Flo Rida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Flo Rida
Image dans Infobox.
Flo Rida tourne le clip Sugar.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (42 ans)
Carol City (en) ou Opa-lockaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Tramar Lacel DillardVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Tramar Lacel DillardVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
FloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université du Nevada à Las Vegas
Barry University (en)
Miami Carol City Senior High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Labels
Genres artistiques
Hip-hop, electro hop (en), pop rapVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Discographie

Flo Rida (prononcé : [floʊ raɪdə], "flo-ride-a"), de son vrai nom Tramar Lacel Dillard, né le à Opa-locka, en Floride, est un rappeur américain. Son nom vient du nom de l'État de Floride (sud-est des États-Unis). Ancien basketteur à l'université, il est remarqué par le label Poe Boy Entertainment basé à Miami, dans lequel il s'est engagé. Il a travaillé avec de nombreux artistes.

Flo Rida compte cinq albums : Mail on Sunday publié en 2008, R.O.O.T.S. 2009, Only One Flo (Part 1) 2010, Wild Ones 2012, et My House 2015. L'artiste a plus de 75 millions de téléchargements au total[1].

Il représente Saint-Marin au concours Eurovision de la chanson 2021, en featuring avec la chanteuse italienne Senhit, avec la chanson Adrenalina.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts (1979–2006)[modifier | modifier le code]

Tramar Dillard est né le 16 septembre 1979[2],[3], à Opa-locka, en Floride[4]. Il a sept sœurs, certaines d'entre elles ayant fait du gospel[5].

Le beau-frère de Dillard était chanteur du groupe local 2 Live Crew ; Dillard se joint à cette période dans un groupe de rap amateur appelé GroundHoggz[6]. The GroundHoggz est un trio, dont les membres 1Bred, Key Lime, et Fist, résidaient dans le même appartement que Dillard, 187 Apartments. Ils se lancent dans l'enregistrement de leurs chansons aux studios Carver Ranches[7]. Après ses études au lycée en 1998, il étudie à l'Université du Nevada, à Las Vegas pendant deux mois puis s'inscrit à la Barry University également pendant deux mois[8],[9]. Il revient en Floride pour poursuivre sa carrière musicale après avoir reçu un coup de téléphone du label Poe Boy Entertainment[8]. Dillard signe avec Poe Boy en 2006, et collabore sous le nom de Flo Rida avec des artistes tels que Rick Ross, Trina, T-Pain, et Trick Daddy. Un street single promotionnel intitulé Birthday, en featuring avec Rick Ross, est sa première publication. Il fait ses débuts sur le titre Bitch I'm from Dade County extrait de l'album We the Best de DJ Khaled, qui fait participer Trick Daddy, Trina, Rick Ross, Brisco, C-Ride, et Dre[3].

Mail on Sunday (2007–2008)[modifier | modifier le code]

Flo Rida aux Much Music Video Awards de Toronto, au Canada.

Le premier album de Flo Rida, Mail on Sunday, est publié le 18 mars 2008[10]. Le premier single s'intitule Low, en featuring avec T-Pain, qui comporte également la bande originale du film Step Up 2: The Streets. Low atteint la première place du classement Billboard Hot 100 chart[3]. Elevator, en featuring avec Timbaland, In the Ayer en featuring avec will.i.am, et Roll avec Sean Kingston sont publiés par la suite, et atteignent également le Hot 100[11].

Hormis T-Pain, d'autres artistes participent également à Mail on Sunday. Timbaland, producteur du second single Elevator, participe également à ce dernier. Rick Ross et Trey Songz participent également à l'album[12], comme Lil Wayne[12] sur la chanson American Superstar, et Sean Kingston sur Roll, qu'iest écrit avec le rappeur Spitfiya. D'autres comme Birdman, Brisco, et Yung Joc y participent aussi. Money Right, avec Brisco et Rick Ross, devait être le quatrième single, mais sa sortie est annulée avant la publication du deuxième album de Flo Rida R.O.O.T.S..

