Khaled (chanteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cheb Khaled)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Khaled.
Cheb Khaled
Description de cette image, également commentée ci-après
Khaled en 1984.
Informations générales
Nom de naissance Khaled Hadj Ibrahim
Naissance (57 ans)
Drapeau de l'Algérie Oran (Algérie)
Activité principale Chanteur
Genre musical Raï
Instruments Chant, darbouka, guitare, accordéon, saxophone, trompette, synthétiseur
Années actives Depuis 1974
Labels Universal Music Group,
Site officiel http://www.khaled-lesite.com/

Khaled Hadj Ibrahim[1] (en arabe : خالد حاج ابراهيم), connu sous le nom de scène Cheb Khaled puis juste Khaled né le à Oran en Algérie[2], est un chanteur, compositeur et multi-instrumentiste algéro-marocain[3] de raï. Il a commencé à enregistrer au début de son adolescence sous le nom de Cheb Khaled (arabe pour "Jeune homme" Khaled, par opposition aux traditionalistes anciens Sheikh) et est devenu le chanteur algérien le plus célèbre au niveau international dans le monde arabe et à travers plusieurs continents. Sa popularité lui a valu le titre officieux de « Roi du Raï ». Ses chansons les plus célèbres sont Didi, Aïcha et C'est la vie.

Public international[modifier | modifier le code]

Festival de la chanson Raï en France (1986), de gauche à droite : Cheb Mami, Cheb Khaled, Cheb Hamid, Cheb Sahraoui

La chanson signée Cheb Khaled : Didi, est devenue extrêmement populaire dans les pays arabophones et sur plusieurs autres continents, notamment en Europe, où il est entré aux top charts en France, en Belgique, en Espagne et en Asie, notamment en Inde et au Pakistan. La chanson est également utilisée dans un film de Bollywood, intitulé Shreeman Aashiq.

Khaled et Don sont apparus dans l'émission The Tonight Show, le 4 février 1993. de Cheb Khaled 1995 hit. Ce dernier morceau, qui a beaucoup tourné sur MTV Europe, a atteint la quatrième place des charts en Allemagne.

Roi légendaire de Rai, Cheb Khaled est le lauréat de nombreux prix prestigieux, et a vendu plus de 80.5 millions d'albums à travers le monde. Il a joué Didi lors de la cérémonie d'ouverture de la Coupe du Monde de la FIFA 2010 en Afrique du Sud.

En 2017, Khaled enregistre le duo "Wenta Ma3aya" avec le chanteur égyptien Tamer Hosni[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Ses parents habitaient le quartier Eckmühl à Oran. Sans oublier que Cheikh Fethi fut l'ami d'enfance du Cheb Khaled, il a été influencé par les chanteurs comme Ahmed Wahby et Blaoui Houari, le grand Cheikh de la Chanson oranaise. Ses maîtres seront Abdelkader El Khaldi et Mestfa Ben Brahim, qui fut la gloire de la poésie populaire algérienne.

En 1997, son épouse dépose plainte contre lui pour violences conjugales, avant de se rétracter[5]. Le 7 mai 2001, Khaled est condamné par le tribunal correctionnel de Nanterre à deux mois de prison avec sursis pour « abandon de famille »[6].

Marié à une Franco-Algérienne (Samira Diabi), Khaled réside pendant des années en France. Il quitte ce pays en 2000 pour s'installer au Luxembourg.

Il a été naturalisé marocain[7] le par dahir n° 1-13-68 (décret royal) apparu sur le bulletin officiel du Royaume du Maroc[8]. Il se présente également comme un ami du roi du Maroc, Mohammed VI[9]. Lors de l'interview accordée au quotidien El Watan[10], la femme de Khaled a tenu à préciser que Khaled n’a toujours pas reçu sa nationalité et qu’il n’a même pas été la réclamer. Et d’ajouter que c’est lorsqu’elle est allée enterrer son père à Tlemcen qu’elle a entendu que Rabat voulait faire honneur à son mari, en lui accordant la nationalité marocaine. Et d’avouer avec promptitude : « Même moi je ne l’ai pas », rappelant au passage qu’elle est elle-même de père algérien et qu’elle voyage avec un passeport algérien.

En 2009, selon le magazine marocain Telquel, Khaled compare l'expulsion des Marocains d'Algérie durant les années 1970 à une « aberration »[11]. Cependant, dans l'interview qu'il a accordée au quotidien algérien El Watan, Khaled nie avoir tenu les propos que le magazine marocain Telquel lui attribue[10].

Carrière[modifier | modifier le code]

Khaled et Stevie Wonder à sa droite en 2007.
Khaled à la Fiesta des Suds à Marseille en 2009.
Khaled à Oran, le 5 juillet 2011.

