Foreigner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Foreigner (homonymie).
Foreigner
Description de cette image, également commentée ci-après
Foreigner, après un concert à San Francisco, le 2 septembre 2009.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hard rock, pop rock, soft rock
Années actives Depuis 1976
Site officiel www.foreigneronline.com
Composition du groupe
Membres Mick Jones
Thom Gimbel
Bruce Watson
Kelly Hansen
Jeff Pilson
Michael Bluestein
Mark Schulman

Foreigner est un groupe rock britannico-américain, originaire de New York. Il est formé en 1976 par deux musiciens britanniques reconnus, Mick Jones anciennement guitariste pour Spooky Tooth et Ian McDonald, multi-instrumentiste ayant joué avec King Crimson et McDonald and Giles, ainsi qu'un chanteur américain jusqu'alors inconnu, Lou Gramm[1],[2]. En 2014, le groupe compte plus de 80 millions d'albums à travers le monde[3] (dont 37,5 millions aux États-Unis)[4]. Ce qui fait de ce groupe l'un des meilleurs vendeurs de tous les temps. Leurs plus grands tubes restent Waiting for a Girl Like You, Hot Blooded, Juke Box Hero, Urgent, Break It Up et également I Want to Know What Love Is, paru fin 1984.

En 2008, après 14 ans d'inactivité en studio, le groupe Foreigner revient avec une compilation (No End in Sight: The Very Best of Foreigner) et un nouveau titre (Too Late). Comme le titre de la compilation pouvait le laisser entendre (No End in Sight signifie « Pas de fin en vue »), un nouvel album paraît le 29 septembre 2009 : Can't Slow Down.

Selon le site officiel du groupe, Foreigner sera rejoint sur scène par les membres originaux Lou Gramm, Dennis Elliott, Al Greenwood, Ian McDonald ainsi que par le bassiste Rick Wills pour leur tournée célébrant les 40e anniversaire d'existence de la formation. Cette réunion a lieu les 6 et 7 octobre 2017 au Soaring Eagle Casino Resort de Michigan aux États-Unis, ainsi que durant d'autres concerts de la tournée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et pic[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, Foreigner est mené par des musiciens anglais : Mick Jones (ex-Nero and the Gladiators, groupe de Johnny Hallyday, Spooky Tooth et le Leslie West)[5]. Après la séparation de Leslie West Band en 1976, Jones se retrouve coincé à New York ; l'agent artistique de West, Bud Prager, encourage Jones à continuer ses compositions et de répéter avec un groupe.

Jones se réunit avec le claviériste new-yorkais Al Greenwood (qui a juste joué avec les membres de Flash Colin Carter et Mike Hough dans un groupe appelé Storm), le batteur Stan Williams et le bassiste Jay Davis (plus tard avec Rod Stewart) et commencent à jammer. Un autre ami, le chanteur Ian Lloyd, est appelé à chanter mais Jones décide que l'harmonie n'était pas au rendez-vous. Ils adoptent le nom de Trigger et enregistrent une cassette démo, qui sera ignorée par les labels. En novembre 1976, après six mois de répétitions, le groupe désormais appelé Foreigner enregistre un premier album avec les producteurs John Sinclair et Gary Lyons au studio Hit Factory mais passent aux Atlantic Recording Studios. Le premier essai de mixage audio de l'album se fait aux Sarm Studios, à Londres. Mais le groupe, insatisfait du résultat, mixe de nouveau l'album chez Atlantic avec Mick Jones, Ian McDonald et Jimmy Douglass. Bud Prager deviendra leur agent artistique, un rôle qu'il assumera les 17 années qui suivront.

Leur premier album, Foreigner, est publié en mars 1977 etv vendu à plus de quatre millions d'exemplaires aux États-Unis, restant au top 20 grâce aux singles Feels Like the First Time, Cold as Ice et Long, Long Way from Home. En mai 1977, Foreigner est déjà tête d'affiche des concerts, et leur album est certifié disque d'or. Après un concert au Memorial Hall de Kansas City, dans le Kansas, le 6 mai 1977, le batteur Elliott se blesse la main ; le groupe fait donc appel à Ian Wallace (ex-King Crimson) pour le remplacer à quelques dates. Ils jouent par la suite au California Jam II en mars 1978 et tournent le mous suivant en Europe, au Japon et en Australie pour la première fois.

