Peter Gabriel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gabriel.
Ne doit pas être confondu avec Petr Gabriel.
Peter Gabriel
Description de cette image, également commentée ci-après

Peter Gabriel en 2010

Informations générales
Nom de naissance Peter Brian Gabriel
Naissance (67 ans)
Chobham (en), Surrey, Angleterre
Activité principale Musicien, chanteur, producteur de musique
Genre musical Rock progressif, rock expérimental, art rock, pop rock, world music
Années actives depuis 1967
Labels Real World
Virgin
Geffen (US & Canada)
Charisma
EMI (Brésil)
Site officiel http://www.petergabriel.com

Peter Brian Gabriel est un auteur-compositeur-interprète, musicien et producteur de disques britannique né le . Il a d'abord connu la célébrité en tant que l'un des membres fondateurs (en 1967) et chanteur de Genesis, mais il a eu ensuite une longue et prolifique carrière solo couronnée de succès après son départ du groupe en 1975, laissant la place de chanteur au batteur Phil Collins. Il est également un producteur de disques par le biais de son label Real World. Il est, depuis de nombreuses années, impliqué dans différentes associations humanitaires. Le magazine Time le consacre comme « l'une des 100 personnes les plus influentes de la planète » en 2008[1]. Il est aussi membre d'honneur du Club de Budapest[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Peter Gabriel est né à Chobham dans le Surrey en Angleterre. Son père Ralph Parton Gabriel était ingénieur électricien, et sa mère Edith Irene Allen appartenait à une famille musicienne[3]. Elle lui apprit à jouer du hautbois à un âge relativement précoce. Il apprit également la batterie. Il entre d'abord à Cable House, une école préparatoire privée de Woking, puis en 1963, à la Charterhouse School à Godalming.

Genesis[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Genesis (groupe).

En 1967, Gabriel fonde Genesis, alors qu'il est encore à l'école avec Tony Banks, Anthony Phillips, Mike Rutherford et le batteur Chris Stewart. Amoureux de musique soul, Gabriel développe son style sous l'influence d'Otis Redding et Nina Simone[réf. souhaitée].

Genesis devient en quelques années un groupe connu internationalement, notamment du fait des prestations flamboyantes de Gabriel sur scène, qui comportaient de nombreux changements de costumes étranges et des histoires racontées sur scène avant chaque chanson[réf. souhaitée].

Carrière solo[modifier | modifier le code]

À la suite de tensions au sein de Genesis, notamment du fait de la personnalité « envahissante » de Peter Gabriel (qui se sentait un peu à l'étroit), alors pour ne pas faire exploser le groupe, celui-ci décida de quitter Genesis en 1975 avant même le lancement de la tournée pour l'album The Lamb Lies Down on Broadway qu'il assura cependant jusqu'à la fin. Solsbury Hill, son premier succès solo, est une chanson autobiographique relative à son état d'esprit au moment de son départ du groupe.

Bien qu'il connût des succès commerciaux et critiques avec des chansons comme Games Without Frontiers (3e album) et Shock the Monkey (4e album), Gabriel atteint une renommée internationale avec les chansons de l'album So, notamment avec le succès du titre Sledgehammer. Ce titre marque aussi l'arrivée de Gabriel dans l'ère du clip vidéo sur MTV, dont il remporte d'ailleurs neuf des récompenses en 1987. Suivront deux albums studio, mais aussi des musiques de film, des projets multimédias (dont seront tirés deux jeux interactifs sur ordinateur), une participation au spectacle du millénaire OVO à Londres, et surtout des collaborations avec des artistes de tous horizons.

Gabriel s'est intéressé depuis longtemps à la world music, avec une première preuve musicale sur son troisième album. Cette influence s'est accrue avec le temps et il est un des piliers du mouvement WOMAD. Il a créé les studios puis le label Real World à Bath au Royaume-Uni pour faciliter la création de ce genre de musique par différents artistes et a contribué à faire connaître des gens comme Nusrat Fateh Ali Khan ou Youssou N'Dour.

Il est concerné de longue date par les problèmes des droits de l'homme, allant jusqu'à participer pendant plus d'un an à une tournée mondiale au profit d'Amnesty International et créant sa chanson Biko, en hommage à Steve Biko, presque toujours jouée lors de ses concerts depuis. De même, il a participé à l'album Sun City contre l'apartheid à l'initiative de Steven Van Zandt. Prenant conscience après l'affaire Rodney King du rôle de l'image dans cette lutte, il a aussi lancé la Witness Organisation qui fournit des caméras vidéo aux organismes de défense des droits de l'homme pour faire connaître les abus.

