Cyndi Lauper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cyndi Lauper
Description de cette image, également commentée ci-après
Cyndi Lauper en 2017.
Informations générales
Nom de naissance Cynthia Ann Stephanie Lauper
Naissance (66 ans)
New York, États-Unis
Activité principale Chanteuse, actrice, productrice
Genre musical Pop, new wave
Années actives Depuis 1980
Labels Epic
Portrait Records
Daylight Records
Site officiel www.cyndilauper.com
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Cyndi Lauper.

Cynthia Ann Stephanie Lauper, dite Cyndi Lauper, est une chanteuse américaine née le dans le quartier de Queens, à New York. Elle est une des chanteuses emblématiques des années 1980, notamment avec ses chansons Girls Just Want to Have Fun, Time After Time, She Bop ou True Colors. En 2011, elle a vendu plus de 50 millions d'albums à travers le monde[1],[2], 1 million de DVD et 20 millions de singles[3]. En 1999, Lauper a été classée no 58 des Grandes femmes de Rock & Roll (100 Greatest Women of Rock & Roll) par VH1[4].

Son album She's So Unusual (1983) a été le premier album d'une artiste féminine[5] à remporter quatre succès parmi les cinq premiers du Billboard Hot 100. Le prix du meilleur nouvel artiste aux 27e Grammy Awards en 1985 lui reviens. Son succès s'est poursuivi avec la bande originale du film The Goonies et son deuxième disque, True Colours (1986). Cet album comprenait le numéro un True Colours et Change of Heart.[1],[2],[3],[4]

Depuis 1989, Lauper a publié neuf albums studio et participé à de nombreux autres projets. En 2010, Memphis Blues est devenu l'album de blues le plus réussi de Billboard de l'année, restant au premier rang du classement des albums de Billboard Blues pendant 13 semaines consécutives. En 2013, Lauper a remporté le Tony Award de la meilleure partition originale pour la composition de la comédie musicale Kinky Boots de Broadway, faisant d'elle la première femme à reporter la catégorie par elle-même.[6] En 2014, Lauper a reçu le Grammy Awards du meilleur album de théâtre musical pour l'enregistrement de la distribution. En 2016, la production West End a remporté le prix du meilleur nouveau spectacle musical aux Olivier Awards[7]

Lauper a vendu plus de 50 millions d'albums et 20 millions de singles[8],[9] Elle a remporté des prix aux Grammys, Emmys, Tonys, au Cercle de critiques externes de New York, aux MTV Video Music Awards (VMA), aux Billboard Awards et aux American Music Awards (AMAs). Nommé au Panthéon des auteurs et compositeurs et au Walk of Fame à Hollywood, Lauper est l’une des rares chanteuses à remporter trois des quatre grands prix du divertissement américain (EGOT). Lauper a remporté le premier prix de la meilleure vidéo féminine aux VMA de 1984 pour "Girls Just Wanna Have Fun". Ce clip est reconnu par MTV, VH1 et Rolling Stone comme l’un des meilleurs clips de l’époque. Elle est présentée dans l'exposition Women Who Rock du musée du Rock and Roll Hall of Fame.[10] Lauper est connue tant pour son image distinctive comportant une variété de couleurs de cheveux que pour ses vêtements excentriques. Lauper a été célébrée pour son travail humanitaire, notamment en tant que défenseur des droits des LGBT aux États-Unis. Ses efforts caritatifs ont été reconnus en 2013 lorsqu'elle a été invitée comme invitée spéciale à assister à l'inauguration du deuxième mandat du président américain Barack Obama[11].

Le 18 mai 2019, Lauper a reçu le titre de docteur en lettres de la Northern Vermont University-Johnson pour son "plus haut niveau d'excellence" dans sa discipline et son dévouement à la sensibilisation et au financement de la communauté LGBTQ. Lauper a fréquenté l'université, connue à l'époque sous le nom de Johnson State College, entre 1973 et 1974 en tant que major d'art.

