Zap Mama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marie Daulne, concert au Paris Jazz Festival, parc floral de Paris - Juillet 2008

Zap Mama est le pseudonyme de l'artiste belgo-zaïroise Marie Daulne (en), leader et principale auteur des titres du répertoire ZAP MAMA.

Les chanteuses principales qui accompagneront Zap Mama depuis 1996 sont Lene Norgaard Christensen, Tanja Daese (Saw)

En 1991 elle prêta son nom Zap Mama pour fonder un groupe polyphonique de chanteuses de world music.

Ce premier groupe féminin belgo-congolais Zap Mama durera 4 années, oscillant entre afro-fusion, chants polyphoniques, afro-folk, a capella, afro-pop et afro- hip hop, avec des onomatopées principalement africaines. Les autres membres étaient Sylvie Nawasadio, Cecilia Kandonda, Celine ’T Hooft, Sabine Kabongo, Anita Daulne, Marie Cavenaile et les parisiennes M.Alfonso et Sally Nyolo[1].

Marie Daulne[modifier | modifier le code]

Marie Daulne est née le à Isiro dans l’Est du Zaïre. À la maison en Belgique, la culture congolaise reste présente à travers les chansons traditionnelles que sa mère, ses tantes, son frère Jean-louis Daulne et ses sœurs chantent ensemble. Depuis l’adolescence, Marie est une athlète de sprint disciplinée. L'athlétisme est sa grande passion et son rêve est de devenir championne aux Jeux Olympiques.

En 1983, la culture Hip-hop arrive en Europe. Marie rentre corps et âme dans le mouvement. Les entraînements intenses d'athlétisme sont remplacés petit à petit par des répétitions de chorégraphies acrobatiques, des graffitis et du beatbox.

1984 : Marie se découvre artiste, quitte le domicile familial et poursuit des études à l'Ecole des Beaux-Arts de Bruxelles. Elle suit des cours de danse moderne et passe son temps à développer des nouvelles chorégraphies à l'Ecole du cirque. Elle poursuit des études à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

Les polyphonies vocales manquent à son quotidien.Elle recrée cette ambiance avec ses copines et commence à donner des cours de chant.

A l’école, la musique l’inspire pour ses travaux de peinture. Elle se met à faire elle-même ses propres montages sonores en utilisant sa voix. « Avec des voix, on peut faire une révolution » dit-elle. Marie interprète ses premières compositions pour des films muets au 6e Festival International du Film Super 8 de Bruxelles en 1984. Marie hésite entre la Musique et l'Art visuel.

1987 : Elle s'inscrit dans une école de Jazz à Anvers.

1989 : Elle crée un groupe de jeune femme, quintet a capella.

1991: Marie signe avec la firme « Crammed Disc » (Sony music Belgique)sous le nom de Zap Mama.

1992 : David Byrne (le chanteur-guitariste de Talking Heads) signe Marie Daulne sur son label « Luaka Bop » (Warner), pour les USA, sous le titre « ADVENTURES AFRO-PEAN » la musique de Zap Mama incorpore une myriade de sons du monde entier, mais surtout ceux de la diaspora africaine, mélangés à des traditions euro-américaines. Le succès s’amplifie. Les cinq filles sont demandées sur toutes les scènes, notamment au prestigieux Montreux Jazz Festival, au North See Jazz Festival (NL), au Womad (UK) et à Glastonbury (UK). Aux USA, le premier album reste onze semaines en tête des ventes du classement « Musiques du monde » du Billboard. Cette année-là, Marie réalise avec son frère Jean-Louis la musique du film « Métisse » de Mathieu Kassovitz. Marie développe son beatbox et améliore ses acrobaties de breakdance en fréquentant le monde du cirque à Paris.

1993 :Marie Daulne vit entre Paris et Bruxelles donne naissance à sa fille Kesia Quental dont le père Bernard Quental est acrobate à cheval chez « ZINGARO ».

1994 : La nomination aux Grammy Awards dans la catégorie « Meilleur album de musiques du monde » accroît la renommée du groupe. Zap Mama tourne dans toute l'Europe, au Japon, aux USA, invité sur les grandes scènes par les Neville Brothers, Al Jarreau au CARNEGIE HALL et Bobby Mc Ferrin. La tournée mondiale se poursuit et reçoit de multiples nominations. Marie décroche un très gros contrat à Los Angeles en tant que directeur musical et interpréte pour le thème publicitaire de COCA COLA. Elle redistribuera l'argent gagné à construire des puits au MALI. Elle participe au tournage de la vidéo officielle en tant qu’actrice et chanteuse. Une série de shows TV se succèdent : Sesame Street, Studio 54th, ABC TV, Arsenio Hall Show, Jools Holland, Taratata, BBC news etc...

1995 : Fin de la première période. MARIE DAULNE fait une retraite dans le désert.

1996 : Marie signe avec une majeure la firme VIRGIN (EMI), elle se retrouve seule à l’avant-scène avec un band dans un style plus urbain. Elle collabore avec des célébrités telles que : The Roots (rap USA), Speech (d'Arrested Development), U Roy (Jamaica), Michael Franti (Spearhead) et Manu Dibango. 1997 : Début d’une tournée des grandes salles aux USA qui passe par le « House Of Blues » de la Nouvelle Orléans, à New York, au « Hollywood Bowl » de Los Angeles et au "Filmore Theatre » de San Francisco pour plusieurs concerts tous les concerts sont SOLD OUT.

