Bobby Bazini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bobby Bazini
Description de l'image 2017-7-30-Ian McCAusland-Festival-22 (35482907233).jpg.
Informations générales
Nom de naissance Bobby Bazinet
Naissance
Mont-Laurier
Québec
Canada
Genre musical Folk, soul, blues, jazz-rock, blues rock, rock, folk rock, rock canadien
Instruments Guitare, harmonica
Années actives Depuis 2009
Labels Universal Music Canada
Influences Johnny Cash, Bob Dylan, Cat Stevens, Otis Redding.
Site officiel www.bobbybazini.com

Bobby Bazini (né Bobby Bazinet, le ) est un auteur-compositeur-interprète originaire de Mont-Laurier au Québec (Canada).

Avant même que son premier album « Better in Time » soit enregistré, le Groupe Warner Music rachète les droits au label québécois Mungo Park Records et on lui prédit un grand succès[1],[2]. Son premier single « I Wonder » demeure huit semaines dans le top 3 de l'ADISQ[3]. La semaine après la sortie son album, il est au sommet des ventes au Québec et en seulement trois mois, il est certifié disque d'or au Canada[4],[5]. En mai 2010, « Better in Time » est lancé dans 35 pays[6].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2014

Better In Time (2009)[modifier | modifier le code]

Dès son enfance à Mont-Laurier, Bazini baigne dans un univers musical. Son père guitariste et sa mère chanteuse constituent la première influence à la musique folk et country du jeune artiste. Adolescent, marqué par le divorce de ses parents, il décide d'aller vivre chez sa grand-mère Louise, qui l'encourage à persévérer en musique; c'est d'ailleurs chez sa grand-mère qu'il découvre une vieille collection vinyle de Johnny Cash et prend la décision d'adopter la musique comme mode d'expression[3].

Peu loquace et timide, c'est à 16 ans que Bobby Bazini écrit ses premières chansons. Influencé par Johnny Cash, Marvin Gaye, Otis Redding et Bob Dylan, il développe son style et sa voix typée comparable à celle de Paolo Nutini[7]. Il est rapidement remarqué et commence à donner des représentations dans Les Laurentides, sa région natale, et reçoit des invitations pour participer à des festivals. En 2007, surpris par le talent de Bazini, le directeur d'une station de radio locale fait parvenir l'œuvre à un découvreur de talent québécois, Daniel Bideau, qui lui présente son futur manager[8].

En novembre 2009, avec le titre « I wonder » et un mini-album de cinq titres aux sonorités soul qui rappelle Ben E. King (Stand by Me)[9], il est propulsé vers le grand succès. Il signe avec le label québécois Mungo Park Records, puis avant même l'enregistrement de son premier album « Better in Time », Warner Music rachète les droits. Son premier single reste huit semaines dans le top 3 du palmarès de l'ADISQ et son album est en tête de ventes au Canada; en trois mois, il est certifié disque d'or[10].

Le , la veille de son 21e anniversaire, Bazini fait une apparition sur les chaînes du réseau public France 2, France 3 et France 4, où il chante à l'émission Taratata invité sous le coup de cœur de la production[9],[11]. La semaine suivante, il se rend à Amsterdam pour donner une représentation privée aux patrons des 28 filiales du Groupe Warner Music qui s'apprêtaient à commercialiser son premier album dans 35 pays[12].

Bobby Bazini se produira à la Fête de la musique en France, puis à guichets fermés lors du Festival international de jazz de Montréal. Il se lance ensuite dans une tournée entre Montréal, Québec, Paris, etc.

Il participe, le 9 janvier 2011, au gala Célébration de Loto-Québec, durant lequel il interprète, entre autres, la chanson "All You Need Is Love", la célèbre chanson des Beatles, en compagnie de Nanette Workman.

Where I Belong (2014)[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Février 2010: I Wonder - Single

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]