Kygo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kygo
Description de cette image, également commentée ci-après
Kygo en 2016.
Informations générales
Nom de naissance Kyrre Gørvell-Dahll
Naissance (30 ans)
Drapeau de Singapour Singapour[1],[2]
Activité principale musicien, auteur-compositeur, producteur, Disc Jockey
Genre musical Tropical house[3]
Instruments Piano, Logic Pro
Années actives Depuis 2007
Labels Ultra, Sony Music
Site officiel www.kygomusic.com
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Kygo.

Kygo (prononcé en norvégien: [kyːɡuː], en anglais: [kaɪɡoʊ]), de son vrai nom Kyrre Gørvell-Dahll, né le à Singapour[1], est un DJ, musicien, auteur-compositeur et producteur norvégien. Il est connu pour ses compositions Firestone feat Conrad Sewell (2014) et Stole the Show feat. Parson James (2015). En 2015, il est classé 33e au DJ Mag Top 100 DJ[4] puis 26e l'année suivante.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts (1991–2014)[modifier | modifier le code]

Kygo commence à prendre des leçons de piano à six ans[5]. Puis il arrête vers 15 ou 16 ans et commence à produire de la musique avec Logic Studio et un clavier MIDI tout en regardant plusieurs tutoriels sur YouTube. Après avoir écouté Seek Bromance d'Avicii, il prend la décision de se lancer dans la composition de musique électronique[6] alors qu'il est à mi-chemin pour un diplôme en affaires et de la finance à l'Université Heriot-Watt d'Edimbourg en Écosse.

Tout commence pour lui à la suite de sa reprise de Sexual Healing de Marvin Gaye, et celle de I See Fire de Ed Sheeran. Après l'écoute et le visionnage de ses morceaux à plus de 80 millions de vues, Kygo est contacté par Avicii et Chris Martin pour composer des reprises officielles de leurs morceaux. Il apparait en première partie d'Avicii au Findings Festival d'Oslo en 2014[7]. Le , il est confirmé comme remplaçant d'Avicii au festival TomorrowWorld le , à cause des problèmes de santé de ce dernier[8]. Dans une interview publiée par le magazine Billboard, il évoque ses reprises pour Diplo et Coldplay, et sa future tournée nord-américaine[6].

En , Kygo en partenariat avec la marque Electric Family, produit un bracelet avec son logo pour laquelle 100 % des recettes sont reversées à la sensibilisation au cancer du sein. Dans ce même mois, il a signé un contrat de label avec Sony et Ultra Records après avoir été convoité par les principaux producteurs de musique électronique. Son manager Myles le soutient et organise tous les concerts de Kyrre, et se charge de toutes les logistiques. Ce contrat et l'engouement pour sa musique placent Kygo comme l'un des artistes en vogue de la musique électronique[9],[10]. Sa reprise du titre I See Fire d'Ed Sheeran est jouée plus de 31,2 millions de fois sur SoundCloud. Le nombre total d'écoutes et de visionnages de sa musique et ses vidéos dépasse les 80 millions sur SoundCloud et YouTube. Il se voit alors proposer par le chanteur de Coldplay, Chris Martin, de faire une reprise du titre Midnight[7],[11].

Premiers succès (2014–2017)[modifier | modifier le code]

Son premier single, Firestone, est publié en . C'est avec cette chanson qu'il rencontre son premier succès. En , sa chanson ID est présentée dans le trailer officiel pour l'Ultra Music Festival. La même piste est également en vedette sur FIFA 16, un jeu vidéo publié par EA Sports. En , Kygo était une vedette sélectionnée au Lollapalooza à Chicago, un des grands festivals de musique dans le monde.

