The Planet Smashers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Planet Smashers
Description de cette image, également commentée ci-après
Les Planet Smashers en 2005.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Ska punk[1], rock alternatif[1]
Années actives Depuis 1994
Labels Stomp Records, Union Label Group
Composition du groupe
Membres Matt Collyer
Dave Cooper
Scott Russell
Alexandre Fecteau
Patrick Taylor
Anciens membres Fred Brenton
Leon Kingstone
Tim Doyle
Kurt Ruchinsky
Ceco Munaretto
Travis Wilkinson
Andrew Skowronski
Andrew Lattoni
J.O. Bégin
Neil « Lonestar » Johnson

The Planet Smashers est un groupe de ska punk canadien, originaire de Montréal, au Québec. Les Smashers jouent leurs spectacles devant plus de 1 000 personnes chaque fois et sont considérés désormais comme parmi les plus grands du ska des années 2000[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1992–1994)[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1994 dans la ville de Montréal, au Québec, par le chanteur et guitariste Matt Collyer, le bassiste Dave Cooper, le saxophoniste Leon Kingston, le tromboniste Kurt Ruzenisky, et le batteur Tim Doyle[1]. Le groupe allie le punk rock, le reggae, et surtout le ska pour en faire un mélange explosif. Depuis quelques années, le groupe connaît une popularité grandissante sur la scène ska partout dans le monde, mais spécialement en Amérique du Nord et au Japon.

Leur premier album, éponyme, est publié en 1995. À cause d'un budget restreint, l'album est produit dans l'appartement de Dave sur un enregistreur audio. L'album comprend des singles comme Pee in the Elevator et Janice[3]. Ils traversent ensuite le pays en soutien à l'album. En 1996, ils tournent aux États-Unis.

Depuis 1997[modifier | modifier le code]

The Planet Smashers continue ses activités, principalement avec Collyer et Cooper à sa tête. Cooper passe de la batterie à la basse à l'arrivée de Tim Doyle. En 1999, le groupe publie son troisième album studio, intitulé The Life of the Party[4].

Le , le groupe annonce lors d'un concert au festival Jonquière en musique, la sortie d'un nouvel album pour février 2011[2]. The Planet Smashers publient Descent Into the Valley of the Planet Smashers le 12 juillet 2011. Ils continuent de jouer à travers le Québec et la banlieue de l'Ontario, Matt devant s'occuper de sa famille. Leur huitième album, intitulé Mixed Messages, est publié le via Stomp Records[5],[6]. Ils tournent et publient le clip de single Tear It Up avec des femmes de la ligue du Montréal Roller Derby.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Planet Smashers
  • 1998 : Attack of The Planet Smashers
  • 1999 : The Life of the Party
  • 2001 : No Self Control
  • 2003 : Mighty
  • 2006 : Unstoppable
  • 2011 : Descent Into the Valley of...
  • 2014 : Mixed Messages

Compilations[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Planet Smashers 10

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « The Planet Smashers Biography », sur AllMusic (consulté le 15 septembre 2017).
  2. a et b « Jonquière en musique : À écouter », sur voir.ca (consulté le 15 septembre 2017).
  3. (en) « The Planet Smashers - The Planet Smashers Review », sur AllMusic (consulté le 15 septembre 2017).
  4. (en) « The Planet Smashers - Life of the Party (1999) - Stomp », sur punknews.org/ (consulté le 15 septembre 2017).
  5. (en) « The Planet Smashers - Mixed Messages (2014) - Stomp Records », sur punknews.org/ (consulté le 15 septembre 2017).
  6. (en) « Album Review: The Planet Smashers – “Mixed Messages” - Review », sur newnoisemagazine.com (consulté le 15 septembre 2017).

Lien externe[modifier | modifier le code]