Après le succès de Mail on Sunday, Flo Rida participe à d'autres singles RnB, hip-hop, et pop comme Move Shake Drop de DJ Laz, We Break the Dawn de Michelle Williams, au remix de 4 Minutes de Madonna, Running Back de la chanteuse australienne Jessica Mauboy, Feel It de DJ Felli Fel, et au remix de Speedin' de Rick Ross. En été 2008, il joue en direct sur la Fox dans l'émission américaine So You Think You Can Dance[13] et aux 2008 MuchMusic Video Awards au Canada[14]. Il participe aux albums We Global de DJ Khaled, Gutta d'Ace Hood, et The Fame de Lady Gaga, entre autres.

Only One Flo (Part 1) (2010–2011)[modifier | modifier le code]

Le troisième album de Flo Rida, Only One Flo (Part 1) est publié le 24 novembre 2010. En mars 2010, Flo Rida annonce sur Twitter le titre de son futur album, The Only One. Billboard annonce la publication de The Only One en format double album[15]. Un single promotionnel, intitulé Zoosk Girl, avec T-Pain, est publié sur Internet, et n'est pas censé faire partie de l'album. Le 28 juin 2010, Flo Rida publie la chanson Club Can't Handle Me en featuring avec David Guetta, prévu comme le premier single de l'album. La chanson est également incluse dans la bande-son de Step Up 3D[16]. Le 2 novembre 2010, Come with Me est publié comme le premier single promotionnel de l'album, avec la chanson Puzzle, produite par Electrixx, qui ne sera pas sur l'album. Le 26 novembre 2010, Turn Around (5, 4, 3, 2, 1) est publié comme le deuxième single promotionnel de l'album sur l'iTunes Store[17]. Il débute 34e du classement Australian Singles Chart le 29 novembre 2010[18]. Après sa publication au Royaume-Uni, la chanson Who Dat Girl est significativement téléchargée, et débute à la 136e place[19] du UK Singles Chart et 31e du UK R&B Chart[20].

Flo Rida participe également à iYiYi, une chanson de Cody Simpson, et à la chanson Out My Video de LiLana. Flo Rida collabore avec le girl group The Saturdays, pour une nouvelle version de leur single, Higher[21]. En décembre 2010, Flo Rida fonde son propre label, International Music Group, inspiré par la signature de Nicki Minaj avec Lil Wayne. Il signe une jeune rappeuse de 18 ans, Brianna[22], et Git Fresh[23] chez International.

Wild Ones (2011–2013)[modifier | modifier le code]

Flo Rida sur scène en 2012

Le quatrième album de Flo Rida, Wild Ones (à l'origine intitulé Only One Rida (Part 2)) est publié en juillet 2012. Son premier single s'intitule Good Feeling, publié le 29 septembre 2011[24]. La chanson reprend Levels d'Avicii. Après la mort d'Etta James le 20 janvier 2012, Flo Rida lui dédie une chanson[25]. La chanson se classe troisième aux États-Unis[26] et première en Australie[27], en Allemagne[28], en Écosse[29].

Le 1er avril 2012, Flo Rida apparaît tout d'abord dans les coulisses de WrestleMania XXVIII avec Heath Slater, Curt Hawkins et Tyler Reks, avant d’interpréter en fin de soirée le show d'entrée pour The Rock. Le 6 avril 2012, un EP inédit intitulé Good Feeling est publié en Australie, contenant six de ses plus gros succès et deux remixes[30]. Il débute 21e de l'Australian ARIA Albums Chart[31]. Le 13 septembre, Flo Rida joue son nouveau single I Cry dans l'émission America's Got Talent[32]. En juin 2013, Flo Rida collabore avec Marc Mysterio sur la chanson Booty on the Floor pour les victimes du marathon de Boston[33].

My House (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Le 29 septembre 2014, Flo Rida publie le premier single extrait de son EP My House, publié en 2015, intitulé G.D.F.R. en featuring avec Sage the Gemini[34].

Discographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Année Organisme Catégorie
2009 ARIA Music Awards Single le mieux vendu (Running Back avec Jessica Mauboy)
APRA Awards Urban Work of the Year (Running Back avec Jessica Mauboy)[35]
NT Indigenous Music Awards Meilleur single de l'année (Running Back avec Jessica Mauboy)[36]
People's Choice Awards Chanson hip-hop préférée (Low avec T-Pain)[37]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Natalie Robehmed, « Rapper Flo Rida Endorses Debt-Riddled Beamz Players », Forbes, (consulté le ).
  2. (en) Flo Rida | Music News and Videos - Yahoo Music. Yahoo! Music, (consulté le 25 mars 2012).
  3. a b et c (en) « Flo Rida Music Biography, Streaming Radio and Discography », sur AllMusic (consulté le ).
  4. (en) Crosley Hillary, Reuters, « Rapper Flo Rida puts on Sunday best », Yahoo!, (consulté le ).
  5. (en) « Bio », Official Flo, Poe Boy Entertainment (consulté le ).
  6. (en) « GroundHoggz », GroundHoggz.
  7. « Flo Rida interview by Pete Lewis, 'Blues & Soul' April 2009 », Bluesandsoul (consulté le ).
  8. a et b Mariel Concepcion, « Flo Rida », Billboard,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. (en) Maurice G. Garland, « Flo Rida: Sunshine All Day », Vibe, vol. 16, no 2,‎ , p. 86 (lire en ligne).
  10. (en) Andy Kellman, « Mail on Sunday Overview », sur AllMusic (consulté le ).
  11. (en) « Flo Rida Singles Awards », sur AllMusic (consulté le ).
  12. a et b (en) Danica Dow, « SOHH Exclusive: Flo Rida Goes Postal on Debut, Collaborates w/ Will.i.am, Lil' Wayne », sur SOHH, (consulté le ).
  13. (en) Kristin Sample, « So You Think You Can Dance: Top 16 Revealed », TV Squad, (consulté le ).
  14. (en) (en) « 2008 MMVA Guests », MuchMusic (consulté le ).
  15. Gary Graff, « Flo Rida to Show Range of Skills on Double Album, 'The Only One' », Billboard, (consulté le ).
  16. (en) Popular right now:    , « Flo Rida Talks Collaborations And New Album... », TaleTela, (consulté le ).
  17. (en) « Turn Around (5,4,3,2,1) – Deluxe Single by Flo Rida – Download Turn Around (5,4,3,2,1) – Deluxe Single on iTunes », Itunes.apple.com, (consulté le ).
  18. (en) « ARIA Top 50 Singles Chart: 29/11/2010 », Australian Recording Industry Association (consulté le ).
  19. (de) Only One Flo (Part 1), Chart Log UK, (consulté le 11 août 2011).
  20. (en) « R&B Singles Chart », Theofficialcharts.com (consulté le ).
  21. (en) « The Saturdays Announce New Single + Flo Rida Collaboration! », thesaturdays.co.uk, (consulté le ).
  22. Associated Press, « Flo Rida talks music, preps female rapper protege », (consulté le ).
  23. (en) Annie Vasquez, « The lowdown on Flo », Miami Herald, (consulté le ).
  24. « iTunes »
  25. (en) « Etta James Tribute (Flo Rida - Good Feeling) », youtube.com.
  26. (en) « Good Feeling - Flo Rida », Billboard (consulté le ).
  27. (en) « FLO RIDA - GOOD FEELING (SONG) », austriancharts (consulté le )
  28. (de) « Flo Rida ».
  29. (en) « Scottish Singles Top 40 - 4th August 2012 », officialcharts.com (consulté le ).
  30. (en) « Good Feeling », sur iTunes (consulté le ).
  31. (en) « Chart Watch », sur auspop.blogspot.com.au (consulté le ).
  32. (en) « FLO RIDA PERFORMS ON AMERICA'S GOT TALENT TONIGHT! » (consulté le ).
  33. (en) « Guestlisted with Jed Gottlieb », Boston Herald, (consulté le ).
  34. (en) https://itunes.apple.com/us/album/gdfr-feat.-sage-gemini-lookas/id923466096
  35. (en) « APRA Award winners announced », sur Kill your Stereo (consulté le ).
  36. (en) « NT music awards », (consulté le ).
  37. (en) « People's Choice Awards Nominations 2009 » (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]