Peio Serbielle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Peio Serbielle
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activité

Peio Serbielle est un chanteur basque français né en 1955 à Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques).

Condamnation[modifier | modifier le code]

Peio Serbielle est placé en détention provisoire en 2004, pour avoir participé à l'hébergement en France de membres de l'organisation séparatiste basque Euskadi ta Askatasuna (ETA).

Le chanteur Renaud proteste: « Peio Serbielle n’est pas un terroriste, n’appartient à aucun mouvement clandestin et n’a commis aucun acte criminel hormis celui consistant à ouvrir sa porte à des réfugiés politiques menacés d’expulsion. »[réf. nécessaire]

De nombreuses personnalités et associations ont soutenu le chanteur au travers de pétitions, déclarations publiques, textes et articles. Parmi elles : Renaud, Georges Moustaki, I Muvrini, Nadau, Tri Yann, Gilles Servat, Lluís Llach, Didier Borotra, Gérard Onesta, Christian Laborde, Monseigneur Jacques Gaillot, Maxime Le Forestier, Noël Mamère, Maître Jean-François Blanco et l’Association "Danse avec les ours".
Il est finalement libéré seize mois plus tard[1].

Cependant, Peio Serbielle est condamné pour cette affaire en 2018, à 5 ans d'emprisonnement dont 42 mois avec sursis et 2 500 euros d’amende. Sa peine est couverte par la période de détention provisoire[2].

Musique[modifier | modifier le code]

En 2007, pour l'album "Naiz" en langue basque, il invite Nadine Rossello à un trio avec Renaud et lui-même sur la chanson "Kixmi".

Avec Marc Large et le cinéaste Patrice de Villemandy, ils réalisent en 2008 le film "Xan naiz ni, Voyage en Terres Sauvages". C'est une fresque de paysages fantastiques et d'animaux sauvages filmés au Pays basque, dans une partie du Béarn et des Landes. Les commentaires sont extraits du roman "Xan de l'Ours" et la bande originale est tirée de son album "Naiz"[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Koblalariak
  • 1993 : Ene Soek
  • 1994 : Ziburutik Sarara

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]