1953-1979: Jeunesse et début de carrière[modifier | modifier le code]

Fille de Fred et Catrine Lauper[12], Cyndi Lauper grandit aux États-Unis, à Ozone Park dans le quartier du Queens, à New York[13]. Elle est élevée à partir de l'âge de cinq ans par sa mère, après le divorce de ses parents. Connaissant de graves problèmes financiers, sa mère inscrit Cyndi, ainsi que sa sœur et son frère, Ellen et Fred (également surnommé Butch), dans un pensionnat. Dès l'âge de douze ans, Cyndi commence à écrire des chansons et à jouer de la guitare acoustique, offerte par sa sœur.[14],[15]. Dans le même temps, elle prend goût à porter toutes sortes de vêtements extravagants. Très vite, elle se consacre de plus en plus à la musique, montrant un désintérêt pour l'école. Un ami lui donne le nom "Cyndi" plutôt que "Cindy" et son sens du style non conventionnel a conduit ses camarades à la harceler, avec quelques enfants cruels. lui jetant littéralement des pierres (probablement parce qu’elle était «différente»). Elle ignora les causes de cette ostracisme[16] Lauper est allée à la Richmond Hill High School, mais a été expulsée.[17] Elle quitte la maison à 17 ans pour échapper à son beau-père violent[18] dans l'intention d'étudier l'art. Son voyage l'a menée au Canada, où elle a passé deux semaines dans les bois avec son chien Sparkle, essayant de se retrouver. Elle a finalement voyagé dans le Vermont, où elle a suivi des cours d'art au Johnson State Collège, et s'est débrouillée pour de petits boulots[19].

Dans les années 1970, elle chante avec de nombreux groupes new-yorkais. Il s'agit, en fait, surtout de reprises, telle, par exemple, celle de You Make Lovin' Fun, chantée à l'origine par Fleetwood Mac. Mais, en 1977, elle s'abîme les cordes vocales, ce qui l'empêchera de chanter pendant près de deux ans. En 1979, après un coaching intensif sous la direction de Guy Hauray, Cyndi retrouve sa capacité vocale et monte le groupe Blue Angel avec le musicien John Turi. De cette collaboration naîtra un album intitulé Blue Angel. Cet album contient notamment la première version de Maybe He'll Know, ainsi que I'm Gonna Be Strong, avec une interprétation surprenante de Cyndi. Malheureusement, cet album au son résolument années 1970 est un échec commercial : le groupe s'endette et doit se disloquer. C'est alors que Cyndi commence à chanter dans des clubs et restaurants new-yorkais[20].

Carrière[modifier | modifier le code]

1980 : Blue Angel[modifier | modifier le code]

En 1978, Lauper a rencontré le saxophone John Turi par l'intermédiaire de son manager, Ted Rosenblatt. Turi et Lauper ont formé un groupe nommé Blue Angel et ont enregistré une cassette de démonstration de musique originale. Steve Massarsky, directeur du groupe Allman Brothers entendu la cassette et a aimé la voix de Lauper. Il a acheté le contrat de Blue Angel pour 5 000 $ et est devenu leur manager.[21] Lauper a reçu des offres d’enregistrement en tant qu’artiste solo, mais a tenu bon, souhaitant que le groupe soit inclus dans tous les contrats qu’elle passe. Blue Angel a finalement été signé par Polydor Records et a sorti un album éponyme sur le label en 1980. Lauper a détesté la couverture de cet album, affirmant que cela la faisait ressembler à Big Bird, mais le magazine Rolling Stone l'a plus tard inclus parmi les 100 meilleurs pochettes d'albums new wave (2003). Malgré les critiques élogieuses, l’album s’est mal vendu. et le groupe se sépare. Les membres de Blue Angel se disputèrent avec Massarsky et le virèrent en tant que manager. Il a ensuite intenté une poursuite de 80 000 $ contre eux, ce qui a forcé Lauper à la faillite. Après cela, Lauper a temporairement perdu la voix en raison d'un kyste inversé dans sa corde vocale.

Séparation de Blue Angel[modifier | modifier le code]

Après la rupture de Blue Angel, Lauper a passé du temps, en raison de ses problèmes financiers, à travailler dans des magasins de vente au détail, à devenir serveuse à IHOP (qu'elle a démissionnée après avoir été rétrogradée comme hôtesse lorsque le directeur l'a harcelée sexuellement). et à chanter dans des clubs locaux. Ses concerts les plus fréquents ont été à El Sombrero. Les critiques musicaux qui ont vu Lauper jouer avec Blue Angel pensaient qu'elle avait un potentiel de star grâce à sa plage de chant de quatre octaves. En 1981, alors qu'elle chantait dans un bar de New York, Lauper a rencontré David Wolff, qui en a été le gérant et lui a fait signer un contrat d'enregistrement avec Portrait Records, une filiale d'Epic Records.[22] 3 ans plus tard, Cyndi Lauper lance son premier album.

