Jonathan Roy (chanteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roy et Jonathan Roy.
Jonathan Roy
Naissance
Pointe-Claire (Canada)
Genre musical Pop
Années actives Depuis 2009

Jonathan Roy (né le à Pointe-Claire au Québec, Canada) est un chanteur québécois[1].

Il a également joué au hockey sur glace, comme gardien de but, au niveau junior.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jonathan Roy est le fils aîné d'un des plus célèbres gardiens de but de l'histoire de la Ligue nationale de hockey, Patrick Roy.

Il a lancé son premier album de musique, intitulé What I've Become, le , sorti en magasin le [2],[3],[4]. Il fait en 2012 un duo La Route avec Natasha Saint-Pier.

Hockey sur glace[modifier | modifier le code]

Avant de devenir chanteur, il a joué au hockey sur glace au niveau compétitif.

En 2005, il est repêché dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec par les Tigres de Victoriaville au troisième tour, le 43e choix au total[5]. Lors de la saison 2005-2006, il s'aligne pour le Blizzard du Séminaire Saint-François dans le Midget AAA et la saison suivante, il joue pour les Lions du Cégep Champlain St. Lawrence dans la LHJAAAQ. En , il est échangé aux Remparts de Québec contre un choix de 8e tour au repêchage de 2007.

Il commence sa carrière junior avec les Remparts lors de la saison 2007-2008. Il est alors le remplaçant de Kevin Desfossés. Il joue 22 parties et totalise 894 minutes de jeu lors de cette saison. Il enregistre trois victoires contre dix défaites pour une moyenne de buts alloués de 3,96 et un pourcentage d'efficacité de 86,6 %. Lors du deuxième match des séries 2008, il remplace en cours de match Desfossés qui a encaissé 4 buts sur 12 tirs.

En 2008-2009, Jonathan joue sa deuxième saison avec les Remparts en tant que gardien remplaçant.

Le , lors d'une échauffourée entre les Remparts et les Saguenéens de Chicoutimi, Roy veut entamer le combat avec le gardien adverse, Bobby Nadeau mais un arbitre l'en empêche. Profitant de la distraction des officiels, il s'élance vers Nadeau qui est resté dans son filet et ne semble pas disposé à se battre. Roy lui arrache son casque et commence à lui assener des coups de poing. Nadeau, toujours récalcitrant, se protège comme il peut alors que Roy continue à le rouer de coups. Il quitte ensuite la patinoire en faisant des doigts d'honneur à la foule qui le huait. Cet événement déclenche une « affaire Roy » en Amérique du Nord[6], la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport du Québec, Michelle Courchesne, réclamant des mesures pour enrayer la violence au hockey[7]. Le 24 mars, Roy présente ses excuses[8]. Le 25 mars, la Ligue de hockey junior majeur du Québec décerne des suspensions de 7 matchs pour Jonathan Roy et 5 matchs pour son père Patrick à cause de son implication lors de l'évènement, ce dernier ayant, selon plusieurs observateurs, incité son fils à la violence. L'affaire connaît dans les médias nord-américains un retentissement considérable en raison de la personnalité de Patrick Roy.

Statistiques sportives[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[9]
SaisonÉquipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ V  D Pr/N Min  BC Moy % Arr  Bl PunPJ V  D  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun
2005-2006 Tigres de Victoriaville LHJMQ 1 0
2006-2007 College St. Lawrence Lions LHJAAAQ 20 4
2006-2007 Remparts de Québec LHJMQ 1 0
2007-2008 Remparts de Québec LHJMQ 22 3 6 4 894 56 3,76 87,2 % 0 6 4 12
2008-2009 Remparts de Québec LHJMQ 23 15 5 1 1 262 64 3,04 89,7 % 1 4 17

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominic Munger, « La dernière de Tout le monde en parle », sur Canoë, 7 jours, (consulté le 10 mai 2009)
  2. « Jonathan Roy - What I've Become », sur ZIK.ca, (consulté le 10 mai 2009)
  3. Pierre O. Nadeau, « Jonathan Roy : D'un rêve à l'autre », sur Canoë, (consulté le 10 mai 2009)
  4. « Le gardien de but Jonathan Roy lance un album », sur LCN, (consulté le 10 mai 2009)
  5. Profil de Jonathan Roy sur le site officiel de la LHJMQ www.lhjmq.qc.ca
  6. « L'affaire Jonathan Roy », sur projetmedias.ca, (consulté le 28 novembre 2008)
  7. « Violence au hockey mineur: la ministre Courchesne veut sévir », (consulté le 28 novembre 2008)
  8. « Le jeune Roy désolé », sur radiocanada.ca, (consulté le 28 novembre 2008)
  9. (en) « Jonathan Roy hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 24 mai 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]