Le projet « Ville de Québec » lié à ce portail

Portail:Ville de Québec

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Portail Index thématique Arborescence Projet Discussion Infolettre
Icone Capitale-Nationale (QC).svg

Portail de la ville de Québec

et de la région de la Capitale-Nationale

1 678 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications

Québec est la capitale du Québec, une des provinces de l’est du Canada, et chef-lieu de la région administrative de la Capitale-Nationale. Le Parlement du Québec y siège avec la plupart des institutions d’État. L’arrondissement historique du Vieux-Québec figure depuis 1985 sur la liste du patrimoine mondial établie par l’UNESCO.

La Capitale-Nationale est une région administrative du Québec qui comprend la capitale, la ville de Québec. Elle est composée de six municipalités régionales de comté (MRC) et de 59 municipalités.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Image
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Sélection

Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) est la société de transport de la ville de Québec et de son agglomération. La société a été créée en 1969 sous le nom de Commission de transport de la Communauté urbaine de Québec (CTCUQ), puis renommé Société de transport de la Communauté urbaine de Québec (STCUQ) en 1994. Le RTC ne porte son nom actuel que depuis 2002. En effet, suite aux réorganisations municipales québécoises, la STCUQ a été renommée Société de transport de Québec, puis Réseau de transport de la Capitale. Le réseau enregistre 44,3 millions de passages par année avec l'augmentation annuelle la plus grande au Canada.

Le réseau de transport a été créé en 1969 avec l'adoption de la loi créant la Commission de transport de la Communauté urbaine de Québec (CTCUQ). Durant son existence, la CTCUQ tentera d'améliorer le transport en commun à Québec de plusieurs manières : création de voies réservées sur certaines artères en 1975, premier parcours à arrêts limités en 1976, des parcours express à partir de 1977 puis l'implantation des Parc-O-Bus en 1980.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Articles promus
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
 Icône Municipalité
Les Éboulements

Les Éboulements est une municipalité située dans la MRC de Charlevoix. Son nom rappelle un violent tremblement de terre qui ébranla toute la région de Charlevoix en février 1663. Le séisme provoqua le déplacement d'un important morceau de terre, à l'emplacement actuel du village de Saint-Joseph-de-la-Rive, longtemps appelé Les Éboulements en-bas, aujourd'hui fusionné. Le village des Éboulements, initialement nommé L'Assomption-de-la-Sainte-Vierge, obtint son nom officiel en 1859.

Au nord-ouest du village se trouve le Mont des Éboulements, point d'impact d'un astéroïde il y a environ 360 millions d'années, créant ce qu'on appelle le Cratère de Charlevoix. Comme ailleurs dans Charlevoix, Les Éboulements est façonné de plusieurs montagnes, plateaux et vallons.

1663: (5 février) Séisme important, possiblement de magnitude 7 sur l'échelle de Richter, qui provoque l'éboulement d'une petite montagne et son affaissement dans le fleuve Saint-Laurent, créant la pointe actuelle où se trouve le quai.

Avant 1683: Concession de la partie ouest de la seigneurie des Éboulements à Charles de Lessard, originaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, comprise entre la seigneurie du Gouffre et la rivière du Moulin.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Le saviez-vous ?
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Éphémérides
Ça se passait à Québec au mois de mars
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Évènements
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Panorama
Chutes de la Rivière du Sud se jetant dans le fleuve St-Laurent, à Montmagny
Chutes de la Rivière du Sud se jetant dans le fleuve St-Laurent, à Montmagny
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Citation
Left pointing double angle quotation mark sh3.svg
J'en ai maintenant quarante-deux et j'ai vu bien des villes depuis, mais jamais aucune ne m'a paru plus belle, plus enviable que Québec, vue de la lucarne de la rue Saint-Gabriel, rêvée du haut de mes six ans, Québec qui brillait doucement au-dessus de la masse sombre des arbres. Québec où, plus tard, Chopin et les livres usés de l'Institut Canadien, Apollinaire et les canons figés des remparts sous le clocher argenté du Séminaire m'ont permis de rêver encore, m'ont appris à m'échapper à travers l'imaginaire.
Right pointing double angle quotation mark sh3.svg Marie Laberge
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Portails connexes
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
  Sur les autres projets Wikimedia…  [modifier]
Québec sur Wikinews   Québec sur Wikisource   Québec sur Wiktionnaire   Québec sur Wikimedia Commons Québec sur Wikivoyage
Actualités Textes Définitions Images et médias Guide de voyage
Wikinews-logo.svg
Wikisource-logo.svg
Wiktionary-logo.svg
Commons-logo.svg
Wikivoyage-logo.svg