Il sort le tube Stole the Show en . Le , Kygo sort un nouveau single : Stay. Par la même occasion, il dévoile sur Facebook la date de sortie de son premier album, prévu pour le . Ces tubes aux sonorités electro et tropical house tels que Firestone (feat. Conrad Sewell) et Stole the Show (feat. Parson James) lui ont permis de toucher un plus large public dès 2014, de vendre plus de six millions de singles en 2015 et généré un milliard de stream. Spotify le décrit comme la révélation de l'année 2015 atteignant un milliard d'écoutes. Une semaine après sa sortie, son tube Stay est déjà placé 20e dans le classement mondial de Spotify.

En , Kygo continue la promotion de son premier album Cloud Nine avec la mise en ligne du clip « Stay », un titre qu'il partage avec Maty Noyes. Le succès de Kygo semble établi, le titre affichant plus de 50 millions de streams[12]. Le , le groupe Fifth Harmony dévoile la première chanson de leur nouvel album 7/27, Write on Me produit par Kygo.

En , il sort un nouveau morceau intitulé Cruise, utilisé comme bande son dans le film Cinquante nuances plus sombres[13]. Début , Kygo dévoile deux singles qui feront partie de son prochain album, It Ain't Me en collaboration avec Selena Gomez et First Time avec l'anglaise Ellie Goulding.

Deuxième album (2018–2019)[modifier | modifier le code]

Le , Kygo sort un remix du nouveau single de U2, You're the Best Thing About Me sur Ultra Music. La même année sort son album Kids In Love. Le , il collabore avec le groupe Imagine Dragons et sort le nouveau single, Born to Be Yours[14]. En , il remixe la reprise par Whitney Houston de Higher Love, titre de Steve Winwood, remix qui fait exploser la scène internationale et réalise 2 500 000 écoutes en 72 heures.

Troisième album (2020–)[modifier | modifier le code]

Le , Kygo annonce sur ses réseaux la sortie d'un nouvel album intitulé Golden Hour, 2 ans après son second opus Kids In Love.

Le , Kygo édite un remix du single What's love got to do with it paru en 1984 et chanté par Tina Turner[15],[16]. Afin de promouvoir ce titre, un nouveau clip est mis en ligne mais sans que Tina Turner et Kygo n’y apparaissent. Laura Harrier et Charles Michael Davis tiennent les rôles principaux[15].

Le Kygo édite un remix du single Hot Stuff paru en 1979 et chanté par Donna Summer. Afin de promouvoir ce titre, un nouveau clip est mis en ligne mais sans que Donna Summer (décédée) et Kygo n’y apparaissent. Madelyn Cline et Chase Stokes tiennent les rôles principaux.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Année Titre Meilleure position Album
NOR
[17]
ALL
[18]
AUS
[19]
BEL
(FL)

[20]
BEL
(WAL)

[21]
DAN
[22]
É-U
[23]
FIN
[24]
FRA
[25]
ITA
[26]
P-B
[27]
R-U
[28]
SUÈ
[29]
SUI
[30]
Cloud Nine 1 6 13 9 22 9 11 5 10 13 4 3 2 1
Kids In Love
  • Sortie: 3 novembre 2017
  • Label: Columbia
  • Formats: CD, téléchargement
3 91 42 68 68 73 14 55 76 22 35 3 34
Golden Hour
  • Sortie: 29 mai 2020
  • Label: Columbia
  • Formats: CD, téléchargement
1 42 9 29 52 15 18 7 34 30 8 6 6 4

EPs[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Titre Année Meilleure position Album
NOR
[17]
ALL
[18]
AUS
[19]
BEL
(FL)

[20]
BEL
(WAL)

