Émile Benoît

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Émile Benoît
Defaut 2.svg
Informations
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Émile Benoît, né le et mort le , est un chanteur et musicien Franco-Terreneuvien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1913 à L'Anse-aux-Canards (en), il travaille la majeure partie de sa vie comme pêcheur mais est aussi doué pour d'autres activités comme forgeron ou charpentier[1], animant par ailleurs de nombreux évènements locaux avec son violon[2]. Il fait de la musique son occupation principale après sa retraite. Sa notoriété grandit, se produisant à travers le Canada, à La Nouvelle-Orléans, en France, au Royaume-Uni ou encore en Norvège, apparaissant aussi sur 90 Minutes Live (en) et dans plusieurs documentaires[3]. Il a sorti en tout trois albums et écrit plus de 200 chansons[3], et a obtenu de nombreuses récompenses, notamment la Médaille Léger Comeau de la Société Nationale de l'Acadie, le Prix Roger Champagne de la Fédération des Francophones de Terre-Neuve et du Labrador et un doctorat honorifique de l'Université Memorial en 1988[2], ainsi que le Prix d'excellence du Newfoundland and Labrador Arts Council en 1992[1]. Il meurt cette même année d'un cancer osseux à Stephenville[3].

Postérité[modifier | modifier le code]

Hommage[modifier | modifier le code]

Il lui a été rendu un hommage à titre posthume par l'Association de la Musique de la Côte Est (en) en 1993[1].

Influence[modifier | modifier le code]

Des musiciens comme Kelly Russell, Noel Dinn, Pamela Morgan (en) et Jim Payne (en) citent Émile Benoît comme une inspiration dans leur propre musique.[réf. nécessaire]


Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Émile's Dream
  • 1982 : Ça vient du Tchoeur
  • 1992 : Vive la Rose

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Émile Benoît sur le site de L'Encyclopédie canadienne
  2. a et b Émile Benoit sur le site edimage
  3. a, b et c (en) Émile Benoît sur le site de l'Héritage de Terre-Neuve et Labrador

Liens externes[modifier | modifier le code]