Bassekou Kouyaté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kouyaté.
Bassekou Kouyaté
Description de l'image Bassekou Kouyate photo.jpg.
Informations générales
Naissance
Instruments N'goni

Bassekou Kouyaté est un musicien malien, né en 1966 dans un village appelé Garana à environ 60 km de Ségou.

C'est un joueur de n'goni, un instrument traditionnel.

Bassekou Kouyaté a joué dans un premier temps au côté du joueur de kora Toumani Diabaté[1]. Il a aussi joué avec Ali Farka Touré, Damon Albarn ou U2[2]. Il est le fondateur du groupe Ngoni Ba, qui compte plusieurs membres de sa famille, dont son épouse Amy Sacko, chanteuse, et deux de ses fils, joueurs de n'goni. Leur troisième disque, Jama Ko, a été enregistré alors que débutait le coup d'État de 2012 au Mali. Certains morceaux du disque prennent ainsi une résonance particulière vu le contexte politique du pays[3].

Discographie (Bassekou Kouyaté et Ngoni Ba)[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Segu blue
  • 2009 : I Speak Fula
  • 2013 : Jama Ko
  • 2015 : Ba Power, Glitterbeat Records

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mark Hudson, « Bassekou Kouyaté & Ngoni Ba, Ba Power, review: 'music following its own agenda’ », The Telegraph, 2 mai 2015.
  2. « Bassekou Kouyaté & Ngoni Ba, force tranquille », sur franceculture.fr, 16 juin 2015.
  3. Eglantine Chabasseur, « Bassekou Kouyaté, bluesman enragé », sur rfimusique.com, 8 avril 2013.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :