Car Seat Headrest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Car Seat Headrest
Description de cette image, également commentée ci-après
Will Toledo sur scène en 2016.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock indépendant, rock alternatif, lo-fi, pop
Années actives Depuis 2010
Labels Matador Records
Site officiel carseatheadrest.com
Composition du groupe
Membres
  • Will Toledo
  • Ethan Ives
  • Andrew Katz
  • Seth Dalby

Car Seat Headrest est un groupe de rock indépendant américain, originaire de Seattle, dans l'État de Washington. Formé en 2010, il s'agit du projet de l'auteur-compositeur et multi-instrumentiste Will Toledo, originaire de Leesburg, dans l’État de Virginie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (2010-2014)[modifier | modifier le code]

Entre 2010 et 2013, Will Toledo, originaire de Leesburg, dans l’État de Virginie, publie une dizaine d’albums par ses propres moyens via son site Bandcamp[1],[2],[3]. Enregistrés en solo dans un style lo-fi, parfois dans la voiture familiale, ces albums lui permettent de se constituer progressivement un public dévoué[2],[4]. Après des études au Collège de William et Mary à Williamsburg en Virginie, Toledo s'installe à Seattle, dans l'État de Washington, où il s'entoure d'autres musiciens : Ethan Ives (guitare), Andrew Katz (batterie), et Seth Dalby (basse)[2],[4].

Période Matador Records (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

En 2015, le groupe décroche un contrat avec le label indépendant Matador qui publie l'album Teens of Style en octobre de la même année[2]. Il s'agit de réenregistrements en studio d'anciens titres autoproduits par Toledo, en particulier ceux de son album My Back Is Killing Me Baby de 2011[2].

Alors que le premier véritable album du groupe doit sortir le 20 mai 2016, le chanteur de The Cars, Ric Ocasek, refuse qu'un extrait de sa chanson Just What I Needed, y soit utilisé sur une piste[1]. Une semaine avant la date programmée, le label Matador rappelle les copies du disque déjà envoyées aux magasins, pour un coût estimé à 50 000 dollars sur le seul territoire américain[1]. Le groupe retourne ensuite en studio pour réenregistrer le morceau mis en cause, renommé Not Just What I Needed[1]. Paru en juillet 2016, Teens of Denial, très bien reçu par la critique spécialisée, a été enregistré sous la houlette du producteur Steve Fisk[1].

En février 2018, le groupe publie un réenregistrement studio de l'album Twin Fantasy, initialement autoproduit par Toledo en 2011[5].

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Autoproductions[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2010 : 1
  • 2010 : 2
  • 2010 : 3
  • 2010 : 4
  • 2011 : My Back Is Killing Me Baby
  • 2011 : Twin Fantasy
  • 2012 : Monomania
  • 2013 : Nervous Young Man

Autres[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Little Pieces of Paper with "No" Written on Them (B-sides and rarities and generally just awful shit)
  • 2012 : Starving While Living (EP)
  • 2013 : Disjecta Membra (bonus pour l'achat de l'album Nervous Young Man)
  • 2014 : How to Leave Town (EP)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Franck Colombani, « The Cars envoie à la casse Car Seat Headrest », sur Le Monde, (consulté le 9 novembre 2016).
  2. a, b, c, d et e (en) Simon Vozick-Levinson, « Car Seat Headrest on Going From Dorm-Room Prodigy to Indie-Rock Sensation », sur Rolling Stone, (consulté le 9 novembre 2016).
  3. (en) Hua Hsu, « Growth Spurt Car Seat Headrest and coming of age on Bandcamp », sur The New Yorker, (consulté le 9 novembre 2016).
  4. a et b (en) Rachel Brodsky, « Car Seat Headrest Conquer Graduation Jitters With New Album Teens of Denial », sur Spin (magazine), (consulté le 26 octobre 2016).
  5. (en) Mark Richardson, « Car Seat Headrest - Twin Fantasy », sur Pitchfork, (consulté le 16 février 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]