1983–1985: She's So Unusual[modifier | modifier le code]

Sa carrière débute véritablement en 1983, lorsqu'elle obtient un contrat avec Portrait Records. She's So Unusual, le premier album solo de Cyndi, sort en fin d'année et connaît un grand succès : près de six millions de disques vendus aux États-Unis. Aux côtés du populaire Girls Just Want to Have Fun, acidulé et sautillant, se trouvent Time After Time, repris ensuite par Miles Davis et Eva Cassidy, She Bop, qui passe pour une sorte d'apologie de la masturbation, et All Through the Night. Cet album, accueilli de façon mitigée par la critique lors de sa sortie, sera pourtant acclamé beaucoup plus tard. Cyndi Lauper marquera l'image de la chaîne MTV aux États-Unis (Music Television). Elle fut l'une des premières femmes à profiter de la force du vidéoclip et elle y sera en forte rotation de 1983 à 1985. Cyndi Lauper est la première femme dans l'histoire du rock à avoir placé quatre chansons d'un même album au Top 5 du Billboard 100 aux États-Unis (Time After Time #1, Girls Just Want to Have Fun#2, She Bop #3 et All Through The Night #5). Le succès acquis, Cyndi Lauper passe la majeure partie des années 1984 et 1985 en tournée mondiale. En 1985, elle interprète la bande originale du film Les Goonies, de Richard Donner (The Goonies 'R' Good Enough) et participe au phénomène USA for Africa et notamment à la chanson We Are the World. Jusqu'à cette période, Cyndi Lauper conservera une image de fille exubérante et décalée.

C'est cette image qu'elle cherchera à effacer avec la sortie de l'album True Colors en 1986, qui est, une fois encore, un succès. Le titre phare, True Colors, deviendra plus tard un hymne de la communauté gay, et sera repris par Phil Collins puis remixé par le DJ Junior Vasquez. D'autres titres, tels que Change Of Heart avec les membres du groupe féminin les Bangles comme choristes et What's Going On (reprise de Marvin Gaye) seront également des hits. Cet album représente également une étape dans la carrière de Cyndi Lauper, puisqu'elle coécrit une grande partie des textes et qu'elle y révèle sa sensibilité (Boy Blue, Calm Inside The Storm). Après être apparue dans le film Enquête en tête aux côtés de Peter Falk et avoir interprété Hole In My Heart… All The Way To China, Cyndi Lauper revient en 1989 avec son album A Night to Remember, aux sonorités plus rock. Six singles en seront tirés, mais connaîtront un succès moindre, à l'exception de I Drove All Night, une chanson reprise par Roy Orbison,et bien plus tard reprise par Céline Dion.

1986–1988:True Colors et Vibes[modifier | modifier le code]

Lauper a reçu deux nominations aux Grammy Awards de 1986: meilleure performance vocale rock féminin pour "What a Thrill" et meilleur vidéoclip longue durée pour Cyndi Lauper à Paris[23] Lauper a sorti son deuxième album, True Colours, en 1986. Il est entré au Billboard 200 au numéro 42, Et a culminé au numéro 4. Il s'est vendu à 2 millions d'exemplaires aux États-Unis. Elle a accru son implication dans la production et la composition de son deuxième album en co-écrivant la plupart des chansons avec Essra Mohawk, John Turi, Billy Steinberg et Tom Kelly. Parmi les invités figuraient Angela Clemons-Patrick, Nile Rodgers, Aimee Mann, Billy Joel, Adrian Belew, Les Bangles, Ellie Greenwich et Rick Derringer. True Colours n’a pas connu le même succès commercial que She's So Unusual, mais il contient trois singles bien connus, dont le titre, "True Colours", qui est devenu la deuxième chanson de Lauper à figurer en première position du Billboard Hot 100; "Changement de coeur" (n ° 3); et une reprise de "Que se passe-t-il" de Marvin Gaye (N ° 12). Un quatrième single de l'album, "Boy Blue", n'a pas été classé parmi les 40 premiers. Elle a fait don du produit de cette chanson à la recherche sur le sida. La chanson "True Colors" (écrite par Steinberg et Kelly) a été autorisée à Kodak pour une utilisation dans ses publicités[24].

