Fred Fortin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fortin.
Ne doit pas être confondu avec Fred Faurtin.
Fred Fortin
Description de cette image, également commentée ci-après
Fred Fortin aux FrancoFolies de Montréal le 19 juin 2010.
Informations générales
Surnom Freddie Fourteen
Vieux Brochet
Nom de naissance Joseph Antoine Frédéric Fortin Perron
Naissance (46 ans)
Dolbeau-Mistassini,Canada
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Rock indépendant, folk rock, garage rock
Instruments Basse, batterie, guitare, harmonica
Années actives Depuis 1996
Labels C4, Grosse Boîte, La Tribu

Fred Fortin (né Joseph Antoine Frédéric Fortin Perron le à Dolbeau-Mistassini) est un auteur-compositeur-interprète et multi-instrumentiste québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fred Fortin grandit à Saint-Prime, dans la région du lac Saint-Jean. En 1991, il complète un DEC en musique du Cégep de Saint-Laurent. Il est découvert au milieu des années 1990 par le chanteur des Colocs, André Fortin (aucun lien de parenté).

À l'été 1996, Fred Fortin débute l'enregistrement de son premier album, Joseph Antoine Frédéric Fortin Perron, dans un chalet du Lac-Etchemin. Quelques chansons font une timide percée à la radio (Portrait d'un OVNI, Moisi moé'ssi) mais l'ensemble est jugé trop éclaté pour les radios commerciales[réf. souhaitée]. S'ensuit une série d'albums et de projets parallèles qui assureront à Fred Fortin, près d'une dizaine d'années plus tard, une reconnaissance critique et un succès d'estime considérable, particulièrement pour son disque Planter le décor, paru en 2004.

En 1998, Fortin se retire au lac Saint-Jean et lance le projet Gros Mené en compagnie du guitariste René Lussier. Gros Mené ne présentera qu'un seul spectacle dans cette région avant que Fortin n'entre en studio, dans un chalet de Saint-Félicien, mais plutôt avec Olivier Langevin comme guitariste. L'enregistrement du premier disque de Gros Mené marque le début de la collaboration entre ces deux musiciens. Outre Langevin, on retrouve dans Gros Mené l'ancien batteur des Colocs, Michel Dufour, et Pierre Bouchard, également batteur, mais qui ne jouera de son instrument que sur moins de la moitié des pièces du disque[1]. Néanmoins, ce dernier donne son nom à l'album, intitulé Tue ce drum Pierre Bouchard, qui parait le [2] et qui devient le premier enregistrement du nouveau label indépendant La Tribu.

Parmi les autres projets de Fred Fortin, on compte Galaxie, anciennement Galaxie 500. Galaxie est un projet piloté par Olivier Langevin et dont Fred Fortin est membre. Il a d'abord été guitariste, ensuite batteur puis plus récemment bassiste.

Il a aussi contribué à ramener à l'avant-plan le chanteur Réal V. Benoit[réf. souhaitée], disparu de la scène pendant 25 ans.

En 2006, il devient batteur des Breastfeeders.

À l'automne 2008, il réalise l'album Trois petits tours de Thomas Fersen. Lors de la tournée, il a tenu la basse et chanté dans le groupe de Thomas Fersen lors des concerts aux Folies Bergère (28 novembre 2008). Il est également possible que Fortin se produise en formule homme-orchestre lors des premières parties de la tournée. Le groupe de Thomas compte également dans ses rangs le batteur québécois Justin Allard (Les Colocs, Stefie Shock, Dumas), qui joue aussi sur Trois petits tours[3].

En 2011, le metteur en scène et comédien Antoine Laprise lui consacre un documentaire, La Bête volumineuse[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums solo[modifier | modifier le code]

Avec Gros Mené[modifier | modifier le code]

Avec Galaxie[modifier | modifier le code]

Autres réalisations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Juillet 2000 : Prix Miroir de la chanson francophone auteur-compositeur, Festival d'été international de Québec.
  • Mars 2001 : Prix Chanson, Gala des Mimi (Musiques indépendantes).
  • Mars 2005 : Prix Feng Shui, Gala des Mimi (Musiques indépendantes).
  • Octobre 2013 : Prix Felix, Gala de l'adisq (album alternatif)[7]
  • Octobre 2016 : Prix Félix, Gala de l'ADISQ (Auteur ou compositeur).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]