Jimmy Hunt (chanteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jimmy Hunt.
Jimmy Hunt
Activité principale Chanteur
Genre musical Pop & Rock
Instruments Guitare et harmonica
Années actives Depuis 2004
Labels Grosse Boîte
Influences Robert Charlebois, Bob Dylan et Johnny Cash
Site officiel jimmyhunt.ca

Jimmy Hunt est un chanteur québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jimmy Hunt a grandi à Saint-Nicolas, près de Québec, sur la rive-sud.

Jimmy Hunt habite les nuits montréalaises depuis 2000, rôdant seul habillé de sa guitare, sa batterie-valise et son harmonica. Éphémère, sa solitude a d’abord cédé place à Chocolat, groupe dont il est la tête pensante et qui ne demande qu’à proférer un pop rock poétique, psychédélique et ondoyant.

Si son français et son arrogance ne sont pas sans évoquer le Gros Mené de Fred Fortin et le Québec des grandes virées, sa musique et sa voix, elles, sont américaines, rappelant la fougue des Nuggets et de leur descendance; blues distordu et rage débilitante. Encensé, l’album Piano élégant est mis en nomination au Gala de l’ADISQ (Association québécoise de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo) dans la catégorie Album de l’année — Alternatif puis remporte les honneurs au GAMIQ dans la catégorie Album rock.

Son style de musique s'inspire très fortement des mouvances rock et pop des années 1950-1960. Sa collaboration avec Cœur de pirate dans le clip Pour un infidèle (2008) en est un parfait exemple visuel.

Depuis, l’écriture et la composition monopolisent les jours et les nuits du rockeur devenu chanteur. Mille heures de plaisirs et de douleurs qui, matérialisées en octobre 2010 avec la parution de son premier album solo, Jimmy Hunt[1].

La nouvelle mixture, toujours liée par cette voix suave et nonchalante, plaît. Parmi les Révélations Radio-Canada 2011-2012[2], Jimmy Hunt est sur toutes les lèvres et sera sur toutes les scènes — aux Nocturnes du Musée d’art contemporain de Montréal, aux FrancoFolies de Montréal, au Festival d’été de Québec, aux Francofolies de Spa, au FMEAT, au M pour Montréal, au [Festival du voyageur de Winnipeg, en marge duquel il prend part avec Philippe B à l’émission Pour un soir seulement, diffusée sur les ondes de Radio-Canada.

Fin 2011, il a enregistré en vinyle l’inédite Vie normale, au Studio 12 de Radio-Canada. L’auteur-compositeur-interprète se voit doublement nommé au Gala de l’ADISQ, dans les catégories Album de l’année - Folk contemporain et Révélation de l'année, puis couvert de cochons dorés au GAMIQ, où il s’illustre dans les catégories Auteur-compositeur de l'année, Album Chanson de l'année et Vidéoclip de l'année, prix qu’il partage avec le réalisateur de Motocross, Yan Giroux[3].

Maladie d'amour est lancé le 1er octobre 2013, salué par la critique et le public. L'album se mérite 5 nominations au gala de l'Adisq 2014[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]