En 1986, Lauper est apparu sur l'album The Bridge de Billy Joel, avec une chanson intitulée "Code of Silence". On lui attribue les paroles de Joel et elle chante en duo avec lui. Au cours de la même année, Lauper a également chanté la chanson thème de la série Pee-wee's Playhouse, connue sous le nom de "Ellen Shaw". En 1987, David Wolff a produit un film de concert pour Lauper intitulé Cyndi Lauper à Paris. Le concert a été diffusé sur HBO[24].

Lauper a fait ses débuts au cinéma en août 1988 dans la comédie insolite Vibes, aux côtés de Jeff Goldblum, Peter Falk et Julian Sands. Lauper a joué un psychique à la recherche d'une ville d'or en Amérique du Sud. Deborah Blum et Tony Ganz ont produit le film, avec David Wolff en tant que producteur associé. Pour se préparer à ce rôle, Lauper a suivi quelques cours de mise en plis des doigts et de mise en plis à la Robert Fiance School of Beauty de New York, et a étudié avec quelques médiums de Manhattan. Le film a échoué et a été mal accueilli par la critique, mais sera plus tard considéré comme un classique culte[24].

Lauper a composé un morceau intitulé "Hole in My Heart (Tout le chemin de la Chine)" pour la bande originale de Vibes, mais la chanson n'a pas été incluse. Un clip vidéo a été publié, une aventure / action comique énergique à travers une laverie chinoise. La chanson a atteint le n ° 54 dans les charts américains, mais a mieux résisté en Australie, atteignant le n ° 8. "Hole in My Heart (tout le chemin de la Chine)" est devenue la chanson d'ouverture de sa tournée australienne de 2008[24].

Années 1990 : période plus calme[modifier | modifier le code]

Une fois les années 1980 terminées, Cyndi a de la difficulté à conserver son succès dans les années 1990. Elle lance trois albums, ainsi qu'un album de chansons de Noël dans cette décennie. En 1990 toujours, elle rencontre David Thornton pendant le tournage du film Off And Running, dans lequel elle interprète le rôle d'une actrice de second plan. Elle l'épousera l'année suivante à New York. En 1992, elle interprète The World Is Stone, pour la comédie musicale Tycoon, adaptation anglaise de Starmania. C'est grâce à cette reprise que son album Hat Full of Stars a été bien accueilli en France en 1993, alors qu'il fut un échec commercial aux États-Unis. Elle participe au concert gigantesque The Wall Live in Berlin, organisé par Roger Waters, ancien membre de Pink Floyd et auteur du concept-album The Wall entièrement rejoué ce soir-là devant 300 000 personnes au lendemain de la chute du Mur. Twelve Deadly Cyns…and Then Some est sorti en 1994 (sauf aux États-Unis, où il fut retardé d'un an). Ce titre est un jeu de mot entre le mot sins (péchés) et Cyns (les chansons de Cyndi), en effet cet album est une compilation de 12 ses plus grands hits et d'autres. Durant sa tournée mondiale pour la promotion de cet album, elle s'est produit en France au palais des sports de Paris le . En 1997, elle sort Sisters of Avalon.

De 1993 à 1999 elle tient le rôle récurrent de l'ex-femme de John Pankow (Ira Buckman) dans la sitcom Mad about you (Dingue de toi).

Elle donne naissance à son premier (et seul) enfant, Declyn Wallace Thornton Lauper, le . Le père est David Thornton, son époux depuis 1991.

Années 2000[modifier | modifier le code]

Dans les années 2000, Cyndi Lauper ne fait presque plus partie du star-system américain. Elle y est alors considérée comme étant une « chanteuse oubliée », en raison de son absence et de son inactivité musicale, mis à part la chanson I Want a Mom That Will Last Forever qui fait partie de la bande originale du film Les Razmoket à Paris - Le Film datant de 2000. Son premier album de cette décennie, At Last, sorti en 2003, n'obtient pas le succès escompté.

L'album suivant, Shine, sort en 2004 uniquement au Japon ; cet album nécessita pourtant à la chanteuse plus de trois ans d'enregistrement (de 2001 à 2004). Dans un même temps, elle est l'une des interprètes principales du concert caritatif Divas Live 2004, aux côtés de Ashanti, Gladys Knight, Jessica Simpson, Joss Stone et Patti LaBelle, en support à Save The Music Fondation[25].

En 2005, Cyndi Lauper sort The Body Acoustic, un album de réinterprétations en version acoustique d'une dizaine d'anciennes chansons accompagnées de deux inédits, puis elle participe à la série Queer as Folk (en saison 5, épisode 10), dans laquelle elle incarne son propre rôle. Cyndi y interprète son titre Shine. Elle fait aussi une apparition dans la série américaine Gossip Girl (saison 2, épisode 10) où elle incarne son propre rôle pour rencontrer l'une de ses fans grâce à Blair Waldorf.

