Benny Benassi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Benny Benassi
Description de cette image, également commentée ci-après
Benny Benassi, en juillet 2004.
Informations générales
Nom de naissance Marco Benassi
Naissance (54 ans)
Milan, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Compositeur, disc-jockey, producteur, remixeur
Genre musical House, electroclash, electro house, house progressive
Années actives Depuis 1980
Labels Energy Prod. - D:Vision, Airplay, Ministry of Sound, Ultra
Site officiel bennybenassi.com

Marco Benassi, mieux connu sous le nom de Benny Benassi, est un disc-jockey et producteur italien, orienté house. Il se popularise dans la scène internationale avec le projet Benassi Bros, et son titre Satisfaction en 2002. En 2009, il se classe 26e dans le classement des disc-jockeys internationaux établi par le magazine DJ Mag. En 2011, il perd une place et se classe 27e[1], puis 70e en 2012, et 89e en 2013. Plusieurs groupes se sont inspirés de sa musique incluant Royal Gigolos, Global Deejays, Vanguarde, Vinylshakerz, DJ Oriska, et Michael Mind

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Marco Bennassi, né le 13 juillet 1967[2] à Milan, grandit à Reggio d'Émilie, en Italie. Il se lance dans le DJing sous le nom de Benassi Bros, aux côtés de son cousin Alle Benassi à la fin des années 1980, et avant son arrivée au studio de production Off Limits de Larry Pignagnoli[3] au milieu des années 1990, afin de composer pour des groupes comme Whigfield, J.K., et Ally & Jo[4]. Avec son cousin Alle, ils forment la société de production Basic Music[5], et publient leurs productions sous le nom de groupe Benassi Bros. Plus tard, en 2002, Marco fait paraître seul le titre Satisfaction, classé dans de nombreux classements musicaux[6],[7]. La chanson devient l'une des meilleures ventes en Angleterre, 3e du Top 50 français avec 338 000 exemplaires vendus, et est certifiée disque d'or[réf. nécessaire]. Marco remixe également, en parallèle, des musiques de DJ Tomcraft, Fischerspooner, mais aussi des artistes non electro comme Alizée.

Années 2000[modifier | modifier le code]

Benny Benassi au Electric Daisy Carnival, en 2009.

À la suite de sa popularité au sein du groupe Benassi Bros, et du succès engendré entre 2002 et 2003 par son titre solo Satisfaction[6], Marco fonde le label discographique Pump-Kin Music, avec comme but principal signer et faire connaître de nouveaux talents[8]. Benassi a également mixé pendant une heure sur la chaîne de radio Area (Sirius XM). En 2005, il fait paraître le second album de Benassi Bros intitulé ...Phobia[6].

Il est l'auteur, en 2007, de plusieurs remixes, du thème principal de la série 24 heures chrono, ou encore du groupe Public Enemy avec « Bring the Noise » pour lequel il obtient en février 2008 un Grammy pour le meilleur remix.

2008 est l'année Rock 'n' Rave avec la sortie de l'album du même nom, composé du single I Am Not Drunk[9].

En 2009, il collabore avec Madonna sur un remix de son single Celebration, paru en même temps qu'un vidéo clip[10]. Le 28 octobre 2009, il se classe 26e dans le classement des 100 meilleurs disc-jockeys internationaux listés par DJ Magazine.

Années 2010[modifier | modifier le code]

En 2011, Benny Benassi fait paraître Electroman, son cinquième album studio composé de collaborations avec Chris Brown, T-Pain, Kelis, Gary Go, Dhany, Apl De Ap, Jean-Baptiste, Ying Yang Twins et Shanell[11]. S'y trouve également le remix du titre Cinema par le disc-jokey Skrillex, élu meilleur remix de l'année lors de la 54e cérémonie des Grammy Awards[12]. L'album est généralement bien accueilli par la presse spécialisée[13],[14]. Une édition bonus de l'album est également disponible avec trois pistes supplémentaires : Put It On Me, en collaboration avec le rappeur Pitbull, Dub Rain, et un remix instrumental du titre Electroman réalisé par John Dahlbäck[15].

Il participe la même année au Set Electro de la Fête de Jeanne d'Arc à Orléans, en France[16]. Il est crédité de trois compositions sur l'album MDNA publie en 2012 (Girl Gone Wild, I'm Addicted et Best Friend) de Madonna[17].

Un nouvel album est annoncé pour 2014, sans information supplémentaire[18]. Deux singles extraits de ce nouvel opus sont disponibles. Le premier single s'intitule Dance The Pain Away en featuring avec John Legend, sorti le 25 juin 2013[19] ; le deuxième single s'appelle Back To The Pump, sorti le 15 novembre 2013[20].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums :

Collaborations :

  • 2007 : Halloween Democracy (featuring Michel Farinet) [21]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Top 100 DJs » (version du 22 octobre 2011 sur l'Internet Archive), sur DJ Mag, .
  2. Benny Benassi, « Benny Benassi - About » (version du 20 novembre 2010 sur l'Internet Archive), .
  3. « Benassi Bros. Bio », sur Universal Music (consulté le ).
  4. (en) « Benny Benassi Bio, Music, News & Shows », sur DJZ.com (consulté le ).
  5. « Interview de Benny Benassi », sur DJ Mag (consulté le ).
  6. a b et c (en) David Jeffries, « Artist Biography », sur AllMusic (consulté le ).
  7. (en) « Benny Benassi - Satisfaction », sur Ultratop (consulté le ).
  8. (en) James Rongen-Hall, « Various Artists - Benny Benassi, Cooking For Pump.Kin », sur In The Mix, (consulté le ).
  9. (en) Ben Norman, « Benny Benassi – 'Rock N' Rave' », sur About.com (consulté le ).
  10. (en) « MADONNA: Celebration (Benny Benassi Radio Mix) + Album Teaser Video (Full Version) », (consulté le ).
  11. (en) Jon O'Brien, « Benny Benassi Electroman », sur AllMusic (consulté le ).
  12. (en) Billboard Staff, « The 60 Greatest Dance Songs of the Decade: Staff List », sur Billboard.com, (consulté le )
  13. (en) « Benny Benassi », sur Slant Mag, (consulté le ).
  14. (en) Jacob Schulman, « Benny Benassi – Electroman (album review) » (consulté le ).
  15. (en) « Benny Benassi Announces Details about Upcoming Album », (consulté le ).
  16. « Set Electro d'orléans avec Roger Sanchez & Dj Paulette », sur Soon Night (consulté le ).
  17. (en) « Madonna’s MDNA – Production Credits », sur Madonarama, (consulté le ).
  18. (en) Bruce Genovese, « Benny Benassi is ‘Back To The Pump’ », sur EDM Sauce (consulté le ).
  19. (en) « Benny Benassi and John Legend 'Dance the Pain Away' – Premiere », sur Rolling Stone (consulté le ).
  20. (en) « Benny Benassi's Danceable Earworm 'Back to the Pump' - Song Premiere », sur Rolling Stone, emma greenberg (consulté le ).
  21. Sur Bide et Musique

Liens externes[modifier | modifier le code]