Khaled est surnommé « Cheb » au Festival d'Oran en 1985, dont il gagne le premier prix. En 1986, par l’intermédiaire du colonel Snoussi, il rencontre le compositeur algérien Safy Boutella avec lequel il produit et compose l’album mythique Kutché qui va lancer le raï à l’international. L'album sera classé parmi les 100 meilleurs albums du siècle (44e place) par Le Monde et la Fnac.

Grâce à lui, la musique raï a connu de nombreux changements par l'intégration d'instruments occidentaux tels que la guitare, la basse, le synthétiseur et le saxophone. Après un succès phénoménal, il a émigré en France où il a pu imposer sa musique. En 1986, il rencontre Djilali Ourak et Marc Céda. Ces derniers font appel à Jess-Jemel Dif, ex-batteur fondateur du groupe Carte de Séjour et producteur de Cheb Kada, pour faire signer Khaled chez Universal. Ce dernier invite le patron d'Universal au Bataclan lors d'un concert deux jours de suite, et Khaled obtient ainsi son contrat pour Didi.

En 1992, l'album Khaled, produit à Los Angeles par Don Was et à Bruxelles par Michael Brook, enregistre un succès phénoménal au Maghreb ainsi qu'en France. En outre, cet album rentre dans la liste des 50 albums les plus vendus en France et réalise un succès remarquable au Brésil pour un album de raï, avec plus de 3,5 millions d'exemplaires. Le titre Didi est le premier grand succès du raï. C'est ce titre qui popularisa à grande échelle cet album.

En 1993 sort l'album N'ssi, N'ssi. En 1994, Khaled reçoit un César de la meilleure musique écrite pour un film pour Un, deux, trois, soleil de Bertrand Blier. En juillet, il est invité par le Festival Paris quartier d'été à chanter à l'Opéra Garnier.

En 1996, il enregistre l'album Sahra, produit par Don Was et Philippe Eidel. Sahra contient deux collaborations avec Jean-Jacques Goldman, le tube Aïcha en particulier. La même année, il chante en duo avec Mylène Farmer la Poupée qui fait non sur scène lors de certaines dates du Tour 96 de Mylène Farmer (ce duo sortira en single et un clip live sera diffusé). En 1997, il joue dans le film 100 % Arabica réalisé par Mahmoud Zemmouri avec Cheb Mami. L'album Hafla sort en 1998 et l'album Kenza (du prénom de sa fille) sort en 1999. En 2000, il sort un nouvel album Elle ne peut pas vivre sans lui !. En 1998, il participe à l'album 1 Douar d'Alan Stivell.

En 2001, il apparaît dans le film Art’n Acte Production de Farid Dms Debah[12].

Le , Khaled a été nommé Ambassadeur de bonne volonté de l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)[13].

En 2004, il a participé au CD Agir Réagir en faveur des sinistrés du tremblement de terre qui a secoué la région d'Al Hoceima, au Maroc le 24 février. La même année, il sort l'album Ya Rayi.

En 2006, il chante en duo avec Cameron Cartio le tube de l'été Henna. Toujours en 2006, il chante en duo à San Francisco avec Carlos Santana la chanson Love to the people et, dans la même année, il chante Mas & Louly en duo avec Diana Haddad. En 2007, il chante en duo avec Melissa M le titre Benthi.

En 2009, pour marquer l'arrivée de la soirée Raï’n’B Fever 2009, avec le groupe Magic System, il chante Même pas fatigué. La même année, il sort un nouvel album Liberté.

Le , il participe à la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud, où il chante son plus gros tube Didi.

Il a participé au festival Mawazine de Rabat le soir du 21 mai 2012, où il a réuni plus de 175 000 personnes sur place.

En 2012 (été), il enregistre et sort l'album C'est la vie dont 9 titres sont produits par RedOne, dont la chanson éponyme.

En 2013, il reçoit un Murex d'Or.