1998 : Tournée avec son nouveau groupe en Afrique, en Australie et en Europe du nord.

2000 : Marie choisit de s’installer aux Etats-Unis où sa carrière a pris un réel essor. Elle arrange et interprète aux côtés de HANS ZIMMER des musiques pour la bande son du film Mission impossible 2.

2001 : Marie donne naissance à son fils Zekye Daulne ROGIERS dont le père est Jurgen Rogiers photographe de pratiquement toutes les pochettes de disque de Zap Mama. Marie compose à Philadelphie avec la scène Rap et Nu-Soul (Questlove, Bilal, Common, Talib Kweli). Elle accepte une tournée avec Erykah Badu, Gil scott et Macy Gray. Elle débute les enregistrements de son prochain album. Elle collabore avec le Ballet Oakland et compose des musiques pour différents chorégraphes.

2002 2004 : Retour en Belgique.Sortie du nouvel album « Ancestry In Progress », toujours sous le nom de Zap Mama.

2005 : Le « Woman Tour » passe par les USA et l'Europe. Stevie Wonder est présent et vient jammer avec Marie à l’after-party du Concert au Hollywood Bowl qui programmait SEAL et Zap Mama.

2007 : Zap Mama est également présent sur l’album nominé et gagnant aux GrammyAwards « Long Walk To Freedom » de la formation sud-africaine Ladysmith Black Mambazo.

2008 : Elle apparaît sur l'album de Sergio Mendez produit par Will.i.am des BLACK EYED PEAS. Sortie de l'album « Supermoon » où figurent les meilleurs musiciens New-Yorkais. On y retrouve Meshell Ndegeocello, David Gilmore, Arno et les Chœurs de l’Opéra National de la Monnaie de Bruxelles. Plus intime, l’album semble faire la synthèse des différentes expériences vécues par Zap Mama depuis 15 ans.

2009 : Marie enregistre au Brésil l'album « ReCreation ». L’artiste G. Love y apparaît sur le single « Drifting » et elle reprend le titre de Dalida « Paroles Paroles » avec son ami Vincent Cassel. L’ALBUM EST NOMINES AUX NAACP AWARDS et interpretra pour l’ ouverture du SOUL TRAIN AWARDS (BET)

2010-11 : Marie tente un nouveau challenge, elle re-lance le mouvement afro-européen et est déclarée « Ambassadrice afro-européenne » Marie chante, suspendue à 10 mètres du sol dans des grands galas pour l’Union Européenne et pour « Best of Belgium » réunissant les grandes joueuses de tennis Serena Williams et Kim Clijsters. Elle redécouvre le plaisir d'interpréter les plus belles compositions d’autres artistes. La Diva interprète un répertoire de chants francophones, anglophones, latins et africains. Marie, stylée « Haute Couture », crée et dégage sur scène une énergie puissante, souvent inspirée de personnages de peintures comme le « Kiss » de Klimt, « Egyptian » de Picasso, « The woman in blue dress » de Matisse, « Fluo Pop Art » d'Andy Warhol ou d’une chanteuse sortie du film « Casablanca » remixée à sa façon. Ce spectacle convient pour les catégories VIP et VVIP des grands galas et des grands évènements d’entreprises.

2012 : Marie Daulne compose des albums : « Eclectic breath » volume 1 et « Flashback to the Présent » Volume 2 dont les sorties sont prévues en 2013 et 2014 elle ne les sortira pas.

2013 : Zap Mama offre un concert gala pour célébrer les 20 ans de CARE.org à Atlanta. Invité comme Guest chanteuse par les légendaires reggae groove Sly & Robbie. se terminera par une collaboration en studio sur 3 titres du VOLUME 1 « Eclectic breath ». Zap Mama fait une apparition à Los Angeles pour l'évènement de « That 70’s SOUL! », célébration des légendes de la musique SOUL. Au cours de l’année, Zap Mama continue ses nombreux concerts aux Etats-Unis, le Mexique, la Russie et l'Europe.

2014 : Retour en studio. Le décès de sa mère bouscule Marie, elle décide de ré-enregister tous les chants leads et modifier les paroles de certaines de ses compositions.

2015 : Enregistrement travaille de studio : Guest appearance Life BALL Vienne (grand évènement européen) Tournée aux USA (6 semaines ) avec le groupe New-yorkais Antiballas. Guest appearance Bratislava 2015 « Award cérémonie ».

2016 : Zap Mama finalise son 8e album « ECLECTIC BREATH » Special 25e année de carrière Zap Mama Marie propose sa marque de fabrique LE GROOVE VOCAL. (acapella de la nouvelle génération). Avec cet album Marie dit : « Tout le monde a une voix, un son vocal qui doit être entendu » ZM introduit un nouveau concept, Flash mob vocal Concert. Marie invite le public à se joindre au répertoire de ZAP en chantant comme un chœur tout en étant public. Il s'agit de l'unité de l'ingéniosité musicale. Marie propose également des classes de GROOVE VOCAL, Benin, Usa, Danemark Belgique Hollande... et ce pour encourager les fans et les amateurs de chant à groover avec leur voix.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]