Gogol Bordello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gogol Bordello
Description de cette image, également commentée ci-après
Gogol Bordello en 2015.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Gypsy punk[1], folk rock, dub
Années actives Depuis 1999
Labels Rubrick Records, SideOneDummy Records
Site officiel www.gogolbordello.com
Composition du groupe
Membres Eugene Hütz
Sergey Ryabtsev
Thomas Gobena
Oren Kaplan
Eliot Ferguson
Pamela Jintana Racine
Elizabeth Sun
Pasha Newmer
Anciens membres Karl Alvarez
Rea Mochiach
Sasha Kazatchkoff
Vlad Solovar
Ori Kaplan
Susan Donaldson
Yuri Lemeshev

Gogol Bordello est un groupe de gypsy punk américain, originaire de New York. Formé en 1999 et citant pêle-mêle Mano Negra, Fugazi, Alexandre Kalpakov, The Clash, Rootsman ou encore Jimi Hendrix comme influences, le groupe a comme particularité le mélange des styles le composant. Nés de la rencontre de la musique tzigane traditionnelle des Balkans et de l'est de l'Europe avec le punk new-yorkais, ces sons ont fait des Gogol Bordello les créateurs et les chefs de file d'une nouvelle mouvance, le gypsy punk. La plupart des musiciens de ce groupe sont des immigrants d'Europe de l'Est (Russie, Ukraine...).

Gogol Bordello est notamment connu pour son sens du spectaculaire qui anime chacun ses concerts grâce à l'énergie débordante d'Eugene Hütz, le chanteur moustachu. Ce groupe se produit énormément en concert et tourne à travers les États-Unis et toute l'Europe. Le chanteur du groupe jouera le rôle d'Alex dans le film Tout est illuminé dont la musique figure sur la trame sonore de la production, ainsi que dans Obscénité et Vertu de Madonna où il interprète AK, un personnage aussi atypique que celui qui l'interprète.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gogol vient de Nikolai Gogol, un auteur russo-ukrainien qui inspirera idéologiquement le groupe pour avoir « fait glisser » la culture ukrainienne dans la société russe ; c'est ce que tentera de faire Gogol Bordello avec la musique gitane/est-européenne dans le monde anglophone[1]. « Bordello », en italien, signifie « le club du gentil-homme ». Le groupe est à l'origine appelé Hütz and the Béla Bartóks, mais Eugene Hütz révélera que le groupe a souhaité change de nom car « personne ne sait qui est Béla Bartók aux États-Unis[1]. »

Le premier single de Gogol Bordello est publié en 1999, et ils compteront ensuite six albums, et un EP. En 2005, le groupe signe avec le label SideOneDummy Records. Le 27 avril 2010, Gogol Bordello fait ses débuts chez une major avec l'album Transcontinental Hustle au label American Recordings de Rick Rubin, une division de Columbia Records/Sony Music Entertainment. La plupart des chansons issues de Transcontinental Hustle s'inspire de la nouvelle vie de Hütz au Brésil[2].

Le groupe tourne intensément en Europe et en Amérique. Ils participent à plusieurs festivals internationaux et jouent avec des groupes comme Primus, Flogging Molly, et Cake. Le chanteur Eugene Hütz cite Jimi Hendrix et Parliament-Funkadelic comme principales inspirations du groupe[1]. Ils mentionneront également Manu Chao, Fugazi, Zvuki Mu, Karamelo Santo, Sasha Kolpakov et The Clash. Ils jouent sur scène au festival Bonnaroo Music and Arts 2011 avec Devotchka.

Gogol Bordello publie une nouvelle chanson intitulée Let's Get Crazy en 2012 pour la publicité de le Championnat d'Europe de football[3]. La même année, l'ancien guitariste Oren Kaplan poursuit Hütz pour conflit d'intérêts[4],[5].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Rea Mochiach - basse, percussions, claviers, programmation de percussions électroniques, chœurs
  • Sasha Kazatchkoff - accordéon
  • Vlad Solovar - guitare
  • Ori Kaplan - saxophone, chœurs
  • Susan Donaldson - percussions, chœurs, danse
  • Karl Alvarez - basse
  • Eliot Ferguson - batterie, chœurs
  • Pamela Jintana Racine - percussions, chœurs, danse
  • Oren Kaplan - guitare, chœurs (2000-2012)
  • Yuri Lemeshev - accordéon, chœurs (2001-2012)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Voi-La Intruder
  • 2002 : Multi Kontra Culti vs. Irony
  • 2004 : Gogol Bordello vs. Tamir Muskat (collaboration avec des membres de Balkan Beat Box sous le nom de de Jewish-Ukrainishe Freundenschaft (JUF) (textuellement : amitié judéo-ukrainienne)
  • 2004 : East Infection (produit par Steve Albini)
  • 2005 : Gypsy Punks: Underdog World Strike
  • 2007 : Super Taranta!
  • 2009 : Live from Axis Mundi (+ DVD Live)
  • 2010 : Trans-Continental Hustle
  • 2011 : Моя Цыганиада (Mon Tsyganiada)
  • 2013 : Pura Vida Conspiracy
  • 2017 : Seekers & Finders

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) (en) Épisode Gogol Bordello: Music from 'Gypsy Punks' de la série In Performance. Diffusé pour la première fois le 2006-04-29. Visionner l'épisode en ligne.
  2. (en) Gina Ponce, « Gogol Bordello: nthWORD Exclusive », sur nthWORD Magazine, .
  3. (de) « Gogol Bordello: "Let's geht Crazy" mit der Hymne der Euro 2012 », Heute.at, (consulté le 5 septembre 2012)
  4. (en) Dan Reilly, « Gogol Bordello’s Eugene Hutz Sued for Allegedly Stealing $500,000 From Band », sur Spin, (consulté le 23 juin 2016).
  5. (en) Sean Michaels, « Gogol Bordello frontman Eugene Hutz sued over alleged hole in band accounts », sur the Guardian, (consulté le 23 juin 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]