Adrian Belew

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adrian Belew
Description de cette image, également commentée ci-après

Adrian Belew en 2006

Informations générales
Nom de naissance Robert Steven Belew
Naissance (67 ans)
Covington (États-Unis)
Genre musical rock progressif, rock
Instruments guitare, piano, batterie
Années actives depuis 1977
Site officiel adrianbelew.net

Adrian Belew est un musicien de rock américain né le à Covington, dans le Kentucky. Multi-instrumentiste, il chante et joue de la guitare, du piano et de la batterie. Il se distingue par un jeu de guitare particulier, qui fait appel à une large batterie d'effets sonores, tandis que les chansons qu'il compose témoignent d'une forte influence des Beatles.

Belew est principalement connu en tant que chanteur et second guitariste du groupe de rock progressif King Crimson entre 1981 et 2009. En tant que musicien de studio, il a joué avec Frank Zappa, David Bowie, Talking Heads et Laurie Anderson, entre autres. Il a également publié de nombreux albums en solo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Belew fait ses débuts au sein de Sweetheart, un groupe de reprises de la région de Nashville. Repéré par Frank Zappa, il l'accompagne sur disque et sur scène en 1977 et 1978, apparaissant dans le film musical Baby Snakes. Il attire l'attention de David Bowie, qui le recrute pour sa tournée mondiale de 1978, illustrée par l'album live Stage. Belew joue également sur l'album studio Lodger (1979). Quelques années plus tard, en 1990, il retrouve Bowie lors de la tournée Sound + Vision dont il est le directeur musical.

Belew collabore avec Talking Heads sur l'album Remain in Light (1980), puis sur l'album live The Name of This Band Is Talking Heads (1982). Il apparaît également sur le premier album de Tom Tom Club, groupe formé par certains membres de Talking Heads, et sur l'album solo de David Byrne The Catherine Wheel (1981).

En 1980, alors qu'il est encore impliqué avec Talking Heads, Belew est invité par Robert Fripp à rejoindre son nouveau groupe, Discipline. Le quatuor, qui comprend également le bassiste Tony Levin et le batteur Bill Bruford, reprend rapidement le nom de King Crimson, le précédent groupe de Fripp et Bruford. Cette formation publie trois albums entre 1981 et 1984 avant de se séparer. Belew participe ensuite aux réunions du groupe jusqu'en 2003.

Après la séparation de King Crimson en 1984, Belew fonde un autre groupe, The Bears, avec des amis de l'époque de Sweetheart. Davantage orientés pop, les Bears publient deux albums, The Bears (1987) et Rise and Shine (1988), avant de se séparer. Ils se réunissent en 2001 et publient deux albums supplémentaires, Car Caught Fire (2001) et Eureka! (2007).

Plus récemment, Belew a formé un power trio avec Julie Slick (basse) et Eric Slick (batterie), simplement baptisé « Adrian Belew Power Trio ».

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums solo[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Raven Songs 101 avec Kevin Max
  • 2009 : A Cup of Coffee and a Slice of Time avec Michael Clay

Comme membre d'un groupe[modifier | modifier le code]

King Crimson[modifier | modifier le code]

Article connexe : Discographie de King Crimson.

Les ProjeKcts[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Space Groove de ProjeKct Two
  • 1999 : The ProjeKcts
  • 2000 : Heaven and Earth de ProjeKct X
  • 2001 : Live in Northampton, MA de ProjeKct Two
  • 2005 : I.C. Light Music Tent de ProjeKct Two
  • 2006 : East Coast Live de ProjeKct Six
  • 2007 : Live in Somerville, MA de ProjeKct Two
  • 2014 : Live in Tel Aviv 2014 de The Crimson ProjeKct

The Bears[modifier | modifier le code]

  • 1987 : The Bears
  • 1988 : Rise and Shine
  • 2002 : Car Caught Fire
  • 2002 : Live (en concert)
  • 2007 : Eureka!

Adrian Belew Power Trio[modifier | modifier le code]

  • 2009 : E
  • 2009 : Live in Germany (en concert)
  • 2010 : Power to Santiago
  • 2011 : E for Orchestra
  • 2014 : Dust
  • 2014 : Live at Rockpalast (en concert)

Participations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]