Grand Théâtre de Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Théâtre de Québec
Description de l'image Grand Theatre de Quebec 06.jpg.
Type Complexe artistique et culturel
Lieu Québec
Coordonnées 46° 48′ 23″ nord, 71° 13′ 18″ ouest
Architecte(s) Victor Prus
Inauguration
Capacité 2 600
Site web www.grandtheatre.qc.ca

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Grand Théâtre de Québec

Géolocalisation sur la carte : Ville de Québec

(Voir situation sur carte : Ville de Québec)
Grand Théâtre de Québec

Résidence

Conservatoire de musique de Québec
Orchestre symphonique de Québec
Opéra de Québec
Théâtre du Trident

Le Grand Théâtre de Québec est un complexe artistique et culturel national situé dans la ville de Québec et comprenant deux salles de spectacle, de théâtre et d'opéra ainsi que plusieurs foyers. Depuis 1971, il est administré par la Société du Grand Théâtre de Québec, qui a pour mandat de favoriser le rayonnement des arts de la scène. Elle produit et présente des spectacles et voit à l'administration de son établissement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier ministre du Québec Jean Lesage a proposé en 1963 à son homologue fédéral Lester B. Pearson de construire un équipement culturel qui comme le centre des arts de la Confédération à Charlottetown rappellera que Québec a tenu l'une des trois conférences qui ont menées à la création de la Confédération canadienne[1],[2].

On choisit un site en prolongement de la nouvelle cité administrative, sur le boulevard Saint-Cyrille. Au printemps 1964, le ministère des Affaires culturelles organise un concours national d'architecture pour la construction d'un espace culturel qui comprendra à la fois un théâtre, une salle d'opéra, une salle de concert et le Conservatoire de musique de Québec[2].

Parmi les 30 propositions, c'est celle de Victor Prus, un architecte montréalais, qui gagne le premier prix décerné par un jury international comprenant Paul Rudolph et Jacques Polieri. Le projet est sélectionné entre autres car il prévoit d'enfouir le conservatoire autour d'une cour intérieure dans le but de le protéger des bruits environnants et son choix de superposer les deux salles de spectacles, lesquelles partagent le même vestibule[2].

Trois des murs extérieurs sont composés d'un bas-relief de 3 600 m2 sculpté par Jordi Bonet. Sur ce mur, est gravée dans le béton un phrase du poète Claude Péloquin, « Vous êtes pas écœurés de mourir, bande de caves! C'est assez! », qui a fait scandale et provoqué un débat sur la liberté de création[1],[2].

Le Grand Théâtre a accueilli un nombre considérable d'artistes canadiens et étrangers de réputation internationale ainsi que de célèbres compagnies de théâtre, de danse et d'opéra et de variétés. L'Orchestre symphonique de Québec, le Conservatoire de musique de Québec, le Club musical de Québec, l'Opéra de Québec et le Théâtre du Trident y tiennent notamment leurs manifestations régulières.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Lucien Poirier, « Grand Théâtre de Québec », sur Encyclopédie canadienne (consulté le 27 décembre 2016).
  2. a, b, c et d France Vanlaethem, Patrimoine en devenir : L'architecture moderne du Québec, Québec, Conseil du patrimoine culturel du Québec, Les Publications du Québec, , 227 p. (ISBN 978-2-551-25210-7), p. 119.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]