[21]
DAN
[22]
É-U
[37]
FIN
[24]
FRA
[25]
ITA
[26]
P-B
[27]
R-U
[28]
SUÈ
[29]
SUI
[30]
Epsilon[38] 2013
Cut Your Teeth (remix)
(avec Kyla La Grange)
2014
Firestone
(featuring Conrad)
1 3 10 4 5 6 92 3 5 19 3 1 2 4 Cloud Nine
ID 2015 31 83 76
Stole the Show
(featuring Parson James)
1 2 53 7 7 3 5 2 1 37 3 24 1 3 Cloud Nine
Nothing Left
(featuring Will Heard (en))
1 69 37 11 55 81 79 14 26
Here for You
(featuring Ella Henderson)
9 47 99 50 48 26 12 55 12 18 16 17
Stay
(featuring Maty Noyes (en))
2 67 24 2 6 14 93 27 9 7 11 11 Cloud Nine
Coming Over
(avec Dillon Francis featuring James Hersey)
2016 93
Fragile
(featuring Labrinth)
1 87 69 78 55 50 Cloud Nine
Raging
(featuring Kodaline)
2 69 54 131 48 6 24
Carry Me
(featuring Julia Michaels)
39 77 38 97 81 133
I'm in Love
(featuring James Vincent McMorrow)
9 99 65 39
It Ain't Me
(avec Selena Gomez)
2017 1 2 4 4 2 2 10 3 5 8 3 7 2 3 Stargazing EP
First Time
(avec Ellie Goulding)
3 28 29 18 67 13 34 41 22 34 6 14
Stargazing
(featuring Justin Jesso)
2 14 40 32 7 31 11 19 72 12 44 8 9
This Town
(featuring Sasha Sloan)
9 99
Kids in Love
(featuring The Night Game & Maja Francis)
8 90 94 99 19 33 Kids In Love
Stranger Things
(featuring OneRepublic)
56 48
Remind Me to Forget
(featuring Miguel)
2018 2 14 14 8 5 63 20 89 18 69 3 2
Born to Be Yours
(avec Imagine Dragons)
4 22 18 41 21 74 14 44 36 54 4 5 Origins
Happy Now
(featuring Sandro Cavazza (en))
6 54 50 26 13 13 87 24 3 20
Think About You
(featuring Valerie Broussard)
2019 5 82 166 26 12 32
Carry On
(avec Rita Ora)
7 46 43 40 34 71 17 26 14 28
Not OK
(avec Chelsea Cutler)
7 99 27 47
Kem kan eg ringe
(featuring Store P et Lars Vaular (en))
3
Higher Love
(avec Whitney Houston)
2 22 20 4 18 28 63 26 9 2 9 10 Golden Hour
Family
(avec The Chainsmokers)
31 65 60 51 World War Joy
Forever Yours (Tribute)
(avec Avicii & Sandro Cavazza)
2020 5 65 49 91 64 4 25
Like It Is
(avec Zara Larsson & Tyga)
3 41 47 32 39 20 167 55 49 4 9 Golden Hour
I'll Wait
(avec Sasha Sloan)
9 89 28 21
Freedom
(featuring Zak Abel)
11 90 77 23 25
Lose Somebody
(avec OneRepublic)
5 45 31 40 88 20 30 46 12 20
The Truth
(avec Valerie Broussard)
28 123 61 63
Broken Glass
(avec Kim Petras)
15 34 78
What's Love Got to Do With It
(avec Tina Turner)
4 26 12 6 28 58 31 7 6
Hot Stuff
(avec Donna Summer)
23 74 7 18 25 27
Gone Are The Days
(avec James Gillespie)
2021 7 21 62
Love Me Now
(featuring Zoe Wees)
5 69 17 28
Undeniable
(featuring X Ambassadors)
8 41
« — » signifie que le single n'est pas sorti ou ne s'est pas classé dans ce pays

Tournée[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Cloud Nine Tour
  • 2018 : Kids in love tour