De nombreux artistes ont rendu hommage à Peter Gabriel en reprenant certaines de ses compositions, tel le duo britannique Erasure qui sortit une reprise électronique de Solsbury Hill en 2003.

Le , Peter Gabriel a interprété la chanson Imagine de John Lennon lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de 2006, à Turin.

Le , Peter Gabriel a été désigné « Homme de la paix 2006 » lors d'un sommet de lauréats des Prix Nobel.

En 2006 et 2007, il reçoit un Q Award et un Ivor Novello Award pour l'ensemble de sa carrière. En juin 2007, il décide de faire une mini tournée nommée Warm up summer tour de 22 dates à travers l'Europe.

Le 18 juillet 2007, à l'initiative du milliardaire Richard Branson et de Peter Gabriel, Nelson Mandela, Graça Machel et Desmond Tutu convoquent à Johannesburg une assemblée de dirigeants influents du monde entier qui veulent contribuer, à l'aide de leur expérience et de leur sagesse, à résoudre les problèmes les plus importants de la planète. Nelson Mandela annonce la formation de ce conseil des Global Elders (les anciens, ou sages, universels) dans un discours lors de son 89e anniversaire[4]. Desmond Tutu est président du conseil et ses membres fondateurs incluent également Kofi Annan, Ela Bhatt, Gro Harlem Brundtland, Jimmy Carter, Li Zhaoxing, Mary Robinson et Muhammad Yunus[5].

Il participe avec David Rhodes et Richard Evans à la bande originale du film Sea monsters du National Geographic. Il reçoit un BMI Icon le 16 octobre 2007 et le 28 janvier 2008 est honoré d'un MIDEM, prix décerné par l'industrie du disque. Il a travaillé avec Thomas Newman sur la bande son du film d'animation Pixar WALL e. Il reçoit des mains du guitariste The Edge (de U2) un prix d'Amnesty international, « Ambassadeur de conscience 2008 ». On peut estimer aujourd'hui qu'il a vendu 35 millions d'albums (carrière solo).[réf. nécessaire]

Début 2007, il a déclaré vouloir produire un nouvel album seul, sans le concours d'une maison de disques. Pour cela, il a commencé une levée de fonds. Les parutions de Peter Gabriel sont assez espacées, ce dernier travaillant de front sur de nombreux projets. Ainsi, Up a mis 12 ans à paraître, conséquence du temps consacré à la gestion de Real World, la réalisation des projets multimédias Xplora1 et eVe, la mise en œuvre d'une BO, la participation au Dôme du millénaire et, dans la foulée, la sortie d'oVo. En outre, Peter Gabriel a publié, en 2008, une édition des journées Real World sous le nom Big Blue Ball, et le 15 février 2010, l'album de reprises Scratch My Back. Parmi les projets officiellement annoncés via le site officiel de l'artiste, un album symphonique du nom de New Blood sorti le 10 octobre 2011[6]. Une version filmée en 3D est présentée sur plusieurs écrans de cinéma le 17 octobre 2011. L'album studio I/O est en suspens depuis quelques années, et une version personnalisée deOVO dénommée Son of oVo est toujours en projet.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Le 16 décembre 2013, il co-signe avec Thom Yorke et Ed O'Brien de Radiohead, Serj Tankian (System of a Down)et Tjinder Singh (en) (Cornershop), une pétition lancée le 16 décembre par Free Tibet Campaign destinée à Wu Aiying, ministre chinoise de la justice, demandant la libération de huit chanteurs tibétains emprisonnés en Chine, Lolo (singer) (en), Chakdor, Pema Trinley, Kalsang Yarphel et Shawo Tashi, arrêtés ou condamnés en 2013, et Ugyen Tenzin, Achok Phulsung et Choksal, emprisonnés en 2012[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Peter Gabriel a deux filles de son premier mariage avec Jill Moore, soit Anna-Marie née le 26 Juillet 1974 et Melanie, née le 23 Août 1976. Mariés le 17 Mars 1971, Peter et Jill ont divorcé en 1987. Anna-Marie est une réalisatrice de films, elle a réalisé les deux DVD, Growing Up on Tour: A Family Portrait et Still Growing Up: Live & Unwrapped. Quant à Melanie, elle est chanteuse et choriste avec son père depuis 2002.

À la fin des années 80 et début des années 90, il a vécu avec l'actrice Rosanna Arquette mais ne se sont jamais mariés.