Leur deuxième album, Double Vision (sorti en juin 1978), co-produit par Keith Olsen, se vend à cinq millions d'exemplaires et est lancé par les singles Hot Blooded, Double Vision et Blue Morning, Blue Day. Le troisième album, Head Games (septembre 1979), co-produit par Roy Thomas Baker, est aussi un succès grâce au morceau Dirty White Boy et le titre Head Games. Pour Head Games, le bassiste Ed Gagliardi est remplacé par Rick Wills.

Départ et retour de Gramm[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1980, Jones et Gramm lancent leurs albums solo chez Atlantic. Gramm sort Ready or Not en janvier 1987 et peu après, le groupe répète pour un nouvel album, mais le futur de Lou au sein du groupe est incertain. Jones fait appel à un nouveau chanteur, Johnny Edwards (ex-Buster Brown). Edwards fait sa première apparition live avec les Foreigner au club deLong Island, le Stephen Talkhouse, le 15 août 1990, où il apparait avec Jones, Dennis Elliott et Rick Wills aux côtés de Terry Thomas et Eddie Mack à l'harmonica.

Le groupe sort sa nouvelle édition de l'album Unusual Heat en juin 1991. En juillet 1991, la nouvelle formation des Foreigner joue quelques dates européenne. Pendant les émeutes de Los Angeles en 1992, confinés dans leur hôtel Sunset Marquis à West Hollywood, où Mick Jones voulait venir voir Lou Gramm, ils finissent séquestrés. Ils décident de s'associer de nouveau ensemble. Gramm finit par rejoindre les Foreigner, amenant par la même occasion le bassiste Bruce Turgon, pour remplacer Wills (qui les a quitté pendant leur tournée de 1991) et publient un deuxième best-of, The Very Best ... and Beyond (septembre 1992), qui comprend trois nouveaux morceaux. En octobre 1994, ils sortent leur album de résurrection, album, Mr. Moonlight, au Japon. En été 1999, Foreigner part en tournée avec le groupe Journey.

En 2001, le Warner Music Group choisit Foreigner pour remasteriser leur catalogue. En 2002, leur 25e année d'existence voit leurs de 1977 et 1981 réédités par le label Rhino Entertainment. Foreigner, Double Vision, Head Games et 4 attirent l'intérêt de l'équipe de Rhino avec de nouvelles photos, et des morceaux bonus. Le best-of du groupe est publié en Europe et aux États-Unis. Gramm part de nouveau au début de 2003. Jones explique que lui et le groupe se sont séparés car il n'y avait pas assez de communication[6].

Nouveau chanteur[modifier | modifier le code]

Jones, le fondateur et seul membre restant du groupe Foreigner, décide de prendre une pause avant de former une nouvelle formation en 2004. Le 25 juillet 2004 à Santa Barbara au DoubleTree Resort, Jones apparait brièvement avec une nouvelle mouture des Foreigner : Jeff Jacobs, Thom Gimbel, le bassiste Jeff Pilson, le batteur Jason Bonham (fils du batteur de Led Zeppelin John Bonham) et le chanteur.

À la fin 2007, le claviériste Jeff Jacobs quitte Foreigner après 16 ans, et est remplacé par Paul Mirkovich, lui-même remplacé par Michael Bluestein (en 2008). Le groupe publie une anthologie le 15 juillet 2008, intitulée No End in Sight: The Very Best of Foreigner[7].

Derniers événements[modifier | modifier le code]

Foreigner au Wacken Open Air en 2016.

Le 20 février 2011, le groupe joue pour la première fois à Bangalore; en Inde, avec le joueur de sitar Niladri Kumar[8]. Entre le 19 août et le 10 septembre 2011, le guitariste des Night Ranger, Joel Hoekstra, remplace Jones. Le 4 octobre 2011, Foreigner sort Acoustique.

Le 9 janvier 2013, le premier batteur du groupe, Dennis Elliott, se joint à Foreigner au Hard Rock Cafe d'Hollywood, en Floride pour jouer Hot Blooded.

Le 20 juillet 2017, au Jones Beach Theater à New York, la formation actuelle des Foreigner est rejoint par Lou Gramm, Ian McDonald et Al Greenwood pour leur 40 ans. Jones sera absent de nombreux concerts en en 2017[9].

En 2014, Foreigner s'associe à Styx et le guiratiste des Eagles, Don Felder pour la tournée Soundtrack of Summer[10]. Le bassiste Ed Gagliardi meurt le 11 mai 2014, à 62 ans, après une lutte de huit ans contre le cancer[11] Le 12 janvier 2015, à Sarasota, en Floride, Foreigner est rejoint par le batteur Dennis Elliott et l'ancien bassiste Rick Wills pour Hot Blooded[12]. Le 24 juin 2015, ils jouent en ouverture pour Kid Rock[13].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Mick Jones - guitare solo, claviers, chant (depuis 1976)
  • Kelly Hansen - chant (depuis 2005)
  • Thom Gimbel - guitare rythmique, flûte, saxophone, chœurs (1992–1993, depuis 1995)
  • Bruce Watson - guitares solo, guitare rythmique (depuis 2013)
  • Jeff Pilson - basse, chœurs (depuis 2004)
  • Michael Bluestein - claviers, chœurs (depuis 2008)
  • Chris Frazier - batterie, percussions, chœurs (1992–1995, 2000–2002, depuis 2011)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Ian McDonald - guitare, claviers, saxophone, flûte, chœurs (1976-1980)
  • Lou Gramm - chant, percussions (1976-1990, 1992-2003)
  • Dennis Elliott - batterie, percussions (1976-1991)
  • Al Greenwood - claviers, synthétiseurs (1976-1980)
  • Ed Gagliardi - basse, chœurs(1976-1979)
  • Rick Wills - basse, chœurs (1979-1992)
  • Mark Rivera - saxophone, flûte, guitare, claviers, chœurs (1981-1988, 1991-1992)
  • Bob Mayo - claviers, guitare, chœurs (1981-1988)
  • Peter Reilich - claviers, synthétiseurs (1981-1982)
  • Larry Oakes - guitare, claviers, synthétiseurs, chœurs (1988)
  • Lou Cortelezzi - saxophone (1988)
  • Johnny Edwards - chant, guitare (1990-1992)
  • Jeff Jacobs - claviers, synthétiseurs, chœurs (1991-2007)
  • Larry Aberman - batterie, percussions (1991-1992)
  • Bruce Turgon - basse, voix (1992-2003)
  • Scott Gilman - guitare, saxophone, chœurs (1992, 1993-1995)
  • Ron Wikso - batterie, percussions (1995-1998)
  • Brian Tichy - batterie, percussions (1998-2000, 2007 (remplace Bonham), 2008-2010)
  • John Purdell – claviers, synthétiseurs (2000 (remplace Jacobs))
  • Denny Carmassi - batterie, percussions (2002-2003)
  • Jason Bonham - batterie, percussions, chœurs (2004-2007, 2007-2008)
  • Chaz West - chant (2004)
  • Paul Mirkovich - claviers, synthétiseurs (2007-2008)
  • Bryan Head - batterie, percussions (2008)
  • Jason Sutter - batterie, percussions (2010-2011)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Année Album Titres #US #UK #FR[14] Disques de platine
1 1977 Foreigner 10 4 - - 5
2 1978 Double Vision 10 3 37 - 7
3 1979 Head Games 10 5 - - 5
4 1981 4 10 1 4 6 6
5 1984 Agent Provocateur 10 4 1 15 3
6 1987 Inside Information 10 15 64 - 2
7 1991 Unusual Heat 11 117 56 - -
8 1994 Mr. Moonlight 11 136 59 - -
9 2009 Can't Slow Down - - - - -

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Classic Hits Live/Best of Live
  • 2006 : Live in '05
  • 2006 : Extended Versions - Contient une reprise de Whole lotta love de Led Zeppelin avec Jason Bonham à la batterie.
  • 2010 : Can't Slow Down ... When It's Live!
  • 2012 : Alive and Rockin'
  • 2014 : An Acoustic Evening With Foreigner - Enregistré au Dornier Museum de Friedrichshafen, en Allemagne, le 31 Juillet 2013.
  • 2016 : In Concert: Unplugged
  • 2018 : Foreigner with the 21st Century Symphony Orchestra & Chorus

