Jocelyn Bérubé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jocelyn Bérubé
Image dans Infobox.
Bérubé en 2017 avec Michel Faubert et Alain Lamontagne.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Instruments
Genre artistique
Site web
Distinction

Jocelyn Bérubé est un conteur, acteur et compositeur québécois né le à Saint-Nil (Matane, Québec).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jocelyn Bérubé est né à Saint-Nil, un village près de Matane, qui n'existe plus à ce jour[1]. Très tôt dans son parcours, il se mérite une bourse des Jeunesses musicales du Canada comme trompettiste de l'Harmonie de Matane, ainsi qu'une bourse de la Fondation Ford pour un stage au Camp musical du Mont-Orford où il s'inscrit en arts dramatiques[2].

Il poursuit sa formation académique au Conservatoire d'art dramatique de Montréal. Il en sera diplômé en 1968[3]. Par la suite, en 1969, il participe à la fondation du Grand Cirque Ordinaire avec Paule Baillargeon, Raymond Cloutier, Suzanne Garceau, Claude Laroche et Guy Thauvette[4]. Ce cirque se présente comme une troupe de théâtre alternatif, optant d'abord et avant tout sur la création collective et l'improvisation. En 1993, il participe à la fondation du Conseil québécois du patrimoine vivant[2].

Parallèlement à l'art dramatique, Jocelyn Bérubé fait des recherches aux Archives du folklore de l'Université Laval[2], tout en apprenant le violon. Il a d'ailleurs grandement contribué à créer des formes hybrides en conjuguant le théâtre, la musique et le conte. On écrira notamment à ce sujet : «  Il est [...] l’un de ceux qui sont allés le plus loin dans le métissage du conte, de la poésie et de la musique, de même que dans la diversification des formes de représentation du conte, y ajoutant le cinéma d’animation, la bande dessinée, le théâtre de marionnettes, les objets d’ébénisterie et les instruments de musique[2]. »

Ses contes et sa musique ont en commun un amour inconditionnel de l'expression orale et de la culture populaire[2]. Ses contes rayonnent d'ailleurs dans plusieurs autres cultures. De cette manière, il sera invité à prendre part à un grand nombre de festivals locaux et internationaux, notamment aux États-Unis, en France, en Allemagne et en Afrique[2].

En plus d'être un pionnier de l'art dramatique au Québec, il a composé de la musique pour le cinéma, le théâtre, la télévision. Il a également enregistré des livres-albums où il mélangeait le conte et la musique[2].

Sa formation de comédien l'a emmené à jouer des rôles tant au théâtre, au cinéma qu'à la télévision.

En 2006, on crée un prix à son honneur, le Prix Jocelyn Bérubé. Ce prix est remis dans le cadre festival Le Rendez-vous des Grandes Gueules de Trois-Pistoles[5].

Il a été président d'honneur de plusieurs festivals, dont le Festival Interculturel du conte de Montréal, le Festival mémoire et racine de Lanaudière, le Festival Conte-en-Iles, aux Îles-de-la-Madeleine, ainsi que le Festival de l'Accordéon, de Montmagny.

Il fut également membre du jury du Conseil des arts du Canada, dans le volet Littérature orale et électronique, en 2001.

Il a été nommé membre honoraire du Regroupement du conte au Québec en 2013[1].

Aujourd'hui, Jocelyn Bérubé souhaite partager sa passion avec les jeunes. Pour ce faire, il anime des ateliers dans lesquels il fait plusieurs types d'activités comme : l'élaboration de contes, l'accompagnement et l'ambiance de contes par la musique et le dessin, ainsi que la création d'instruments de musique à partir de petits objets hétéroclites comme un bâton de hockey[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Jocelyn Bérubé, conteur en performance
Jocelyn Bérubé en performance lors du Festival des Festivals Trad (en direct), 28 mars 2020.

Livres[modifier | modifier le code]

En collaboration[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Performance d'acteur[modifier | modifier le code]

Contribution à titre de compositeur[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1976 : Nil en Ville (vinyle)
  • 1979-1980 : La Bonne Aventure (vinyle)
  • 2007 : Le retour de Nil (réédition sur disques compacts)

Prix et honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Jocelyn Bérubé », sur Regroupement du conte au Québec, (consulté le )
  2. a b c d e f et g « Prix du Québec – Prix Gérard-Morisset 2021 », sur Les Prix du Québec (consulté le )
  3. a et b « Bérubé, Jocelyn sur le Répertoire culture-éducation », sur Répertoire culture-éducation (consulté le )
  4. Cahiers de théâtre Jeu, Michel Vaïs (dir.), Dictionnaire des artistes du théâtre québécois, Montréal, Québec Amérique, 2008,, 422 p. (ISBN 9782764406212)
  5. « Prix du Québec – Prix Gérard-Morisset 2021 », sur Les Prix du Québec (consulté le )
  6. « Lauréates et lauréats au fil des ans - Les Mérites du français », sur www.francofete.qc.ca (consulté le )
  7. « Jocelyn Bérubé reçoit le prix Gérard-Morisset », sur L'Oie Blanche, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]