The Besnard Lakes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Besnard Lakes
Description de cette image, également commentée ci-après
The Besnard Lakes. De gauche à droite : Kevin Laing, Richard White, Jace Lasek, et Olga Goreas.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Rock indépendant, shoegazing, post-rock, new prog
Années actives Depuis 2003
Labels Jagjaguwar, Outside Music, Static Caravan Recordings
Composition du groupe
Membres Jace Lasek
Olga Goreas
Kevin Laing
Richard White
Sheenah Ko
Robbie MacArthur
Anciens membres Steve Raegele
Jeremiah Bullied
Nicole Lizée

The Besnard Lakes est un groupe de rock indépendant canadien, originaire de Montréal, au Québec. La formation est dirigée par le chanteur Jace Lasek et son épouse, Olga Goreas. Les autres membres du groupe sont Kevin Laing, Richard White, Robbie MacArthur et Sheenah Ko.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Le groupe, dont les compositions souvent atmosphériques sont influencées à la fois par le shoegazing et par le rock de Brian Wilson et des Beach Boys, compte au total cinq albums. Le nom du groupe s'inspire du Besnard Lake situé au centre du Saskatchewan. Le premier album, Volume 1, est lancé en 2003. En 2004, le groupe obtient une brève mention dans un article du mensuel musical Spin consacré à la scène musicale montréalaise.

Qualifié de « dark horse » (littéralement, « cheval sombre ») de la scène locale par les organisateurs du festival Pop Montréal, le groupe intitule justement son second disque, The Besnard Lakes Are the Dark Horse. L'album, paru le 20 février 2007, est enregistré avec la collaboration de membres de Stars, The Dears, Godspeed You! Black Emperor et Silver Mt. Zion[1]. Il est nommé dans les mois suivants pour la seconde édition du Prix Polaris, qui récompensa un artiste canadien d'une bourse de 20 000 dollars dans d'une cérémonie qui est tenue le 24 septembre 2007

Le groupe écrit la bande son du film Sympathy for Delicious, du réalisateur et acteur Mark Ruffalo[2]. Ils écrivent aussi la bande son du documentaire web Welcome to Pine Point de la National Film Board of Canada[3]. La collaboration se fait lorsque Lasek rencontre le créateur du site web Mike Simons, un vieil ami de lycée. La bande son comprend une réédition du morceau We're Here For a Good Time (Not a Long Time) de Trooper[4]. Le groupe publie la bande son de Welcome to Pine Point sous format EP vinyle intitulé You Lived in the City. L'album comprend aussi une version inédite du film Memories Corner, intitulée The Corner[5].

Le troisième album studio, The Besnard Lakes Are The Roaring Night, paru sur Jagjaguwar le 9 mars 2010. L'album est sur la liste des finalistes du Prix Polaris pour l'édition de 2010[6].

Until in Excess, Imperceptible UFO (2013–2014)[modifier | modifier le code]

Un nouvel album studio, Until in Excess, Imperceptible UFO, est publié en avril 2013. En juin, l'album est listé pour le Prix Polar Music. En 2014, le guitariste Richard White se retire lui-même de la tournée à suivre. Un message du groupe sur son site web explique qu'« après sept ans, notre bien aimé guitariste Richard White a décidé de ne plus participer aux tournées. Il participera toujours aux albums. Mais malheureusement, il ne viendra plus sur scène avec nous. On veut profiter de cette occasion pour remercier Richard du plus profond de notre cœur pour toutes ces années passées avec nous[7]. » Après le départ de White, le guitariste Robbie MacArthur se joint au groupe ,aux côtés du claviériste Sheenah Ko.

A Coliseum Complex Museum (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Après avoir terminé la tournée Until in Excess, Imperceptible UFO, Ko et MacArthur rejoignent le groupe à plein temps. Le sextuor enregistre un cinquième album, A Coliseum Complex Museum. Sa sortie est précédée par celle d'un EP, intitulé Golden Lion à la fin 2015.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Besnard Lakes: "Would Anybody Come To Visit Me", Static Caravan Records, retrieved August 21, 2008.
  2. (en) "Mastodon, Besnard Lakes Score Forthcoming Films", Pitchfork Media.
  3. (en) Alex Hudson, « The Besnard Lakes Score New Interactive Web Documentary », (consulté le 15 février 2011).
  4. Benjamin Boles, « Besnard Lakes score Pine Point », Now Magazine,‎ (lire en ligne)
  5. Alex Hudson, « The Besnard Lakes Announce New 12-Inch EP », Exclaim!,‎ (lire en ligne).
  6. http://www.polarismusicprize.ca/francais/2010shortlist/
  7. thebesnardlakes.com News

Liens externes[modifier | modifier le code]