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Records #10 US 7x Platinum, #58 UK
  • 1992 : The Very Best of
  • 1992 : The Very Best of... and Beyond #123 US 2x Platinum, #19 UK
  • 1994 : Juke Box Hero : Best of
  • 1999 : The Platinum Collection
  • 1999 : Rough Diamonds No. 1
  • 2000 : Hot Blooded and Other Hits
  • 2000 : Anthology : Juke box Heroes
  • 2002 : Complete Greatest Hits #80 US
  • 2002 : The Definitive #33 UK
  • 2005 : The Essentials
  • 2006 : The Definitive Collection
  • 2008 : No End in Sight: The Very Best of Foreigner
  • 2011 : Acoustique and More - coffret de 2 CD Acoustique the Classics Unplugged et Juke Box Heroes + un1 DVD Live In Chicago.
  • 2014 : I Want to Know What Love Is: The Ballads
  • 2014 : The Complete Atlantic Studio Albums 1977–1991 - coffret 7 CD + 9 chansons bonus
  • 2017 : 40: Forty Hits From Forty Years 1977-2017 (inclus un titre inédit Give My Life For Love + la nouvelle version de I Don’t Want To Live Without You)

Singles[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (mars 2018). Découvrez comment la « wikifier ».
Année Chanson Album
1976 "Feels Like the First Time" Foreigner
1977 "Starrider" Foreigner
1977 "Cold As Ice" Foreigner
1978 "Long, Long Way From Home" Foreigner
1978 "Hot Blooded" Double Vision
1978 "Double Vision" Double Vision
1979 "Blue Morning, Blue Day" Double Vision
1979 "Dirty White Boy" Head Games
1979 "Head Games" Head Games
1979 "Rev On The Red Line" Head Games
1980 "Women" Head Games
1981 "Urgent" 4
1981 "Waiting for a Girl Like You" 4
1982 "Juke Box Hero"1 4
1982 "Break It Up" 4
1982 "Luanne" 4
1984 "I Want to Know What Love Is" Agent Provocateur
1985 "That Was Yesterday" Agent Provocateur
1985 "Reaction To Action" Agent Provocateur
1986 "Down On Love" Agent Provocateur
1987 "Say You Will" Inside Information
1988 "I Don't Want To Live Without You" Inside Information
1988 "Heart Turns To Stone" Inside Information
1991 "Lowdown And Dirty" Unusual Heat
1991 "Only Heaven Knows" Unusual Heat
1992 "With Heaven On Our Side" The Very Best...And Beyond
1993 "Soul Doctor" The Very Best...And Beyond
1994 "White Lie" Mr. Moonlight
1995 "Until The End Of Time" Mr. Moonlight
1996 "Under The Gun" Mr. Moonlight
2008 "Too Late" No End In Sight: The Very Best of Foreigner

11982 re-release

Reprises et remixes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Foreigner Website: The Band: Interviews: Chat with Lou Gramm », 4eigner.net (consulté le 18 avril 2014)
  2. Billboard. p.26. 19 avril 1986.
  3. Rick Fulton, « Foreigner frontman Mick Jones insists he has no plans to retire as he reveals his band's plans for new album and more tours », Daily Record, Scotland,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « RIAA – Top Selling Artists », Recording Industry Association of America (consulté le 3 février 2010)
  5. « A Foreigner's Tale », Foreigneronline.com,
  6. (en) Chiu, David. "Foreigner Get a Makeover". Rolling Stone. 19 mai 2005.
  7. « No End In Sight For Foreigner », Billboard, (consulté le 18 avril 2014)
  8. « Live - Foreigner Band India Tour along with Niladri Kumar in Bangalore - Buzzintown | event details, venue, address », Buzzintown, (consulté le 13 mai 2012)
  9. (en) (en) « Is it really classic rock if the whole band isn’t there? Foreigner’s Lou Gramm wants to know », miamiherald (consulté le 11 février 2018).
  10. « SOS 2014 », Soundtrackofsummer.com (consulté le 4 mars 2015)
  11. Jeff Giles, « Original Foreigner Bassist Ed Gagliardi dies aged 62 », Ultimate Classic Rock, (consulté le 13 décembre 2014)
  12. « Sarasota 2015 », Facebook (consulté le 4 mars 2015).
  13. « Foreigner Announce Tour », UltimateClassicRock.com, (consulté le 8 juin 2015)
  14. Infodisc, cliquer sur l'onglet Foreigner.

Liens externes[modifier | modifier le code]