Condamnation[modifier | modifier le code]

Il est condamné le 3 avril 2015 par le tribunal de grande instance de Paris pour avoir plagié la musique d'un auteur algérien, Cheb Rabah, pour la composition de son plus gros tube international, Didi. Cependant, il gagne en appel[14], après avoir prouvé qu'il avait, sur cassette audio, une composition antérieure à la chanson de Cheb Rabah [15].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Année Single Meilleures positions Album
BE
(Nl)
BE
(Fr)
FR
[18]
DE NL SWE
[19]
CH
1988 "Chebba" / "Baroud"
(Cheb Khaled & Safy Boutella)
23 25 1[réf. nécessaire] 88 5 7 11 Kutché
"Le Camel"
(Cheb Khaled & Safy Boutella)
1992 "Didi" 9 29 30 Khaled
"Ne m'en voulez pas"
"Mauvais sang"
1993 "Serbi Serbi" N'ssi N'ssi
"Chebba"
1994 "N'ssi N'ssi"
1995 "Bakhta"
1996 "Aïcha" 25 1 1 33 14 11 Sahra
1997 "Ouelli El Darek" 33 45 23 21 12 10 66
"La poupée qui fait non (live)"
(Mylène Farmer & Khaled)
5 6 8 album de Mylène Farmer
Live à Bercy
"Le jour viendra" 12 24 20 14 36 Sahra
"Lillah"
1998 "Abdel Kader (Live à Bercy)"
(Taha / Khaled / Faudel)
36 6 album 1, 2, 3 Soleils
par Taha / Khaled / Faudel
Original par Khaled
sur son album N'ssi N'ssi
1999 "Comme d'habitude"
(Taha / Khaled / Faudel)
40 40 album 1, 2, 3 Soleils
par Taha / Khaled / Faudel
"C'est la nuit" 35 29 Kenza
2000 "El harba wine"
(feat. Amar)
20
"Les ennemis (el Aâdyene)"
(Khaled vs. Fonky Family)
63 sorti seulement en single
2001 "Wana wana" 97
2004 "Ya-Rayi" 12 11[réf. nécessaire] 14 36 25 80 Ya-Rayi
"Zine Zina" 12 22 18[réf. nécessaire] 23 58 12 23
2007 "La terre a tremblé" Best of Khaled
2009 "Même pas fatigué !!!"
(Magic System & Khaled)
10 1 49 titre pas sorti en album
"Papa"
(reprise de Blaoui Houari)
Liberté
2012 "C'est la vie" 5 5 4 3 92 34 33 C'est La Vie
"Hya hya"
(feat. Pitbull)
"Dima Labess"
(featuring Mazagan)
Collaborations (seuls figurent les titres classés)
Année Single Charts Certification Album
BE
(Vl)
BE
(Fr)
FR NL CH
2006 "Henna"[20]
(Cameron Cartio feat. Khaled)
86 9 Album de Cameron Cartio
'Borderless

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Le Meilleur de Cheb Khaled vol 1
  • 1992 : Le Meilleur de Cheb Khaled vol 2
  • 2009 : Khaled: Rebel of Raï – The Early Years

Participations[modifier | modifier le code]

Année Titre Artiste Album
1990 "Be Not Afraid" The Blow Monkeys Springtime for the World
1992 "Amdyaz" Hector Zazou Sahara Blue
1995 "Revolution, Revolutions"
"ElDorado" (hymne officiel UNESCO)
Jean Michel Jarre Concert pour la tolérance
"Didi" (avec Johnny Clegg) Divers Duos Taratata
"Kebou"
"N'ssi N'ssi"
"Chebba"
Various Artists Going Global Series Voila
"Numb (Gimme Some More Dignity mix)" U2 Melon: Remixes for Propaganda
1997 "La Poupée qui fait non" Mylène Farmer Live à Bercy
"Chanson du hérisson" Divers Émilie Jolie
"Mâardi" Divers Sol En Si (Solidarité Enfants Sida)
1998 "Ensemble (Understand)"
"Crimes"
Alan Stivell 1 Douar
"Oasis de los Dioses" Ketama Konfusion
1999 "Bladi" Freeman (feat.
K-Rhyme Le Roi & Khaled)
L'palais de justice
"¡Oh Madre!" Tekameli Ida y Vuelta
"Albey" Amr Diab Amarain
2000 "L'aziza" Divers Balavoine Hommages ...
"Time for a Change" Divers
(The Rapsody feat. MC Lyte
& DaNaCeE & Khaled)
The Rapsody
"Emmenez-moi" Les Enfoirés XXe siècle
"Le rêve de mon père" Kertra Labyrinthe
2001 "Aich Rebel Sun" Divers Big Men, Raï Meets Raggae
2002 Ojos de la Alhambra Vicente Amigo Ciudad de los Ideas
"Saludo A Chango" Compay Segundo Duets
2004 "Agir Réagir" Divers Agir Réagir
"Retour aux sources" Kore & Skalp Raï'n'B Fever
"L'enfant du pays" Rim'K L'enfant du pays
"Dance with me" Enzo Avitabile & Bottari Save the World
2005 "Henna" Cameron Cartio Borderless
2006 "Mas and Louly" Diana Haddad Diana 2006
"Face à la mer"
(enregistré en 1992)
Les Négresses Vertes À l'affiche (Best of),
"El Marsem" Enrique Morente Morente sueña la Alhambra (DVD)
2007 "Benthi" Mélissa Taxi 4
"Bilovengo"
"Erjaii ya alf leila"
Bratsch Plein du monde
"Salam" Andy Airport
2010 "Citizens of the World" Flying Machines, King Sunny Adé,
Kailash Kher, Cheng Lin
Citizens of the World