Il vit au centre de Londres. Il a deux fils de sa deuxième femme Meabh Flynn : Isaac Ralph né le 27 Septembre 2001 et Luc, né le 5 Juillet 2008. Lui et Meabh sont mariés depuis le 9 Juin 2002. Il est végétarien.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Genesis[modifier | modifier le code]

Discographie solo[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Projet « Scratch My Back / And I'll Scratch Yours »[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Plays Live - 16 titres en concert sur deux CD ou vinyls, existe en version réduite à 12 titres intitulée Plays Live (Highlights) tenant sur un seul CD ou vinyl.
  • 1994 : Secret World Live - Album illustré de photographies de Laurence Leblanc[9].
  • 2003-2009 : Peter Gabriel fait enregistrer chacun de ses concerts par son ingénieur du son, le site www.themusic.com vend les albums en ligne sur double CD audio.
  • 2012 : Live Blood - Concert enregistré le 23 mars 2011 à l'Hammersmith Apollo de Londres. Avec Ane Brun sur Don't Give Up, sa fille Melanie Gabriel sur Downside Up et le New Blood Orchestra.

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Shaking the Tree : Compilation des meilleurs succès couvrant la période de 1976 à 1990.
  • 1992 : Peter Gabriel Revisited (en) : Album compilation, qui comprend plusieurs chansons de ses deux premiers album solo, distribué seulement au Canada et aux États-Unis. Très rare.
  • 2003 : Hit/Miss : Compilation des meilleurs succès enregistrées entre 1976 à 2003.
  • 2007 : Peter Gabriel : Album promotionnel offert gratuitement avec le journal The Mail on Sunday, rareté recherchée.
  • 2014 : R-Kive (en) : Solsbury Hills, Biko, Signal to Noise en plus de plusieurs chansons de Genesis et des anciens membres du groupe en solo.

Participations[modifier | modifier le code]

Big Blue Ball[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Initiée par son label, l'album Big Blue Ball est une collaboration avec d'autres artistes, issu des « jam sessions » aux studios Real World au début des années 1990. On entend Gabriel sur les chansons Whole Thing, Exit Through You, Burn You Up, Burn You Down et la chanson titre.

Musiques de films[modifier | modifier le code]

Chansons de films[modifier | modifier le code]

Peter Gabriel a contribué des chansons pour plusieurs films et séries télévisées. L'astérisque dénote une chanson inédite.

Il a également enregistré ou remixé des morceaux pour les jeux vidéo de la série Myst :

  • Myst III: URU : Burn You Up (2003), titre présent sur la compilation Hit et sur Big Blue Ball
  • Myst IV: Revelation : Curtains (2004), remix de la face B du single Big Time

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • 1988 : PoV (Live); concert de la tournée So, produit par Martin Scorsese, format VHS ;
  • 1989 : CV (Compilation de clips); format VHS ;
  • 1993 : Us (Compilation de clips); format VHS ;
  • 1994 : Secret World Live; format VHS, réédité au format DVD en 2005, puis au format Blu-ray en 2012 ;
  • 2003 : Growing Up Live; DVD en concert lors de la tournée Growing Up ;
  • 2004 : Play; compilation de vidéos, musiques remasterisées et/ou fortement remixées ;
  • 2005 : Family Portrait; film tourné par sa fille aînée pendant la tournée Growing Up, plus quelques bonus ;
  • 2005 : Still Growing up Live & Unwrapped (live) ;
  • 2011 : New Blood (live); sorti en octobre 2011 ;
  • 2013 : Live in Athens 1987; sorti en septembre 2013 ;
  • 2014 : Back To Front (Live in London); sorti en juin 2014.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Séries télé[modifier | modifier le code]

  • 1983-84 : Haus Vaterland
  • 1984 : Starship : Peter y joue un chanteur dans un club. (Non crédité)
  • 1988 : Der Schwammerlkönig : Épisode Zwanzigtausend Rindsbratwürste
  • 1994 : A Change of Heart with Ram Dass : Peter y interprète un musicien.
  • 1996 : Recon : Peter y joue 2 rôles dans ce court métrage de 10 minutes, celui du détective John Grant et celui du tueur.

Documentaire[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Youssou Ndour: I Bring What I Love Documentaire de Elizabeth Chai Vasarhelyi sur la carrière de Youssou N'Dour avec Peter Gabriel.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Plates-formes de distribution musicale[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Il est le cofondateur de la plate-forme de distribution musicale OD2.
  • En , il lance un nouveau site de distribution musicale baptisé We7[14].

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 1995, il est l'un des deux lauréats de la première édition du Prix Nord-Sud (aux côtés de Vera Duarte) décerné par le Centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe[15].

Il reçoit en 2009, le Prix Polar Music avec José Antonio Abreu[16].

Un astéroïde, (24997) Petergabriel, a été nommé en son honneur.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :