Michel Louvain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michel Louvain
Description de cette image, également commentée ci-après
Michel Louvain aux Francofolies de Montréal en 2015.
Informations générales
Naissance
Thetford Mines (Canada)
Décès (à 83 ans)
Verdun, Québec, Canada
Activité principale Chanteur
Genre musical Pop, yéyé
Instruments Voix
Années actives 1956 - 2021
Site officiel Site officiel

Michel Louvain, né Joseph Paul Yvon Michel Poulin[1] le [2] à Thetford Mines et mort le à l'hôpital de Verdun à Montréal[3], est un chanteur québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Poulin débute en 1956, en remplaçant son frère qui, dans un orchestre, chante sous le nom d'André Roc. Il change son nom pour Mike Mitchell, Mike Poulin, Michel Paulin, et adopte enfin le nom de Michel Louvain.

Par la suite, il tente sa chance dans le monde des cabarets à Québec et à Montréal, où il remporte un concours d'amateurs, au cabaret El Mocambo. Il sera aussi actif dans plusieurs cabarets montréalais à la fin des années 1950, dont le Casa Loma. Alors qu'il se produit au cabaret Chez Gérard à Québec, en , il se voit offrir l'occasion de chanter son succès Buenas noches mi amor au Gala des Splendeurs devant 20 000 personnes au Colisée de Québec. Cette chanson engendre un succès immédiat qui déclenchera une véritable frénésie pour le chanteur à travers tout le Québec. Dans la première moitié des années 1960, il se maintient au sommet des palmarès avec les ballades sentimentales musicales Louise, France, Sylvie, Lison, La ville pleure, Auprès de ton cœur, Buenas noches mi amor, La Dame en bleu, Pourquoi donc as-tu brisé mon cœur France et surtout Un certain sourire, ainsi que Où êtes-vous mes demoiselles et Les Amours d'été de l'auteur-compositeur François Bernard. À la télévision, il anime sur CFTM-10 Sous le ciel de Montréal, avec Lise Watier (1963-1964), Ciel d'été (1965) et Nous les amoureux, avec Monique Gaube (1965-1966). Il est élu Monsieur Radio-Télévision au Gala des artistes de 1965.

Plus tard, de 1986 à 1992, Michel Louvain conserve sa popularité de chanteur et d'animateur puisqu'il se voit confier par le Réseau TVA l'animation de l'émission de télévision quotidienne De bonne humeur. Il remporte le prix MétroStar du public en 1987 et 1988 et celui de chanteur de l'année en 1988[4]. Par la suite, le chanteur repart en tournée à travers le Québec.

Michel Louvain effectue un retour sur disque en en publiant un nouvel album intitulé Je n'ai pas changé, réalisé par Nicole Martin et Lee Abbott sous étiquettes Disques Diva et Musicor.

Il reçoit un prix hommage au Gala Adisq lors de la cérémonie du , pour l'ensemble de sa carrière et de son œuvre. Le , il devient membre de l'Ordre du Canada[5].

Le , Michel Louvain est hospitalisé pour un cancer de l'œsophage[6]. Il meurt quelques jours plus tard, le 14 avril, vers 20 heures[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1958 : Michel Louvain (Disques Apex)
  • 1959 : Ici Michel Louvain (Disques Apex)
  • 1960 : Tour de chant (Disques Apex)
  • 1961 : Après minuit (Disques Apex)
  • 1962 : Michel Louvain chante ses succès (Disques Apex)
  • 1963 : Toi et moi (Disques Apex)
  • 1964 : Michel (Disques Apex)
  • 1965 : Aloha (Disques Apex)
  • 1965 : Cœur à chœurs (Disques Apex)
  • 1966 : Un peu plus de chansons (Disques Apex)
  • 1967 : Formi... formidable (Disques Apex)
  • 1968 : Souvenirs exotiques (Disques Apex)
  • 1969 : Michel Louvain chante Marie (Disques Apex)
  • 1973 : Ma vie, c'est l'amour (Ciné)
  • 1974 : La Grande kermesse western (Le diable musicien)
  • 1976 : La Dame en bleu (45 tours / Disques Papillon 1976 - Album / Disques Mirabel 1977)
  • 1978 : En spectacle au Grand Théâtre de Québec (Disques Mirabel)
  • 1979 : En harmonie (Disques Rico)
  • 1979 : Message d'amour et de paix (Disques Rico)
  • 1980 : Michel Louvain 1980 (Disques No. 1)
  • 1981 : Les 3 L, album triple fait avec Donald Lautrec et Pierre Lalonde (Productions Télé-Visuelles)
  • 1982 : Michel Louvain: 1957-1982 (Disques No. 1)
  • 1984 : Michel Louvain (ADM International / Star)
  • 1986 : Il faut s'aimer (Disques Saisons)
  • 1988 : L'Amour sera toujours l'amour (Disques Diva)
  • 1989 : Romantique (Disques Diva)
  • 1989 : Noël avec vous (Disques Diva)
  • 1993 : Je déclare l'amour (BMG Musique Québec)
  • 1997 : La collection Michel Louvain - Les grands succès (Disques Mérite)
  • 2002 : Les Grands Succès (Disques Citation)
  • 2002 : Michel Louvain chante Noël (Zone 3)
  • 2007 : Anthologie : 50 chansons (Disques 21-XXI)
  • 2011 : Je n'ai pas changé (Disques Diva / Musicor)
  • 2014 : Les années bonheur - La compilation officielle (avec Renée Martel et Chantal Pary) (Productions Martin Leclerc)
  • 2015 : Gentleman Crooner (Productions Martin Leclerc)
  • 2019 : La belle vie (Productions Martin Leclerc)

Lauréat et nomination[modifier | modifier le code]

Gala de l'ADISQ[modifier | modifier le code]

Année Catégorie Pour Résultat
2014[8] prix hommage Michel Louvain lauréat

Gala des Artistes[modifier | modifier le code]

Année Catégorie Pour Résultat
1965 monsieur radio-télévision Michel Louvain lauréat

Prix MetroStar[modifier | modifier le code]

Année Catégorie Pour Résultat
1987 chanteur de l'année Michel Louvain nomination
le MetroStar 87 lauréat
1988 animateur/animatrice - émission de variétés nomination
chanteur de l'année lauréat
le Metrostar 88 lauréat
1989 animateur préféré - variétés/talk show/magazine nomination
le MetroStar 89 nomination
1990 animateur/animatrice - émission de variétés nomination
le MetroStar 90 nomination
1991 animateur/animatrice - émission de varitétés nomination
1992 nomination

Autres prix[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie (?) »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur StarQuebec.net.
  2. « Biographie », sur Michel-Louvain.com (site officiel).
  3. Sandra Godin, « Michel Louvain décède suites à un cancer de l'oesophage », sur Le Journal de Québec (consulté le )
  4. « Michel Louvain | Discographie », sur disqu-o-quebec.com (consulté le )
  5. « Michel Louvain et Monique Jérôme-Forget deviennent membres de l’Ordre du Canada », sur Le Journal de Montréal (consulté le ).
  6. « Le chanteur Michel Louvain, 83 ans, doit combattre un cancer de l’œsophage », sur Le Journal de Montréal (consulté le ).
  7. Sandra Godin, « Le Québec perd son gentleman: Michel Louvain décède des suites du cancer de l'œsophage », sur Le Journal de Montréal (consulté le )
  8. « Archives 2014 – », sur ADISQ (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]