Arthur H

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Arthur Ashe.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Higelin.
Arthur H
Description de cette image, également commentée ci-après
Arthur H en 2008.
Informations générales
Nom de naissance Arthur Higelin
Naissance (53 ans)
Drapeau de la France Paris, France
Activité principale auteur-compositeur-interprète, peintre, illustrateur
Genre musical Chanson française
Années actives Depuis 1990
Labels Polydor
Site officiel arthurh.net

Arthur Thomas Antoine Higelin, dit Arthur H, né le à Paris, est un musicien et chanteur français, par ailleurs peintre et illustrateur[1]. Il est le fils du chanteur Jacques Higelin et de Nicole Courtois, et le demi-frère de Kên Higelin, Maya Barsony et d'Izïa Higelin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Arthur Higelin étudie au Berklee College of Music de Boston.

Carrière artistique[modifier | modifier le code]

Arthur H, avec sa voix grave facilement reconnaissable, associé à un répertoire jazz, rock et electro, compose de nombreux albums en solo ou bien avec le Bachibouzouk Band.

En 1990, à 24 ans, il sort son premier disque, Arthur H. En 1992, il monte son cabaret sous chapiteau Magic Mirrors. En 2001, il participe au spectacle Cabaret Imprudent avec le Cirque Cahin-caha.

Il travaille avec l'Anglais Brad Scott sur les albums Arthur H., Bachibouzouk, En chair et en os, Trouble-Fête, Pour Madame X, Négresse blanche, Scott étant compositeur, musicien et chanteur en tournée depuis 1988 (cf. Le Premier Pas sur Fête-Trouble). Nicolas Repac participe comme guitariste et auteur aux albums Pour Madame X, Négresse blanche, L'Or noir (dont il compose toutes les musiques).

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Arthur Higelin est le fils du chanteur Jacques Higelin et de Nicole Courtois. Les chanteuses Izïa Higelin et Maya Barsony sont ses demi-sœurs, le réalisateur et comédien Kên Higelin est son demi-frère.

En 1998, à la fin d'un de ses concerts à Los Angeles, Arthur H épouse sur une scène Alexandra Mikhalkova, sa bassiste, mère de leurs deux enfants, devant un juge de paix spécialement convié pour l'occasion. Alexandra Mikhalkova, est la petite-fille de Sergueï Mikhalkov (célèbre pour avoir écrit les paroles de l'Hymne national de l'Union soviétique en 1944)[2].

Durant le printemps 2009, il se prononce en faveur du projet HADOPI et s'en explique sur plusieurs plateaux de télévision.

En , lors d'un concert seul en scène avec un piano à Contis-Plage, il s'oppose fermement à la politique d'expulsion des Roms par le gouvernement Fillon de Nicolas Sarkozy[3]. Il y oppose son propre concept d'« auto-expulsion »[3], défini comme un grand élan du cœur contre les injustices de ce monde. Il avoue cependant plus tard que ce concept était une blague, né d'un « délire » sur scène, et relayé à tort par un blogueur qui avait pris cela au premier degré, l’information étant ensuite reprise dans les médias[3].

En septembre 2018, à la suite de la démission de Nicolas Hulot, il signe avec Juliette Binoche la tribune contre le réchauffement climatique intitulée « Le plus grand défi de l'histoire de l'humanité », qui parait en une du journal Le Monde, avec pour titre L'appel de 200 personnalités pour sauver la planète[4].

Depuis 2015, il partage la vie de Léonore Mercier, une plasticienne sonore[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Arthur H en 2008.
Arthur H au 24e festival Chorus des Hauts-de-Seine 2012 à Châtillon.
Arthur H en concert à l'Impérial lors du festival d'été de Québec en 2015.

Albums studio[modifier | modifier le code]

Avec Nicolas Repac[modifier | modifier le code]

Albums en public[modifier | modifier le code]

Albums compilation[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Livre audio[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

Arthur H en concert en 2007.

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Victoires de la musique[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche d'Arthur H », sur franceinter.fr.
  2. Arbre sur fraternelle.org
  3. a b et c « Arthur H : "Jean-Louis Trintignant est comme un Stradivarius" » ; Philippe Vandel, émission Tout et son contraire (2e extrait, à 03:05), France Info.fr, 2 novembre 2011.
  4. « Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité : l’appel de 200 personnalités pour sauver la planète », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 14 septembre 2018)
  5. Après 25 ans de carrière, Arthur H ne veut plus rien s'interdire
  6. « Arthur H et Jeanne Cherhal auréolés du prix chanson de l'Académie Charles Cros », sur culturebox.francetvinfo.fr, consulté le 21 novembre 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]