En 2007, elle participe, en duo avec le chanteur Andy Bell, au titre Early Bird du groupe anglais Erasure. On trouve cette collaboration en face B du maxi-single Storm Chaser.

En 2008 paraît album Bring Ya to the Brink, sélectionné pour le meilleur album électronique/Dance au Grammy Awards.

En 2009, Cyndi Lauper fait une apparition dans le premier épisode de la saison 5 de la série à succès Bones où elle tient un rôle de voyante.

Années 2010 : nouveau départ et télé réalité[modifier | modifier le code]

En 2010, elle fait partie de l'émission de téléréalité américaine The Celebrity Apprentice, l'émission de Donald Trump sur NBC. Elle est éliminée pendant l'épisode 9, à deux épisodes de la finale.

Le 22 juin 2010, jour de son 57e anniversaire, elle lance son onzième album, Memphis Blues qui, comme son titre l'indique, est un album de blues contenant des duos avec le pianiste-compositeur Allen Toussaint, le guitariste-chanteur Jonny Lang, l’harmoniciste Charlie Musselwhite ainsi que le célèbre B. B. King. L'album est nommé pour un grammy awards et il se place à la 26e position du billboard 200. Elle effectua une tournée afin de promouvoir cet album.

Elle interprète un duo avec Dee Snider Big Spender (sur l'album Dee Does Broadway, reprise metal de chansons de cabaret).

Elle fera aussi partie d'un épisode de la série policière Bones (diffusé le 3 décembre 2012, intitulé The Ghost in the Machine), interprétant Avalon Harmonia, une médium très importante pour l'enquête. Rôle qu'elle reprendra pour l'épisode intitulé "The Psychic in the Soup" diffusé le . Cyndi Lauper est l'idole de Lady Gaga, toutes deux participent à des campagnes de prévention du sida chez les jeunes.

À partir du est diffusée sa propre émission de télé réalité. Cyndi Lauper: Still So Unusual sera diffusée sur la chaîne féminine du câble américain WEtv[26]. La première saison comporte 12 épisodes, et sont diffusés entre le et le .

En 2013, l'album She's So Unusual est ré-édité sous le nom She's So Unusual 30th Anniversary Celebration, comprenant des titres inédits, des démos et des remixes dont Girls Just Want to Have Fun, remixé par Yolanda Be Cool[27].

Cyndi Lauper connait également le succès à Broadway en remportant en 2013 le Tony Award de la meilleure partition originale pour Kinky Boots, comédie musicale récompensée de 13 nominations et 6 victoires, dont celle de meilleure comédie musicale.

En 2016, elle participe à l'album Electronica 2: The Heart of Noise de Jean-Michel Jarre avec le morceau Swipe to the right.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Enfants[modifier | modifier le code]

Declyn Wallace Thornton Lauper est l'unique enfant de l'union de Cyndi Lauper et David Thornton[28]

Discographie[modifier | modifier le code]

Cyndi Lauper à la cérémonie de clôture des VIIe Gay Games au Wrigley Field de Chicago en 2008.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Film
Année Film Rôle Notes
1984 Prime Cuts Propre rôle Apparition
1985 Les Goonies Propre rôle Apparition vidéo musicale
1988 Enquête en tête Sylvia Pickel Rôle principal
1990 Mother Goose Rock 'n' Rhyme Mary (Had a Little Lamb) Pour la télévision (Disney Channel)
The Wall Live in Berlin La jeune en rose
1991 Off and Running Cyd Morse Rôle principal
1993 Graine de star Geena Briganti Rôle principal
1994 Mrs Parker et le Cercle vicieux Invitée au pique-nique Non créditée
1996 Sesame Street Elmocize Propre rôle Vidéofilm
1999 The Happy Prince Pidge Pour la télévision (HBO)
2000 Les Opportunistes Sally Mahon Apparition
Christmas Dream -- Apparition
2005 Queer as Folk Propre rôle Apparition (saison 5, épisode 10)
Phénomène Raven Ms. Petuto Apparition (saison 3, épisode 13)
2009 Here and There Rose Rôle principal
Section B Betty Rôle principal[30]
2010-2017 Bones Avalon Harmonia Apparition (saison 5, épisode 1)