Musiques de films[modifier | modifier le code]

Année Titre Film
1993 "Ragda"
"Mauvais Sang"
"Kebou"
"Les ailes"
"Alech Taadi"
"Bakhta"
Un, deux, trois, soleil
"Didi" Journal intime (Caro diario)
1995 "Didi" L'Âge des possibles
"Didi" High Way
"Les Ailes" Party Girl
1997 "Wahrane Wahrane"
"Cameleons" (avec Cheb Mami)
100% Arabica
"Alech taadi" Le Cinquième Élément
(la chanson apparaît dans le film, mais pas dans le disque de la bande originale)
1999 "El Arbi" Vila Madalena (soap opera)
2000 "Wana wana aamel eih"
"Dour biha ya chibani"
Origine contrôlée
2002 "Ragda" La Vérité sur Charlie (The Truth About Charlie)
"Minuit" L'Homme de la Riviera (The Good Thief)
2004 De l'autre côté
2006 "Ya Dzayer"
"Mort de Messaoud"
"Nostalgie"
"Sur la tombe"
"El Babour"
Indigènes
2007 "Benthi" (feat. Mélissa) Taxi 4
2012 "Wahran Wahran" The Dictator

Collaborations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Khaled en 1994, à la 19e cérémonie des César.

Succès de Didi[modifier | modifier le code]

Khaled en 2012

En 1992, Khaled chante Didi, son plus gros succès national et international. Ce titre arrive en tête des classements en Europe et surtout dans le monde arabe.[réf. nécessaire]

Cependant, le Tribunal de grande instance de Paris a condamné Khaled le 7 avril 2015 pour contrefaçon de la composition musicale de Cheb Rabah dans la chanson Didi. Khaled envisage d'interjeter appel de ce jugement[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « BnF catalogue général - Notice d'autorité personne » (consulté le 23 septembre 2013).
  2. « Bio raï. », sur http://www.liberation.fr (consulté le 23 septembre 2013).
  3. https://www.bladi.net/cheb-khaled-marocain-traitre,41645.html
  4. Cheb Khaled et Tamer Hosny préparent la sortie de leur duo Wenta Ma3aya
  5. voir notamment Le Journal du Dimanche 30.03.2009 (http://www.lejdd.fr/Culture/Musique/Actualite/Khaled-proclame-sa-Liberte-75494), FemmesPlus 22.06.2010 (http://femme.planet.fr/la-vie-des-stars-ces-qui-se-croient-au-dessus-lois.19758.1183.html?page=0,26)
  6. Le Parisien 8.05.2001 (http://www.leparisien.fr/faits-divers/deux-mois-de-prison-avec-sursis-pour-khaled-08-05-2001-2002152994.php)
  7. Cheb Khaled naturalisé marocain : Le chanteur est désormais un sujet de Sa Majesté, selon la presse du Royaume, Liberté du 19/09/2013.
  8. [PDF] « Dahir n°1-13-68 du 12 chaoual 1434 (20 août 2013) portant sur la naturalisation de Khaled Hadj Ibrahim », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 6184,‎ , p. 2321 (lire en ligne)
  9. Le roi du raï algérien Cheb Khaled prend la nationalité marocaine, Jeune Afrique du 19/09/2013
  10. a et b Yacine Farah, « Le chanteur Khaled parle de sa naturalisation marocaine : « Je suis Algérien et je mourrai Algérien » », sur elwatan.com, (consulté le 13 avril 2014).
  11. « Khaled. Mohammed VI est mon ami », Telquel, no 389.
  12. Site Internet Movie DataBase
  13. (fr) « Khaled », sur fao.org
  14. « « Didi » de Cheb Khaled : faute de preuves, la Cour d'appel de Paris estime que le roi du raï n'a pas plagié - JeuneAfrique.com », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 18 mai 2016)
  15. « Didi : la justice donne raison à Khaled - LeFigaro.fr », sur LeFigaro.fr, (consulté le 22 août 2017)
  16. Discographie sur Rate Your Music
  17. Notice de l'album Kutché sur la Bibliothèque nationale de France
  18. Khaled sur lescharts.com
  19. SwedishCharts.com: Khaled discography
  20. SwedishCharts.com ""Henna" song page
  21. BFMTV Khaled condamné pour plagiat

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]