Chanson québécoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La chanson québécoise est représentée par une multitude d'interprètes et groupes aux styles les plus diversifiés[1]. Depuis le folklore oral à la musique actuelle, elle se transforma radicalement avec l'avènement des cabarets montréalais dans les années 1920.

Dès 1927, elle connaît sa première chansonnière professionnelle, connue sous le nom de La Bolduc, et puis sa première vedette internationale, nommée Alys Robi, dès le début des années 1940.

Depuis la musique traditionnelle, la chanson québécoise fusionne des courants artistiques allant de la musique de variétés aux genres musicaux country, folk, rock et hybrides.

Au cours des années 1960, l'émission de télévision Jeunesse d'aujourd'hui (TM, 1962), coanimée par Pierre Lalonde et Joël Denis, connaît un immense succès et devient un véritable tremplin pour les artistes et groupes des courants populaire et yé-yé de l'époque.

Interprète par décennie[modifier | modifier le code]

Chanson des années 1920[modifier | modifier le code]

Le théâtre Gayety sur la rue Sainte-Catherine à Montréal, en opération de 1912 à 1953.

Chanson des années 1930[modifier | modifier le code]

Chanson des années 1940[modifier | modifier le code]

Chanson des années 1950[modifier | modifier le code]

Chanson des années 1960[modifier | modifier le code]

Chanson des années 1970[modifier | modifier le code]

Chanson des années 1980[modifier | modifier le code]

Chanson des années 1990[modifier | modifier le code]

Chanson des années 2000[modifier | modifier le code]

De multitude de télé réalité arrivent à la télévision québécoise telle que Star Académie, adaptation de Star Academy à TVA ou même Mixmania à Vrak Tv, un concept pour les plus jeunes. Certain(e)s ancien(ne)s académicien(ne)s deviendront des étoiles montantes de la chanson. Parallèlement, plusieurs artistes et groupes émergent sans passer par la télé réalité.

Groupes[modifier | modifier le code]

Chanson des années 2010[modifier | modifier le code]

*Klô Pelgag

Rappeur[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. La chanson québécoise : en passant par Gilles Vigneault…et la France.
  2. Tremblay-Matte, Cécile., La chanson écrite au féminin : de Madeleine de Verchères à Mitsou, 1730-1990, Trois, (ISBN 2920887165, OCLC 22279516, lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]