Mary Gauthier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mary Gauthier
Description de cette image, également commentée ci-après
Mary Gauthier à la fin du concert de Lage Vuursche
(Pays-Bas) le 8 décembre 2006
Informations générales
Nom de naissance Mary Gauthier
Activité principale auteure-compositrice-interprète
Genre musical Folk, country, rock, americana
Instruments guitare folk, harmonica
Site officiel marygauthier.com

Mary Gauthier (prononciation goshay) est une auteure-compositrice-interprète américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mary Gauthier est née le 11 mars 1962 à La Nouvelle-Orléans en Louisiane. Elle a été adoptée par une famille de Thibodaux et a vécu à Bâton-Rouge toujours en Louisiane, pendant une quinzaine d'années. Après une adolescence et une vie de jeune adulte mouvementée et des années de galère, elle commence à écrire et composer à l'âge de 35 ans au moment où elle tient un restaurant cadien à Boston qui s'appelait Dixie Kitchen qui est aussi le titre de son premier CD. Elle vend, ensuite, les parts de son restaurant pour produire son deuxième CD Drag Queens in Limousines. Elle vit actuellement à Nashville.

Elle se définit elle-même comme une « chanteuse folk du Sud » et précise que les gens du Nord pensent qu'elle est une chanteuse country et ceux du Sud qu'elle est folk à cause des sujets qu'elle traite dans ses textes.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mary Gauthier est ouvertement lesbienne[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Dixie Kitchen (1997)
  • Drag Queens in Limousines (1999)
  • Filth and Fire (2002)
  • Mercy Now (2005)
  • Between Daylight And Dark (2007)
  • Genesis (The early years) (2008)
  • The Foundling (2010)
  • The Foundling Alone (2011) (Acoustic Demos)
  • Live at Blue Rock (2012)

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Holiday Inn, Again in Amplified. Ouvrage Collectif (Une histoire courte parmi les 16 écrites par d'autres auteurs-compositeurs). Ed. Julie Schaper & Steven Horwitz, Melville House Publishing, New-York, 2009, 320p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]