Maïa Barouh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maïa Barouh
Maïa Barouh Waves Vienna 2015 05.jpg
Maïa Barouh, en 2015.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Père
Mère
Atsuko Ushioda (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Site web

Maïa Barouh (jap. マイア・バルー, Maia Barū), née en 1985 à Tokyo (Japon) est une auteure-compositrice-interprète et flûtiste franco-japonaise.

Ses chansons mêlent les musiques traditionnelles du Japon à la musique électronique et au jazz[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Barouh est la fille de l'auteur-compositeur-interprète français Pierre Barouh et de l'artiste japonaise Atsuko Ushioda. Elle passe son enfance dans les deux pays de ses parents, ou bien en voyage pendant les tournées de son père. Musicienne précoce, elle choisit d'apprendre la flûte[2].

Entre 2004 et 2014, elle sort cinq albums, qui connaissent un certain succès au Japon. Avec Kodama, en 2014, elle se fait connaître en Europe[3],[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Kazumi et Maïa L’Amitié (2004)
  • maïa et maïa 2 (2008)
  • Chikyū o Totte yo! (地球をとってよ!; 2009)
  • Love human tracks (2010)
  • Kodama (2014)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Maïa Barouh, électriser les traditions nippones », RFI Musique,‎ (lire en ligne, consulté le 11 janvier 2017)
  2. maia-zoku.com: Profils
  3. « Maïa Barouh, le souffle électro sur la tradition japonaise », Culturebox,‎ (lire en ligne, consulté le 11 janvier 2017)
  4. Patrick Labesse, « Les jaillissements sonores de Maïa Barouh », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 11 janvier 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]