Apparition (saison 8, épisode 9)

Apparition (saison 9, épisode 6)

Apparition (saison 10, épisode 11)

The Celebrity Apprentice Elle-même Candidate au jeu (saison 3, épisode 1 à 9)
2013 - Cyndi Lauper: Still So Unusual Elle-même Sa propre émission de télé réalité

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Cyndi Lauper Tickets – Buy Online », Ticketwarehouse.com (consulté le 15 octobre 2011).
  2. a et b (en) « BBC Music Showcase », BBC.com (consulté le 12 février 2012).
  3. a et b (en) « Cyndi Lauper », Lab 344 (consulté le 15 octobre 2011).
  4. a et b (en) « VH1: 100 Greatest Women of Rock & Roll », Rock On The Net (consulté le 15 octobre 2011).
  5. « Feminist History In Song: Cyndi Lauper’s ‘Girls Just Want to Have Fun’ | The Sexy Feminist », sur web.archive.org, (consulté le 28 juin 2019)
  6. (en-US) « Nominees », sur tonyawards.com (consulté le 28 juin 2019)
  7. (en) Jeremy Gerard et Jeremy Gerard, « London Loves Lin-Manuel Miranda Too (And ‘Kinky Boots’ & Judi Dench) – Olivier Awards », sur Deadline, (consulté le 28 juin 2019)
  8. « Cyndi Lauper Tickets - Buy Online », sur web.archive.org, (consulté le 28 juin 2019)
  9. (en) « BBC Sounds - Categories - Music », sur BBC (consulté le 28 juin 2019)
  10. (en-US) Joe Coscarelli, « Songwriters Hall of Fame to Honor Toby Keith, Cyndi Lauper, Robert Hunter and Jerry Garcia », sur ArtsBeat, (consulté le 28 juin 2019)
  11. (en) « Cyndi Lauper, Ben Folds, Others Join Lineup for Obama's Inaugural », sur The Hollywood Reporter (consulté le 28 juin 2019)
  12. (en) « Catrine Lauper » (consulté le 14 novembre 2012).
  13. Hoffman, Jan. "PUBLIC LIVES; She Just Wanted to Have Fun. And She's Having It.", The New York Times, 31 décembre 2003. Consulté le 10 octobre 2007.
  14. (en) Silvia Hrabkovska, « 50 interesting facts about singer Cyndi Lauper », sur BOOMSbeat, (consulté le 28 juin 2019)
  15. (en) Evelyn McDonnell, Cyndi Lauper: two decades after blazing the way for a generation of female pop singers, the original day-glo diva is reigniting her career with a collection of songs as colorful as she is. (Interview), Brant Publications, Inc., .
  16. « Cyndi - 10 Things You Didn’t Know About Cyndi Lauper – WE tv », sur web.archive.org, (consulté le 28 juin 2019)
  17. (en-US) David Hajdu, « ‘Cyndi Lauper: A Memoir’ », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 28 juin 2019)
  18. « Cyndi - 10 Things You Didn’t Know About Cyndi Lauper – WE tv », sur web.archive.org, (consulté le 28 juin 2019)
  19. (en) « Cyndi Lauper », sur Bornrich, (consulté le 28 juin 2019)
  20. (en) « She Wants to Have Fun », sur PEOPLE.com (consulté le 28 juin 2019)
  21. « CNN.com - Career - Steve Massarsky: Starting small with BIG - September 29, 2000 », sur edition.cnn.com (consulté le 28 juin 2019)
  22. (en) « Cyndi Lauper Looks Back at the Unusual Record That Made Her a Star », sur Time (consulté le 28 juin 2019)
  23. « Awards - Popular Film Awards, Music Awards, Prizes », sur www.awardsandshows.com (consulté le 28 juin 2019)
  24. a b c et d Ed.sal, « Bastet Glasba: Blue Angel/Cyndi Lauper », sur Bastet Glasba, (consulté le 28 juin 2019)
  25. Live 2004 on imbd.com.
  26. « http://www.wetv.com/shows/cyndi »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 30 mars 2013).
  27. Cyndi Lauper She's So Unusual 30th Anniversary Celebration on allmusic.com.
  28. « Declyn Wallace Thornton Lauper - Recherche Google », sur www.google.com (consulté le 28 juin 2019)
  29. Classé parmi les 50 plus grands albums de tous les temps (Women who rock The 50 greatest albums of all time).
  30. IMDb.

Liens externes[modifier | modifier le code]