]. En été 2010, le groupe joue dans divers festivals comme le Primavera Sound, Bonnaroo, Pitchfork Festival, The Great Escape, Latitude Festival, Bestival, et le Glastonbury[14]Thom Yorke révélera qu'ils y étaient le groupe préféré du public[15]. Ils tournent à la fin de l'année avec le groupe canadien Broken Social Scene.

The January EP (2011)[modifier | modifier le code]

Dans les mois qui mènent à The January EP, Here We Go Magic jouent quelques concerts en Amérique du Nord, notamment au Coachella et au Wilco's Solid Sound Festival[16]. The January EP est produit par le bassiste du groupe, Jen Turner. Here We Go Magic enregistre les morceaux live sur une cassette analogique le même jour durant lequel ils enregistrent Pigeons[17]. L'EP est félicité par la presse spécialisée. Slant Magazine le considère comme « un album synthy, rêveur[18]... »

A Different Ship (2012)[modifier | modifier le code]

Après avoir assisté à une performance de Here We Go Magic à Glastonbury, le producteur de Radiohead, Nigel Godrich, demande à produire leur quatrième album. Le groupe accepte, et A Different Ship en ressort[19]. L'album est bien accueilli par la presse. The New York Times note que A Different Ship « montre discrètement la virtuosité méticuleuse du groupe ; ses patterns sont joués et non programmés »[20]. BBC Music aussi félicite l'album[21]. En novembre 2012, Here We Go Magic effectu une autre tournée à commencer par le Brooklyn Bowl. Après la côte ouest, ils partent pour le Midwest au Midpoint Music Festival. Le 12 octobre, ils font participer le musicien Andrew Bird[22].

Be Small (2015)[modifier | modifier le code]

Après la sortie de A Different Ship en 2012, les membres de Here We Go Magic commencent à se replier des occasions qui leurs sont présentées. Pendant leur pause, les membres restants Luke Temple et Michael Bloch enregistrent Be Small[23].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Luke Temple - chant, guitare
  • Michael Bloch - guitare
  • Jennifer Turner - basse

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Kristina Lieberson - claviers
  • Peter Hale - batterie

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Barteldes, Ernest (2010) Here We Go Magic, Phoenix New Times, 15 avril 2010.
  2. (en) "Here We Go Magic Here We Go Magic", westernvinyl.com.
  3. (en) Harvey, Eric (2009) "Here We Go Magic Here We Go Magic", Pitchfork, 2 mars 2009.
  4. (en) "ATH Interviews: Here We Go Magic", austintownhall.com.
  5. (en) Here We Go Magic Sign to Secretly Canadian for Second Album, Pitchfork, 29 septembre 2009.
  6. (en) Here We Go Magic – “Collector”", Stereogum, 11 mars 2010.
  7. (en) Schwartz, Greg M. (2010) White Rabbits + Here We Go Magic: 14 April 2010 - Austin, TX, PopMatters, 21 avril 2010.
  8. (en) Here We Go Magic Sign With Secretly Canadian, Altsounds.com, 1er octobre 2009.
  9. a et b (en) Mongillo, Peter (2010) Here We Go Magic gets a second start with a new album, Austin360.com, 10 avril 2010.
  10. (en) Here We Go Magic Pigeons", secretlycanadian.com.
  11. (en) Here We Go Magic "Collector", Pitchfork, 18 mars 2010.
  12. (en) Pirnia, Garin (2010), White Rabbits and Here We Go Magic Drum Together in Chicago, Spinner, 26 avril 2010.
  13. (en) Frisicano, Andrew (2010) "Here We Go Magic playing Zebulon, Maxwell's, SXSW, touring with White Rabbits, New Pornographers - 2010 dates", BrooklynVegan.com.
  14. (en) Here We Go Magic - Collector", This Is Fake DIY.
  15. (en) Review: Here We Go Magic @ Hoxton B&G, Sep 7th, musicmule.co.uk, 8 septembre 2010.
  16. (en) Breihan, Tom (3 mars 2011). Here We Go Magic to Release New EP. Pitchfork.
  17. (en) Rearick, Laurean (10 mai 2011). Album Review: Here We Go Magic The January EP. Consequence of Sound.
  18. (en) Liedel, Kevin (7 mai 2011). Here We Go Magic. Slant Magazine.
  19. (en) Hodges, Carey (8 mai 2012). Here We Go Magic: A Different Ship. Paste Magazine.
  20. (en) Pareles, Jon (7 mai 2012). New Albums From ‘Off!’ and Here We Go Magic. The New York Times.
  21. (en) Power, Chris (4 juin 2012). BBC Review: Here We Go Magic. BBC.
  22. (en) Breihan, Tom (5 septembre 2012). Here We Go Magic – Hard to Be Close Video. Stereogum.
  23. « Here We Go Magic - Be Small », Secretly Canadian (consulté le 16 octobre 2015)