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Exclusive Interview: Kygo, On “Cloud Nine”, 25 mai 2016. « I was born in Singapore and it’s a place I love. »
  2. (en) Kygo on His Rise to Fame, 19 février 2016. « In 2010, Kygo was a well-adjusted teen splitting time between the two parts of his sprawling family in a suburb of Bergen, a city of 200,000 on the west coast of Norway. Kygo, whose father had a case of wanderlust and a job in the shipping industry, was born in Singapore »
  3. (en) « Like it or Not, Kygo's Tropical House is the Sound of the Summer »
  4. (en) « Kygo New Entry », sur DJ Mag (consulté le ).
  5. [Edition abonnés] (no) « Fanabuen Kyrre (22) gikk fra pianotimer til DJ-suksess. ».
  6. a et b (en) Matt Medved, « Kygo Talks Mixing for Diplo, Coldplay and Upcoming Tour », sur Billboard, (consulté le ).
  7. a et b (no) Gisle G. Stokland, « Coldplay ringte norske Kygo og ba om musikk », sur 730.no, (consulté le ).
  8. (en) Matt Medved, « Kygo to Replace Avicii at TomorrowWorld », sur billboard.com, (consulté le ).
  9. (en) Megan Buerger, « Norwegian DJ Kygo Is On the Verge of Becoming Dance Music's Next Superstar », sur billboard.com, (consulté le ).
  10. (en) Matt Joseph, « Ultra Music Festival Announces Brand New Show For Kygo And Reveals His Next Song », sur wegotthiscovered.com, (consulté le ).
  11. (no) Felicia Alvsing, Marthe Berg, « Norske Kyrre (22) spiller på megafestival », sur vg.no, (consulté le ).
  12. « Kygo promeut l’amour dans son nouveau clip Stay », sur aficia.info.
  13. « La tracklist complète de Cinquante Nuances plus sombres », sur premiere.fr, .
  14. « "Born To Be Yours" : Kygo invite Imagine Dragons sur un titre électro-pop saisissant », sur Charts in France (consulté le ).
  15. a et b « Clip "What's Love Got To Do With It" : Kygo revisite le tube de Tina Turner », sur chartsinfrance.net, (consulté le ).
  16. Katie Bain, « What's Love Got To Do With (A Hit)? Hear Kygo's Massive Edit of the Tina Turner Classic », sur billboard.com, (consulté le ).
  17. a et b « Discography Kygo », norwegiancharts.com. Hung Medien
  18. a et b « Discographie Kygo », offiziellecharts.de, GfK Entertainment
  19. a et b « Discography Kygo », australian-charts.com. Hung Medien
  20. a et b « Discografie Kygo », ultratop.be/nl. Hung Medien
  21. a et b « Discographie Kygo », ultratop.be/fr. Hung Medien
  22. a et b « Discography Kygo », danishcharts.dk. Hung Medien
  23. « Discography Kygo - Chart History > Billboard 200 », sur Billboard.com, Billboard
  24. a et b « Discography Kygo », finnishcharts.com. Hung Medien
  25. a et b « Discographie Kygo », lescharts.com. Hung Medien
  26. a et b « Discographie Kygo », italiancharts.com. Hung Medien
  27. a et b « Discografie Kygo », dutchcharts.nl. Hung Medien
  28. a et b « Discography Kygo - British Charts », officialcharts.com, The Official Charts Company
  29. a et b « Discography Kygo », swedishcharts.com. Hung Medien
  30. a et b « Discography Kygo », hitparade.ch. Hung Medien
  31. (no) « Troféoversikt – Kygo », IFPI Norway (consulté le )
  32. a et b « Certified Awards » [enter "Kygo" into the "Keywords" box, then select "Search"], British Phonographic Industry (consulté le )
  33. (sv) « Sverigetopplistan > Search for Kygo », Grammofonleverantörernas Förening, (consulté le )
  34. a et b (nl) « Goud/Platina » [enter "Kygo" into the "Artiest of Titel" box], NVPI (consulté le )
  35. « Gold & Platinum - RIAA », Recording Industry Association of America (consulté le )
  36. « Kids In Love swiss certified »
  37. « Discography Kygo - Chart History > Hot 100 », sur Billboard.com, Billboard
  38. EnsisRecords, « Kygo - Epsilon (Original Mix) », (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]