Courtney Barnett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Courtney Barnett
Description de cette image, également commentée ci-après
Live de 2014, à Rough Trade East
Informations générales
Surnom Solenne Marlats
Naissance (30 ans)
Northern Beaches (Sydney), Australie
Genre musical Rock indépendant, rock psychédélique
Instruments guitare, voix
Années actives 2010 - aujourd'hui
Labels Milk! Records, Marathon Artists, Mom + Pop Music, House Anxiety
Site officiel http://www.courtneybarnett.com.au

Courtney Barnett (née en 1988[1]) est une auteur-compositeur-interprète et guitariste australienne originaire de Melbourne. Connue pour son jeu de guitare atypique en picking et sa pop garage contemplative, narrant la morosité de son enfance dans la banlieue de Sydney[2],[3], elle a attiré l'attention de la presse musicale de l'Amérique du Nord et du Royaume-Uni en octobre 2013[4] avec la sortie d'un double-EP, A Sea of Split Peas (en), et des concerts prometteurs[5] au CMJ Music Marathon. À ce dernier, Barnett a été citée à la fois par le magazine Rolling Stone[6],[7] et le The New York Times[8] comme une artiste remarquable.

Son premier album, Sometimes I Sit and Think, and Sometimes I Just Sit parait le 23 mars 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Pittwater, dans la banlieue de Sydney, d'une mère ballerine et d'un père designer graphique[9], elle s'initie à la musique en écoutant Nirvana et les Lemonheads[10] et à l'instar de Kurt Cobain, joue de la guitare à gauche.

Elle intégrera l'Université de Tasmanie où elle étudiera la photographie pendant 2 ans, mais finit par abandonner et part s'installer à Melbourne[9].

En 2011, elle intègre les Immigrant Union (en), fondé entre autres par Brent DeBoer (en), batteur des Dandy Warhols[11].

Elle crée son propre label, "Milk! Records", en 2012[12], et y publie un premier EP intitulé "I've Got a Friend called Emily Ferris", auquel participe notamment Brent, et qui reçoit des critiques enthousiastes[13],[14].

Son second effort solo, "How to Carve a Carrot into a Rose", est également salué par la presse en 2013, l'incitant à publier la combinaison "A Sea of Split Peas", réunion de ses deux précédentes productions.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle séjourne actuellement à Melbourne, avec sa compagne Jen Cloher, également musicienne et signée sur "Milk!" Records"[12],[15].

Membres[modifier | modifier le code]

Actuels[modifier | modifier le code]

  • Courtney Barnett – voix, guitare, écriture
  • Bones Sloane – basse, chœurs
  • Dave Mudie – batterie

Anciens[modifier | modifier le code]

  • Dan Luscombe (membre des Drones) – guitare
  • Pete Convery – basse
  • Alex Hamilton – guitare
  • Alex Francis – guitare
  • Maddie Duke - chœurs

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Titre Détails Meilleures positions
AUS
[16]
IRE
[17]
NLD
[18]
NZ
[19]
UK
[20]
US
[21]
Sometimes I Sit and Think,
and Sometimes I Just Sit
4 28 26 19 16 20
Tell Me How You Really Feel

EPs[modifier | modifier le code]

Année Titre Format Sortie Label
2012 I've Got a Friend Called Emily Ferris CD/Digital 2 avril 2011 Milk! Records
2013 How to Carve a Carrot into a Rose CD/Digital 15 octobre 2013 Milk! Records
2014 The Double EP: A Sea of Split Peas vinyle 12"
CD/Digital
20 Mai 2014 Milk! Records
Marathon Artists
House Anxiety
Mom + Pop Music

Singles[modifier | modifier le code]

  • History Eraser - Milk!/Marathon/V2 (14 octobre 2013)
  • Pedestrian at Best - Milk!/Marathon/V2 (16 février 2015)

Équipement[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « SXSW: Indie ‘it’ girl Courtney Barnett is bracing for the backlash », sur thestar.com (consulté le 24 juin 2015)
  2. (en) Jayson Greene, « Rising: Courtney Barnett », sur Pitchfork, (consulté le 26 octobre 2013)
  3. (en) Kory Grow, « Courtney Barnett - 10 New Artists You Need to Know », sur Rolling Stone, (consulté le 24 juin 2015)
  4. (en) Al Newstead, « It's An Aussie Invasion, Local Artists Making Waves Overseas », sur Tonedeaf, (consulté le 26 octobre 2013)
  5. (en) « Courtney Barnett - Hobart », sur Eventfinda, (consulté le 24 juin 2015)
  6. (en) Will Hermes, « CMJ 2013's 10 Best Discoveries: Courtney Barnett », sur Rolling Stone, (consulté le 26 octobre 2013)
  7. (en) Mike Powell, « Courtney Barnett The Double EP: A Sea of Split Peas Album Review », sur Rolling Stone, (consulté le 24 juin 2015)
  8. (en) Jon Pareles, « Marathon of the Formulaic and Eclectic: At the CMJ Music Marathon, Perky Bands and Less So », sur The New York Times, (consulté le 26 octobre 2013)
  9. a et b (en) Jonah Weiner, « How Courtney Barnett's Thoughts Became 2015's Sharpest Debut », sur Rolling Stone, (consulté le 9 avril 2015)
  10. (en) Ryan Burleson, « Discovery: Courtney Barnett », sur Interview Magazine (consulté le 15 mai 2015)
  11. (en) Martin Boulton, « City just fine and Dandy », sur The Age, (consulté le 24 juin 2015)
  12. a et b (en) Doug Wallen, « Milk! Records: Deliberately Poor », sur Mess+Noise, (consulté le 24 juin 2015)
  13. (en) « Courtney Barnett - I've Got a Friend Called Emily Ferris », sur Radio Monash, (consulté le 24 juin 2015)
  14. (en) Tom Pitney, « Courtney Barnett – I’ve Got A Friend Called Emily Ferris », sur The Ripe, (consulté le 24 juin 2015)
  15. (en) Laura Snapes, « Courtney Barnett Interview: On Her Debut Album, Sincerity And Overcoming Indecision », sur NME.COM, (consulté le 24 juin 2015)
  16. (en) « Discography Courtney Barnett », australian-charts.com. Hung Medien (consulté le 27 mars 2015)
  17. (en) « TOP 100 ARTIST ALBUM, WEEK ENDING 26 March 2015 », GFK Trach Chart (consulté le 8 avril 2015)
  18. (en) « Discography Courtney Barnett », dutch-charts.com. Hung Medien (consulté le 8 avril 2015)
  19. (en) Steffen Hung, « Discography Courtney Barnett », New Zealand Charts Portal. Hung Medien (consulté le 27 mars 2015)
  20. (en) Official Charts, « Courtney Barnett », Official Charts Company (consulté le 31 mars 2015)
  21. (en) « Courtney Barnett Chart History » [select "Billboard 200" link], Billboard (consulté le 17 janvier 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :