Groovy Aardvark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Groovy Aardvark
Description de cette image, également commentée ci-après
Groovy Aardvark en 2017.
Informations générales
Autre nom Schizophrenic Muff Divers (1986–1987)
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Punk rock
Instruments Guitare, basse, batterie, voix, percussions
Années actives 19862005, depuis 2011
Labels MPV/Musicor, Kafka
Composition du groupe
Membres Vincent Peake
Martin Dupuis
Pierre Koch
François Legendre
Anciens membres Louis Bélanger
Denis Lepage
Danny Peake
Martin Pelletier
Marc-André Thibert
Stéphane Vigeant
Éric Lajambe

Groovy Aardvark est un groupe de punk rock canadien, originaire de Longueuil, au Québec. le groupe et originellement formé en 1986, et séparé en 2005. Groovy Aardvark a eu de nombreux membres depuis le début de son existence. Ils chantent en anglais et en français[1],[2]. Ils sont nominés quatre fois au gala de l'ADISQ et quatre fois au gala des MIMI's (Montreal Independant Music Industry).

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et succès (1986–2005)[modifier | modifier le code]

Le groupe, initialement appelé Schizophrenic Muff Divers, était composé de quatre étudiants de l’école secondaire Gérard-Filion, originaires de Longueuil, au Québec. Les membres sont Vincent et Danny Peake, Stéphane Vigeant et Marc-André Thibert[3]. En 1987, soit un an plus tard, le groupe change son nom pour Groovy Aardvark. Ils enregistrent trois démos cassettes audio — One Fine Day (1987), Promo Démo (1989) et The Late Race to Zero (1991) — avant la sortie d'un tout premier album studio, intitulé Eater's Digest, en 1994. Bien que les membres parlent nativement français, la majeure partie des chansons de l'album sont en anglais. Après cette première sortie, le groupe tourne deux mois au Québec.

En 1996, le groupe publie son deuxième album studio, Vacuum. Le groupe connait le succès grâce à cet album qui contient notamment le hit radio Dérangeant[4], la reprise de Le petit bonheur de Félix Leclerc ainsi que Boisson d'avril, avec Yves Lambert et Michel Bordeleau de La Bottine Souriante[5]. Oryctérope, leur troisième album studio, publié en 1998, est un album francophone (sauf une chanson), ce qui est une première pour Groovy. En 1999, le groupe sort la compilation live Exit Stage Dive au label MPV/Musicor[6]. Par la suite, le groupe entre en pause[7].

Le groupe revient en 2000 avec la sortie d'un quatrième opus, Fast Times at Longueuil High[8],[7]. Le guitariste et parolier Martin Dupuis explique qu'« entre le changement de guitariste, l’enregistrement du live et de Fast Times, on n’a pas trop eu le temps de se retrouver et d’écrire de nouvelles chansons. Il y a d’autres raisons aussi, mais je ne m’étendrai pas là-dessus[7]. » Fast Times at Longueuil High comprend des réenregistrements de leurs trois premières démos[8],[9].

Près de deux ans après la sortie de leur dernier album, Groovy Aardvark publie Masothérapie, en 2002[7]. Cette même année, le groupe publie son tout premier DVD intitulé Aasphalte, meusique et crucifixion!, qui comprend 14 clips pour 120 minutes[10]. Le groupe fait un spectacle final le , lors des Francofolies de Montréal, mais continue tout de même à donner quelques spectacles après cette date importante.

Après la dissolution de la formation, Vincent Peake jouera dans plusieurs groupes dont Floating Widget, Sabbath Café, Karmadoza, Galaxie 500, Aut'Chose et Grimskunk en plus de s'être lancé dans la production d'albums de groupes de rock alternatif québécois. De leur côté, Martin Dupuis et François Legendre jouent dans Lumberjack et ce dernier joue dans Karmadoza et Paranoland. Peake expliquera par ailleurs qu'après la séparation du groupe « nous ne nous sommes pas vraiment fréquentés pendant cinq ans[11]. »

Réunions (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

Après plusieurs années d'inactivité, le groupe se réunit occasionnellement pour des concerts[4]. Le 9 juin 2012, le groupe donne un spectacle aux Francofolies de Montréal devant plus de 30 000 spectateurs venus spécialement pour l'occasion, pour souligner ce qui aurait été leur 25e anniversaire. Le chanteur déclare qu'il pourrait y avoir d'autres spectacles à venir en 2013[12].

En 2016, le groupe fête sa trentième année d'existence aux Francofolies[11]. Du 22 au 25 juin 2017, le groupe participe au Montebello Rockfest[13].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Louis Bélanger - percussions (1991-1994)
  • Denis Lepage - guitare (1999-2002)
  • Danny Peake - batterie (1986-1996)
  • Martin Pelletier - guitare (1992-1993)
  • Marc-André Thibert - guitare, clavier, clavinet (1986-1999)
  • Stéphane Vigeant - guitare (1986-1991)
  • Éric Lajambe - voix (1986)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Eater's Digest
  • 1996 : Vacuum
  • 1998 : Oryctérope
  • 2000 : Fast Times at Longueuil High
  • 2002 : Masothérapie
  • 2005 : Sévices rendus

Autres[modifier | modifier le code]

  • 1987 : One Fine Day (démo)
  • 1989 : Promo Démo (démo)
  • 199? : Kitsch n' Skatt (compilation)
  • 1991 : The Late Race to Zero (démo)
  • 1999 : Exit Stage Dive (compilation live)
  • 2002 : Aasphalte, meusique et crucifixion!

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) L'Actualité, vol. Volume 25, Maclean-Hunter Limitée, (lire en ligne), p. 111
  2. (en) Martine Bouliane, Paroles pour un Québec libre, Trait d'union, (ISBN 978-2-89588-048-6, lire en ligne), p. 233.
  3. Philippe Papineau, « Groovy Aardvark, rock corps et âme », sur Le Devoir, .
  4. a et b Serge Larivière, « Groovy Aardvark, retourner 20 ans en arrière », sur alternativerockpress.ca, (consulté le 26 juin 2017).
  5. Olivier Boisvert-Magnen, « Il y a 20 ans : Groovy Aardvark – Vacuum », sur voir.ca, .
  6. « Groovy Aardvark: Exit Stage Dive », sur voir.ca (consulté le 26 juin 2017).
  7. a b c et d David Desjardins, « Groovy Aardvark : À la dure », sur voir.ca, (consulté le 26 juin 2017).
  8. a et b (en) « Groovy Aardvark: Fast Times at Longueuil High - chronique », sur voir.ca (consulté le 26 juin 2017).
  9. « Groovy Aardvark: Fast Times at Longueuil High - deuxième chronique », sur voir.ca (consulté le 26 juin 2017).
  10. « Un DVD pour Groovy Aardvark », sur voir.ca, (consulté le 26 juin 2017).
  11. a et b « Retrouvailles avec Groovy Aardvark », sur La Presse canadienne (consulté le 26 juin 2017).
  12. Alain Brunet, « "Groovy Aardvark: retrouvailles et mitrailles" », sur La Presse canadienne, (consulté le 26 juin 2017).
  13. « GROOVY AARDVARK », sur montebellorockfest.com (consulté le 26 juin 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]